logo

Zoom sur l’Archos Smart Home Phone

dimanche 3/07/2011 par

Commentaires 17 commentaires

Le 23 Juin dernier, Archos avait surpris la presse avec un nouveau concept qui se présente sous la forme d’un téléphone fixe Android.

Une semaine après, Samsung associé avec LG présente aussi son modèle de téléphone fixe Android : Le Galaxy SIP Home. Petit avantage pour ce dernier, contrairement à l’Archos Smart Home Phone prévu pour rester chez soi, le Galaxy 070 peut être utilisé en mobilité en profitant des hotspots LG, il peut aussi envoyer des SMS par le réseau mobile conventionnel.

JPEG - 191.3 ko

Souvent pionnier dans la haute technologie nomade, Archos se met à innover en colonisant maintenant nos maisons, dans la suite des « home tablet ».

Archos a-t-il encore une fois, après avoir été le premier à commercialiser des tablettes sous Android (Archos 5IT), instauré un concept qui va se démocratiser dans une ère qui se veut domotique ?

En effet, aux premiers abords, ce téléphone fixe ne semble en rien révolutionnaire, et on peut même se poser la question sur ses possibilités de succès.
Mais en y regardant de plus près, ce téléphone peut être le début d’une nouvelle étape, mêlant à la fois la polyvalence d’Android, la gratuité des appels VoIP voix + visio et l’utilité d’avoir un téléphone fixe pour recevoir et émettre des appels "conventionnels".

Nous sommes maintenant une majorité à avoir un téléphone fixe via un abonnement internet, avec des avantages comme l’appel gratuit vers les fixes, voire pour certains l’international et les mobiles.

Grâce à un téléphone tel que celui présenté par Archos, une nouvelle étape dans la centralisation du multimédia est atteinte, en permettant d’avoir dans un seul objet les avantages d’une tablette sous Android, ceux d’un téléphone fixe/VoIP qui peut remplacer aisément un archos 48IT et ceux d’un téléphone basique.

Sur sa base, ce téléphone peut rester constamment allumé, permettant de recevoir les informations telles que les mails les flux RSS sans se soucier de l’autonomie. Petit détail agréable, la base de recharge est reliée sans fil au récepteur lié à la prise téléphonique. En d’autres termes le téléphone n’est pas condamné à rester près d’une dite prise et pourra s’inviter où bon vous semble, comme le salon ou la chambre.

Il peut donc avoir parfaitement sa place dans le salon, permettant de consulter messages et sites, à un prix vraiment intéressant, sensiblement celui d’une tablette IT de petite diagonale.

Certes il n’offre pas le confort des tablettes de 7, 8 ou 10, mais il ne faut pas le voir comme un remplaçant total du pc comme certaines tablettes ont la prétention de le vouloir, mais comme un complément.

On regarde ses mails, on peut donner des réponses courtes, idem pour les infos ; mais dès qu’on a besoin de faire des actions plus complexes, on file sur le pc, pour rédiger au clavier son mail plus complet.

C’est une sorte d’intermédiaire discret entre l’utilisateur et l’ordinateur, qui, en un clin d’œil nous donne les informations nécessaires, à nous ensuite de savoir si on a juste besoin de consulter sur la tablette ou si on doit produire sur le PC.

L’Archos Smart Home Phone serait donc un outil de consultation pratique et accessible 24/7 sans se soucier du temps de démarrage, de l’autonomie vu qu’il sera tout le temps sur son dock, complété par un ordinateur, outil de production si besoin.

Il est clair qu’il est difficile de concevoir un achat d’un Archos Home Phone pour remplacer ou compléter un équipement qui peut déjà être très bouché.

Seulement comme dit précédemment, le fait d’avoir un dock lui permet d’avoir toujours de l’autonomie : On joue avec on regarde 2 ou 3 informations, puis on le repose sur son socle.

Ensuite, la fonction téléphone, aussi anodine soit-elle aux premiers abords est un gros avantage :

En mêlant la VoIP et la téléphonie « conventionnelle », il peut, sans configuration complexe, remplacer n’importe quel téléphone à la maison, avec les avantages de la téléphonie fixe avec les FAI (appels illimités) et ceux de la VoIP, comme la visio via Skype.

Pour les foyers « technophobes », c’est le moyen d’investir dans un appareil Android utilisé au quotidien et de se faire les dents sur cet OS sans pour autant débourser des sommes folles dans un téléphone et avec un abonnement hors de prix. On ajoute aussi la peur de casser un téléphone à 600€ qui est ici inexistante, vu que d’une part il ne coutera que 150€ environ, et que d’autre part il y aura moins de risques, ne sortant pas de la maison.

Bien sûr, pour celui qui a déjà un smartphone avec appels et 3G illimités, l’utilité est moindre, mais nombreux sont ceux dont l’internet mobile et les forfais associés sont aussi inutiles que chers.

Pour beaucoup, le mobile sert uniquement à appeler et à envoyer des SMS et quelques MMS, l’Archos Home Phone est alors un moyen de profiter des avantages « en local » d’un smartphone, prix et abonnement en moins, un peu comme un iPod touch avec l’iPhone, ce dernier n’ayant pas l’avantage d’être utilisable en tant que téléphone fixe.

Le prix des tablettes est un frein pour beaucoup, alors on peut se réfugier vers les petites tablettes au prix plus doux, et là l’Archos Home Phone peut se distinguer par ses fonctionnalités téléphoniques fixes. Ensuite, le seul problème, c’est que si on le prend dans sa poche pour l’utiliser comme lecteur multimédia dans le train par exemple, on perd son téléphone chez soi ! C’est donc un terminal qui doit rester sur son socle chez soi.

Pour que le concept soit adopté il faut :

  • Qu’il touche la cible voulue, c’est-à-dire ceux qui ont des téléphones/abonnement basiques pour ne pas que le Smart Home Phone ne fasse doublon.
  • Il faut aussi que le téléphone soit très stable, un téléphone fixe qui reboote, ça ne passera pas.
  • Qu’il soit utilisé pour ce dont il est prévu pour
    • Appels via une ligne fixe (en profitant des avantages des FAI)
    • Appels en VoIP en profitant de la visio
    • Interface connectée 24/7 pour les applis tals que les mails, le net en consultation rapide, la météo… Sans le charger de widgets inutiles pouvant le ralentir.

En conclusion :

Archos a été le premier à commercialiser une tablette sous Android avec le 5IT, le fait d’être le premier l’a exposé à de nombreux soucis, comme le bridage imposé pour les appareils non certifiés par google, ou encore la relative instabilité, surtout au début.

L’Archos Home Phone est un nouveau concept qui même s’il y a risque d’avoir un succès limité, signe le début des « smart home phone » qui se démocratiseront certainement dans l’avenir.

Plus pratique qu’un pc ou qu’une tablette pour téléphoner en VoIP, l’avantage de la téléphonie fixe souvent gratuite avec les FAI, et un terminal connecté 24/7 nous permettant, sans avoir à se soucier de la batterie d’avoir nos informations en un clin d’œil ni aucun temps d’attente liée à une sortie de veille ou à un allumage complet.

Un moyen de compléter un pc sans le remplacer, un petit compagnon discret dans le salon qui peut trouver une place dans chaque foyer.

Source


Partagez cet article sur les réseaux sociaux: + FB
[ télécharger l'article au format PDF]

Zoom sur l’Archos Smart Home Phone

Les commentaires pour les anciens articles sont désormais fermés.

17 commentaires


  • Nathan22 - le 3 juillet 2011 à 20h42min

    Cool ce petit archos !
    Archos se diversifie dis-donc...
    PS : Merci pour la news !

  • - le 3 juillet 2011 à 20h53min

    J’aimais bien les arguments marketing de Rémi (on l’entends dans une des vidéo) : si le gamin le fait tomber et le casse, c’est moins grave qu’une tablette hors de prix.

  • cajl - le 3 juillet 2011 à 21h05min

    le top c’est celui de cisco mais pour les entreprises
    tel + tablette.

    je me sers souvent de mon 4.3 it + casque BT pour téléphoner en VOIP avec Sipdroid. Avant c’était avec un téléphone fixe/mobile vendu par FREE

    tu as oublié une utilisation : s’en servir comme télécommande avec l’apk d’Archos.

    Merci pour cette analyse très poussée.

  • Perfectfred - le 3 juillet 2011 à 21h23min

    ...Voila ma première news en tant que rédacteur AL :-D

  • cajl - le 3 juillet 2011 à 21h26min

    une pierre du changement ....

  • wumps13 - le 3 juillet 2011 à 22h21min

    très bonne innovation par contre je pense que ça sera un bide car :

    * trop cher

    * les gens veulent un téléphone basic pour la maison avec à la rigueur un répondeur

    * si il a des lenteurs et des bugs comme la gen 8 car version android seulement 2,2 et processeur bas de gamme ça va pas le faire :(

    * les téléphones skype autonomes sans connection pc ça existe depuis longemps et ça se vends pas ! Perso depuis que je peux appeler et faire de la vidéo avec mon smartphone, mon téléphone siemens dect qui a 6 ans a encore un grand avenir !

  • switcheremac - le 3 juillet 2011 à 23h22min

    A vrai dire c’est le problème de la domotique Android ... Je pense acheter le " radio reveil Android " d’ Archos mais j’ai une crainte : il faut être certain qu’il réveille bien tous les matins ...

  • Raszardyr - le 4 juillet 2011 à 00h34min

    Je vais être un méchant pinailleur selon certains, mais "Qu’il soit utilisé pour ce dont il est prévu pour" ça pique les yeux...

    Sinon je trouve l’analyse très complète et très juste.

  • pedros - le 4 juillet 2011 à 02h28min

    Je trouve justement une reel utilité si l’accent est mis sur la facilité d’utilisation. Pensser à ceux qui n’ont pas d’ordi (les personnes agés)
    Mail, visio) sans un enorme investissement en plus
    Reste plus qu’a équipé les maison de retraite, hopitaux de box,

  • gluc - le 4 juillet 2011 à 09h07min

    Dans les hopitaux ils prendront plutot un truc intuitif, réactif et sans bug c’est à dire du apple en gros !!

  • zearchos - le 4 juillet 2011 à 09h22min

    je n’en voyais pas l’utilité mais perfect a mis le doigt sur quelque chose qui me paraît intéressant : pouvoir laisser connecté 24/24 un appareil sans se soucier de la charge.

    L’information en temps réel, ou le temps, actualisés, et l’appareil toujours sur son socle...
    Un point positif pour moi, même si je ne suis pas sur qu’il fasse vendre...

  • - le 4 juillet 2011 à 09h23min

    @gluc : d’accord avec toi SAUF pour le "sans bug"...

  • - le 4 juillet 2011 à 09h37min

    Un Apple se vole, pas un Archos.

  • Perfectfred - le 4 juillet 2011 à 09h46min

    Dans les hôpitaux on utilise des produits solides, pas apple mais thinkpad.

  • Devan - le 4 juillet 2011 à 10h00min

    thinkpad, c’est de la BOUSE !

  • Perfectfred - le 4 juillet 2011 à 10h28min

    Voilà une remarque pertinente....

  • willy50 - le 4 juillet 2011 à 10h46min

    Je le trouve très intéressant.Comme dit plus haut pour l’appli Archos Remote Control.Je n’ai pas de smartphone Androïd.Maintenant,il faut que la fiabilité soit au rdv.Même si un peu cher
    Bravo pour l’article très clair et complet !