logo

Test du GPS Archos

lundi 23/06/2008 par

Commentaires 19 commentaires
JPEG - 159.5 ko

C’est le 22 avril 2008 qu’Archos annonçait la commercialisation d’un système GPS pour ses baladeurs multimédias. D’abord un accessoire vendu 99 € pour les possesseurs d’un 605, puis un bundle comprenant un Archos 605 30Go et le support GPS agrémenté de quelques bonus. Il est donc temps pour l’équipe d’ArchosLounge de passer au peigne fin ce nouveau gadget.
En l’espèce, nous testerons le bundle GPS et par voie de conséquence indirectement l’accessoire GPS. Pour juger des performances du GPS Archos nous prendrons comme point de repère le tout nouveau GPS Tom Tom XL Europe 31 Traffic, proposé aux alentours des 230 € (Plus d’informations à son propos sur le site du constructeur). Nous égayerons notre test de vidéos comparatives des deux modèles pour le domaine de la navigation essentiellement (les parties vidéos et photos ne nous importent peu, nous vous renvoyons vers notre test du 605 Wifi réalisé en juillet 2007).

Alors, Archos a t-il trouvé une nouvelle voie ? Est-il si facile de se frayer un chemin sur un marché totalement inconnu et hautement concurrentiel ?

JPEG - 154.4 ko
Bundle GPS Archos

Disclaimer :

“Sur ArchosLounge nous sommes plutôt des spécialistes des tests de baladeurs multimédia, c’est pourquoi il ne faudra pas attendre de nous un test aussi approfondi (mais quand même) que ce que pourraient vous offrir nos confrères spécialistes du monde GPS : nos connaissances et références sur le monde du GPS sont moindres.
Néanmoins, l’offre d’Archos ne cible pas particulièrement les spécialistes du GPS qui recherchent le dernier GPS à la pointe de la technologie. Non, l’offre d’Archos s’oriente vers des possesseurs (ou potentiels) de PMP désireux d’agrémenter leur outil multimédia d’un système de navigation. Du coup, nous redevenons compétent dans ce domaine. Comme d’habitude, nous tenterons de tester au plus profond l’appareil, tout en gardant une certaine pédagogie.”

Test effectué sous l’empire du firmware du 605 en version 2.0.10.

- Archos GPS Version 7.50407
- Map Version : 7.54

Comparaison des deux offres GPS Archos

PNG - 106.1 ko
Comparaison des Offres GPS Archos

Le GPS Archos est compatible avec toutes les versions de l’Archos 605 et à priori sera compatible avec les prochains modèles phares de la sixième génération de baladeurs Archos (confère cette news).

à€ noter qu’il devrait être possible d’acquérir de nouvelles cartes en repassant à la caisse. Consultez votre compte personnel sur lesite Archos pour connaître les options supplémentaires disponibles (gratuites et payantes)  :
points d’intérêt additionnels, mises à  jour de cartes, etc.

Si vous avez acheté l’accessoire GPS seul, il vous en coûtera :

- 39.99 € pour la carte Europe (les 22 pays du bundle)

- 24.99 € pour chaque pays/région supplémentaire

Une licence Premium pour les radars est disponible en option. Elle propose en plus des zones à risques, les radars mobiles.

- Lien vers le Bundle GPS Archos sur le site Archos
- Lien vers l’accessoire GPS Archos sur le site Archos

Nous regrettons le gros manque de communication d’Archos sur le contenu réel des offres. En effet, la marque n’a à ce jour toujours pas communiqué sur son site les modalités et tarifs des mises-à -jour ou de l’achat de nouvelles cartes que cela soit pour la version bundle ou pour la version accessoire. Espérons, que cette clarification s’opèrera assez rapidement, pour répondre convenablement aux potentiels clients.

Mise en garde préliminaire : Les pare-brise athermiques

JPEG - 96 ko

Un pare-brise athermique peut gêner la réception des ondes du GPS. Renseignez-vous sur les caractéristiques de votre pare-brise avant d’acheter. On trouve généralement des pare-brise athermiques sur les voitures haut de gamme ou celles disposant d’un système de climatisation permettant une meilleure isolation. Néanmoins, la plupart du temps ce type de pare-brise dispose d’une zone non-athermique justement destinée à l’usage de badge de télépéage ou de GPS (au niveau des rétroviseurs, zone délimitée par des points noirs). à€ défaut, il vous faudra peut être installer une antenne pour recevoir correctement le signal. Les constructeurs de GPS (surtout de puce ) ont su s’adapter et ce type de pare-brise ne leur posent dans bien des cas plus aucun problème.
Dans tous les cas, renseignez-vous et lisez le manuel de votre auto.

Contenu du paquet : déballage

PNG - 90.6 ko
PNG - 60.6 ko

En vidéo :


Pour une vidéo de déballage du Tom Tom XL c’est à cette adresse.

Le support

Hum, finalement nous ne sommes pas encore sortis de l’ère pétrolifère, il reste du bon plastique bien de notre civilisation. Le support GPS, tout de plastique cheap vêtu en est une illustration. Plastique a priori suffisamment résistant pour l’usage auquel il est dévoué.

En général

JPEG - 167.2 ko

Face au TomTom et son système EasyPort, évidemment (voir cette photo), le support Archos fait plus que mastodonte. Le premier n’étant qu’un simple support, le second un support bourré d’électronique. à€ cela s’ajoute le fait que le support GPS Archos doit être capable de gérer toutes les gammes de 605 et certains baladeurs de sixième génération.

JPEG - 122.7 ko

Une fois fixé au pare-brise, alors que le TomTom sera orientable rapidement de la main dans tous les sens grâce à un système en rotatif sphérique, le support Archos lui ne sera orientable que de gauche à droite. Mais cela n’a finalement que très peu d’importance puisque qu’une fois fixé au pare-brise vous ne devriez pas avoir besoin de le réorienter. Parce qu’évidemment, l’orientation du support GPS Archos est orientable par l’intermédiaire de deux molettes.

JPEG - 87.6 ko

Cet important volume pourra poser quelques problèmes dans les voitures au pare-brise fortement incliné, je pense particulièrement au voitures du style 406 Coupé dans lesquelles il vous faudra déporter plus sur le coté du pare-brise la ventouse pour orienter l’écran dans le sens opposé (vous me suivez ?). Ensuite, l’autre problème sera de pouvoir le stocker dans la boîte à gant de sa voiture (ou dans son sac à main) lorsqu’on laisse sa voiture sur le parking.

Au niveau de la connectique du support nous retrouvons sur le dessous une prise jack audio (qui vous permettra de diffuser le son du GPS ou de l’Archos directement sur les enceintes de votre voiture si vous avez une prise auxiliaire), la prise ANT pour le TMC (info trafic que nous détaillerons plus bas) et le connecteur propriétaire Archos. Sur le côté gauche, se trouve la prise 5VDC (DC-in). Nous regretterons à son sujet que le câble DC-in se détache un peu trop facilement du fait de l’absence d’un clips qui aurait permis de le retenir une bonne fois pour toute. Et comme le GPS Archos ne peut fonctionner sans être alimenté, une jambe baladeuse qui effleure de manière appuyée le câble qui se balade et paf, le câble se détache, le GPS devient inactif et vous voilà perdu en pleine Creuse, avec le gamin qui crie derrière vous et votre femme qui s’arrache déjà les cheveux (ou inversement si votre mari en possède encore). Sur le dessus, une prise AUX à l’utilité mystère. Celle-ci devrait servir pour les baladeurs de sixième génération...
Enfin, nous trouverons le haut-parleur intégré au support qui servira de bouche à notre amie la speekrine Laetitia (les présentations seront faîtes plus bas).

JPEG - 94.5 ko

Sur le dessus, se trouve un bouton permettant de relever les pinces du support pour dégager le baladeur. Bouton qui me rappelle celui d’éjection de mon vieux rembobineur rapide de cassettes plein de poussière.

JPEG - 83.8 ko

Dans la partie ventouse se glisse la puce GPS SiRFStar III, puce que l’on trouve actuellement dans la très grande majorité des GPS.

JPEG - 5.9 ko

Cette puce optimise la réception en intérieur et est a priori suffisamment puissante pour neutraliser, bien souvent, les effets indésirables des pare-brise athermiques.

JPEG - 96.3 ko

Bref, au final il est clair que le support Archos rappelle le souvenir des anciens GPS vieux de 3 ans, mais là encore la comparaison entre les deux systèmes ne doit se cantonner qu’à l’esthétisme puisque les contraintes techniques ne sont évidemment pas les mêmes. Au final, le support Archos rempli convenablement sa fonction. Néanmoins, l’usage du GPS Archos se limitera à la voiture. Impossible de s’en servir sans ce gros support et sans alimentation. Ce choix d’Archos s’explique sans doute dans l’inutilité de faire un accessoire supravolumineux qui regrouperait toute l’électronique du GPS et qui entourerait le baladeur. Se servir du support de fixation pour glisser l’électronique semble finalement être bon an mal an la meilleure solution.

L’installation


L’installation est assez simple. Et une fois les réglages convenablement opérés, le 605 GPS n’aura plus à bouger du pare-brise. Les plus acidus auront noté que dans la vidéo présentée ci-dessus, je n’avais pas mis les cales derrière le 605. Ne vous inquiétez pas, je les ai mises un peu plus tard...

Voilà pour l’installation physique, mais revenons anachroniquement (pour les acheteurs du GPS seul) sur l’installation software.
Avec le bundle GPS, tout est prêt et vous n’aurez rien a installer. Gardez quand même bien sous la main le CD d’installation et le Map Code pour l’activation des cartes. Enregistrez-vous sur le site d’Archos (par le biais de l’installateur situé sur le CD d’installation). Un CD d’installation, oui oui vous avez bien lu. Cela devait bien faire 4 ans que je n’en avais plus trouvé dans une boîte Archos (et chez les autres constructeurs d’ailleurs). Il m’a quand même fallu un jour pour y prêter attention c’est-vous-dire.

Pour ceux qui ont acheté le GPS seul, il vous faudra installer l’application GPS et les cartes. Sur ce point, je vous laisse vous référer au manuel d’utilisation dans lequel la procédure y est détaillée. Veillez-bien à être en connexion USB mode disque dur et non appareil mobile. L’installation peut être longue sachant que l’ensemble des cartes des pays de l’Europe représente 1,91Go.
Notez que pour toute installation, il vous faudra impérativement une connexion internet. à€ défaut vous ne pourrez rien installer du tout. Gardez précieusement le CD d’installation, en cas de formatage contraint, il vous serait très utile.

Autre détail, les utilisateurs Windows auront le droit à un bel installateur quand les utilisateurs de Mac Os devront faire un peu plus de travail manuel aidé du site d’Archos. Pourquoi maltraiter les Macusers ? ;-) Peut-être pour ne pas perdre de temps à développer pour quelques % des utilisateurs... Mais au final, c’est installable sur Windows/Mac/Linux c’est l’essentiel.

PNG - 33.2 ko

Vous pourrez, une fois enregistré sur le site d’Archos, télécharger des mises-à -jours de cartes gratuitement ou en acheter de nouvelles. C’est aussi sur votre compte que vous pourrez télécharger les points radars.

C’est le moment de rappeler que chaque carte ou application GPS est protégée par un code lié au key product de votre baladeur. Par conséquent, quand bien même vous auriez un 605 simple et un 605 GPS vous ne pourriez copier les fichiers livrés avec le 605 GPS sur le 605 simple.

En route

L’écran

Avant même de tester in situ le GPS Archos, je partais très pessimiste quant à l’utilisation du 605 et de son écran dans une voiture derrière un pare-brise en plein soleil. Alors, quand j’ai reçu le Tom Tom, je m’attendais à ce que son écran a priori adapté soit plus lisible à l’extérieur que celui de l’Archos. Et bien en fait non. Même sur le TomTom en plein jour (hors voiture) on ne voit rien. Comme quoi, les fabricants d’écran ont encore du boulot.
Bon ça c’était pour les considérations préliminaires, mais au final que faut-il en penser ?

Voici une vidéo réalisée à l’arrêt dans une voiture en plein soleil. J’ai essayé de filmer depuis plusieurs angles de vue. Je vous invite à regarder les vidéos plus en dessous qui complèteront celle-ci.


Bon ok, derrière un pare-brise en plein soleil, on ne peut pas dire qu’on y voit parfaitement, ni même beaucoup de chose. Dès que le soleil tapera pleine face l’écran, vous n’y verrez absolument rien. D’ailleurs, il ne faudra pas orienter l’écran du 605 perpendiculairement à vous, sinon vous n’y verrez que des vilains reflets. Non, il conviendra d’utiliser les bons angles de vue de l’écran du 605, surtout les frontaux vus d’en haut (me fais-je comprendre ?).
Après par temps de pluie ou en fin de journée, l’écran devient convenablement visible (voir les photos de ce test). Vous pourrez le voir sur nos vidéos, le Tom Tom ne fait guère mieux sur cet aspect.

à€ priori, quand vous ne serez pas en plein soleil, votre copilote devrait pouvoir facilement garder un oeil sur l’écran du GPS.

Puisque l’on parle d’écran, notons que celui du 605 est assez réactif et permet d’utiliser aisément l’interface de l’application GPS. Néanmoins, vous pourrez aussi utiliser les boutons de baladeur pour peut être plus de précision.

L’écran tactile 4,3 pouces de 16 millions de couleur du 605, aidé par une résolution de 800X480 encore rare dans le monde du GPS convient parfaitement à l’utilisation de l’application GPS. Face au TomTom doté d’une résolution 480 x 272, l’Archos procure logiquement une image beaucoup plus fine.

Présentation générale des Menus et fonctionnalités

Archos a fait appel à la Société Sygic (voirleur site) pour la conception de son logiciel de navigation. Comme l’a souligné Henri Crohas lors de la présentation du 22 avril, ce logiciel restait jusqu’alors très peu connu dans le monde GPS grand public.
Pour les cartes, c’est de l’ultra-classique : Téléatlas. On retrouve ces cartes dans la plupart des GPS du marché. Les premières séries du GPS Archos seront fournies avec une cartographie vielle d’octobre 2007. Néanmoins Archos offrira les cartes mise-à -jour d’avril/juin 2008 dès qu’elles seront disponibles.

Si vous souhaitez faire le tour des menus du GPS Archos en images qui bougent cette vidéo est faite pour vous (10 minutes).



L’équivalent pour le TomTom à cette adresse.

L’écran principal de navigation

L’écran principal de navigation est relativement complet (voir l’image ci-dessus). La barre de progression de votre parcours qui est en bleu, est intéressante. Point de cela chez TomTom.

En mode navigation, il suffira d’appuyer à n’importe quel endroit de la carte pour revenir à l’interface de réglage.

Les options du menu principal sont reparties sur deux pages. Les sous-menus sont à leur tour numérotés et équipés d’une touche « retour » permettant de revenir rapidement à l’écran principal. Globalement l’interface est intuitive et ergonomique.

Je ne détaillerai guère plus la chose, l’image ci-dessus parle d’elle même.

La sélection d’un itinéraire

"Aller à "

JPEG - 164.2 ko

Ce menu se décompose en différents sous-menus :

- Adresse : Vous rentrez directement l’adresse à laquelle vous souhaitez vous rendre. Pour se faire, vous devez indiquer le pays, la ville et la voie (rue).
La saisie est simplifiée, par une recherche triée en temps réelle : à chaque nouvelle lettre tapée, la liste des résultats possibles se réduit en temps réel. Avec un peu de chance, si vous souhaitez vous rendre dans une petite commune au nom quelque peu spécial, vous ne devriez pas avoir besoin de taper toutes les lettres qui composent son nom. Néanmoins le clavier ne voit pas ses touches inutiles se désactiver lors de la saisie prédictive. Dommage !

- Favoris : à vous de sauvegarder une destination favorite.

- Historique : historique de vos dernières virées.

- Code postal : indiquez directement le code postal de la ville vers laquelle vous souhaitez vous rendre.

- Domicile : à vous de sauvegarder la position GPS de votre domicile.

- Position sur la carte : sélectionnez votre destination directement depuis le globe, la carte (déja détaillée).

- Entrer une position GPS.

- Se diriger vers le centre-ville d’une agglomération.

- Les points d’intérêts (POI) : lLes POI sont des repères répertoriés sur les cartes vous indiquant aéroports, banques, hôtels, restaurants, gendarmerie... La liste est impressionnante. Ils sont classés par ordre alphabétique ou par catégories.

Sur la route, perdu en pleine Creuse, votre enfant est pris d’un malaise, grâce au POI, vous pourrez trouver l’hôpital le plus proche et demander au GPS de vous y conduire (ou au moins diriger).
En plus, des POI prédéfinis, vous pouvez ajouter vos propres POI. à€ vous de sélectionner les POI qui doivent être affichés sur la carte. Chaque POI peut être annoncé par un signal sonore spécifique.

Pour info : c’est la société InfoUSA qui répertorie les POI sur le sol des USA.

Reste à savoir si Archos proposera des mises-à -jour des cartographies POI...

JPEG - 169.5 ko

Au niveau du menu itinéraire, nous retrouvons les classiques feuille de route, diaporama, résumé et simulation.


à€ l’intérieur des menus

Mode carte : Sélectionnez votre destination directement depuis le globe !

Un menu amusant pour les gosses mais dont l’usage restera très certainement plus que limité.


Paramètres avancés

Choix des paramètres :

- Eviter les demi-tours
- Activer l’assistant de voie
- Activer l’autozoom
- Alerte passage à niveau

Options de rendu de la carte :

- Antialiasing (affichage plus lent)

Les extras de l’application GPS

Ce menu est accessible quand bien même le 605 n’est pas connecté à son support.

JPEG - 171.8 ko

- Une horloge monde : dans laquelle vous pourrez afficher trois pendules différentes. De Tokyo à Moscou en passant par Paris, les principales métropoles et grandes villes du monde sont recensées.

- Une calculatrice et un convertisseur d’unités (les deux sont liés en fin de compte) : vous permettant de diviser, de multiplier, d’additionner, de soustraire et même de "racinecarréiser" (ah c’est beau). Bref, une calculatrice en somme. Mais une calculatrice capable de vous convertir des unités entre différentes monnaies, longueur, surface, volume, masse, pression, température, énergie, puissance...

- Les infos pays : ça c’est le top et vraiment utile pour le coup ! En effet, pour chaque pays vous seront donnés différentes informations allant de la vitesse autorisée sur autoroute, en ville ou en campagne au numéro de téléphone des urgences. Mais vous serez aussi renseignés quant à la monnaie du pays, du coté de "conduite à ", du nombre d’habitants... Et ce pour l’essentiel des pays du globe (Vatican, Modalvie, Macau ou encore la Lituanie sont présents, c’est-dire).

L’info Trafic : la TMC

L’info trafic vous permettra de recevoir en temps réel des informations relatives aux conditions de circulation. La TMC est disponible uniquement avec le bundle GPS et dans les pays suivants : Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, France, Italie, Pays-Bas Norvège et Suède. Ce service est gratuit pendant un an, au delà il vous faudra souscrire à un abonnement payant.
En outre, vous pourrez capter des stations de radio fM qui diffusent
des informations concernant le trafic en plus de leurs programmes habituels. Mais peut-être préférez-vous utiliser pour cela votre auto-radio...

Archos précise toute de même que “TMC n’est pas un service ARCHOS et la fiabilité des
informations relève de la responsabilité du fournisseur de ces services.

Lorsque le GPS Archos capte le signal TMC, il tient compte de l’info trafic dans le calcul de l’itinéraire.
La prise en compte de l’info trafic dans le calcul de l’itinéraire est paramétrable. Par défaut, si l’ARCHOS reçoit des informations concernant des problèmes de
circulation sur l’itinéraire actuel, il calculera automatiquement un nouvel itinéraire permettant de
contourner ce problème.

Pour bénéficier de la TMC, il vous faudra installer le câble "ventousé" fourni. Rien de bien compliqué !

Au niveau du paramétrage de cette fonction. Vous pouvez choisir d’afficher tous les incidents, seulement ceux sur votre itinéraire, optimiser votre itinéraire en fonction des ces incidents. Par ailleurs, les options suivantes sont activables ou désactivables :

- Recalcul de l’itinéraire automatique
- Afficher une alerte en cas d’accident sur l’itinéraire
- Afficher les informations trafic sur la carte
- Recherche automatique du canal traffic

Notons que la TMC n’est disponible que sur les grands axes (autoroutes et encore pas toutes !).

à€ défaut d’avoir pu tester cette fonction en profondeur, je n’irai pas plus loin que cette rapide présentation de la chose.

L’alerte radar

Comme présenté plus haut, il est possible de bénéficier des alertes radars. Cependant comme il faut pour pouvoir en bénéficier installer un petit fichier aos, ce que nous n’avons pu faire (à cause des droits de comptes) même en demandant l’aide d’Archos, nous n’avons pas pu tester cette fonction. En tout cas, sur le TomTom, elle marche très bien !

Les réglages et options diverses

JPEG - 165.4 ko

- Différents modes de vue : vous aurez le choix entre une vue 3D ou aérienne sur l’Archos. Quand le Tom Tom propose en plus une vue 2D.
à‰videmment, en mode 3D il y a toujours un peu de liasing et la carte reste assez tranchée, mais c’est de même sur la grande majorité actuelle des GPS.

- Couleurs de cartes : il existe trois modes. Le premier est un mode jour, l’interface du GPS apparaît alors sur fond blanc. Le deuxième est le mode nuit (mode diurne chez TomTom), l’interface du GPS apparaîtra sur un fond noir avec des couleurs rouges et bleu.
Le troisième est un mode dit automatique qui adaptera automatiquement les couleurs de l’interface du GPS en fonction de l’heure d’utilisation (c’est le mode choisi par défaut).

- Volume : vous avez deux barres de volume ; la première pour les sons principaux et à faible vitesse, la seconde pour les sons émis à grande vitesse. Il est aussi possible de désactiver tous les sons du GPS.

- Options de calcul : deux seules options.

* Choisir l’itinéraire le plus rapide

* Choisir l’itinéraire sans autoroute

- Péages : voulez-vous éviter les routes à péage ?

* Toujours me demander

* Toujours éviter les routes à péage

* Ne jamais éviter les routes à péages

- Clavier : choix entre "ABCD", "Qwerty" et "Azerty"

- Mode gaucher : adapte l’interface de l’application GPS pour les gauchistes, heu gauchers ;-)

- Unités : choix entre Km ou Miles . Puis pour le mode d’affichage des longitudes et lattitudes souhaité entre Degrés, minutes ou secondes.

- Langues : 35 langues sont disponibles (voir sur le site d’Archos pour plus de précision)

- Prompts vocaux : choisissez la voix. La France n’a guère le choix (voir plus bas). D’autres pays auront le choix entre une voix féminine ou masculine.

- Guides rapides : une sorte d’aide ou de mini-présentation intégrée

- Panneaux indicateurs : réglez le nombre de panneaux de direction à afficher. Choix entre :

* Toutes directions

* Directions préférées

* Désactiver info panneaux indicateurs

Réglez la taille de l’indicateur : complet/simplifié/sur une ligne.

JPEG - 148.8 ko

Performances du GPS

Temps de démarrage

JPEG - 143.2 ko

- Temps de démarrage du baladeur 605 complètement éteint : 17 secondes
- Temps de démarrage du baladeur 605 en mode veille : 2 secondes
- Temps de démarrage de l’application GPS Archos : 7 secondes

La voix

" Bonjour, je m’appelle Laetitia et je serais votre guide ". Contrairement au TomTom où il faudra choisir entre Catherine et Jacques, sur l’Archos vous n’aurez qu’une seule voix disponible. Dommage !

En pratique, la voix de Laetitia est tout à fait compréhensible mais reste relativement saccadée surtout lorsque le nombre d’indications s’élève ("Tournez à droite puis tournez à gauche puis suivez la N10") ou lors de l’annonce de chiffres. Nous regretterons, parfois, une trop forte précipitation dans l’annonce des différentes indications qui trouble la qualité de la diction et de l’intonation. Sur ce coup, le TomTom est beaucoup plus agréable avec une voix moins robotique et peut être moins agressive.

Sur le contenu de la voix, rien de particulier à souligner. Celle-ci annonce les changements de direction, le nom des routes....

Vous pourrez voir sur notre vidéo comparative, une grande similitude entre le contenu et les moments de déclenchement des annonces des deux GPS. Ceci s’expliquant en grande partie par le fait que les cartes du GPS viennent toutes deux de Téléatlas.

Comment parle le GPS Archos ?

- Traversez le rond-point, prenez la deuxième sortie
- Suivez la route pendant "..." deux kilomètres
- Suivez la D "..." 675
- Restez à gauche et suivez la D950
- Faîtes demi-tour dès que possible
- Tournez à droite
- Tournez à droite puis tournez à gauche
- Sur la droite du rond-point prenez la première sortie

Le haut-parleur

Le haut-parleur intégré au support GPS Archos dispose clairement d’un volume trop faible. Regardez notre vidéo comparative, et vous verrez que l’Archos peine à se faire attendre face au TomTom. Mise-en-garde toutefois, sur cette vidéo, seul le HP du support est activé. En effet, il est possible (et fortement conseillé) de coupler le HP du support à celui de votre 605. Une fois, les deux HP activés, le volume d’écoute devient enfin convenable à grande vitesse et avec la clim qui souffle.
Rappelons, une nouvelle fois, la disponibilité d’une prise auxiliaire qui pourra s’avérer utile pour celui qui souhaitera déporter le son du GPS sur les enceintes de son autoradio.

Puisque l’on parle de bruit, il est très certainement venu le temps de souligner le bourdonnement du support dès qu’il est connecté à la prise allume-cigare. Plutôt qu’un bruit émanant du HP, je pense qu’il s’agit simplement d’un bruit provenant du transformateur. Bon en même temps, pas la peine de s’affoler en roulant vous n’entendrez rien.

Ajoutons, qu’il sera possible d’utiliser le HP du support en appui de celui du 605 en dehors de l’application GPS, pour regarder une vidéo à plusieurs par exemple...

Impossible d’écouter de la musique lorsque l’on utilise l’application GPS. Dommage, parce qu’il n’est pas forcément évident de laisser allumer son autoradio lorsque le GPS fonctionne. D’abord parce que la musique risque fort bien d’être quelque peu troublée par la douce voix du GPS, ensuite, parce que vous risquez de ne justement plus entendre correctement les dires du GPS. Bref, il faudra choisir !

Peut être que dans le futur, l’Archos saura gérer les deux choses en même temps. Il est agréable de rêver à un système capable de réguler les volumes du baladeur mp3 et du GPS, créant ainsi une certaine harmonie : la mélodie se stoppant avec un doux Cross Fade pour laisser place juste le temps qu’il faut au GPS pour s’exprimer en temps et en heure.

JPEG - 156.6 ko

Temps de calcul

Précision : Le TomTom vendu pour 230 billets est déja un GPS autonome haut de gamme. à€ prendre en compte donc...

Sur l’Archos, le calcul d’un itinéraire de 300KM prendra une dizaine de secondes. Tout en ne perdant pas de vue, que cette donnée n’est pas forcément très fiable et reste très aléatoire selon le calcul demandé, donc toujours difficile de donner un point de référence. Face au TomTom, l’Archos n’a pas à rougir. Mais soyons clair, l’Archos n’est pas un foudre de guère, mais pour son prix, ses performances sont tout à fait honnêtes et à mon sens largement suffisantes. Néanmoins, si vous faîtes beaucoup de routes, l’achat d’un GPS plus complet, plus cher et provenant d’une grande marque du secteur est a recommander.


.

Bon ok, sur cette vidéo de calcul d’un itinéraire, il faut avouer que les deux machines ont quand même bien pris leur temps.

Pour le recalcul d’un nouvel itinéraire, après le non respect de l’itinéraire initialement choisi, le GPS d’Archos se débrouille globalement plutôt bien et, avec 3 secondes de temps de recacul (ça reste relativement subjectif puisque la voiture est en mouvement et que l’on ne sait pas vraiment à partir de quand il faut lancer le chrono), les deux GPS testés sont équivalents. Néanmoins, là où le TomTom réussi à retomber sur ses pattes à 90% dans les trois secondes, il arrive parfois que l’Archos reste complètement perdu pendant 5 secondes. De quoi faire patienter la voiture derrière-vous...

En moyenne, le nombre de satellites captés a été de 7 à 10, ce qui s’avère largement suffisant puisque le nombre de satellites minimum requis est de 3.
Comptez de 20 à 30 secondes en moyenne pour que le GPS capte le signal des satellites.

Attention tout de même, que cela soit avec le TomTom ou l’Archos, les GPS ne voyaient aucun mal à nous envoyer vers un chemin bien "caillouteux" de plusieurs centaines de mètres renvoyant vers une route nationale, quand bien même une route départementale s’offrait à nous.

à€ défaut d’avoir pu le constater par nous même, nous relayons l’une des remarques de nos confrères du site Lesnumériques, selon laquelle, le GPS Archos n’hésitera pas (parfois) à vous faire emprunter des voies piétonnes. Gardez par conséquent, un tant soit peu votre libre arbitre sur les indications fournies par le GPS...

La bête chauffe !

JPEG - 149.5 ko

Que l’on soit ou non en plein soleil, le baladeur chauffe ! Bon, vous ne le remarquerez que si vous souhaitez y faire attention, parce que fixé au pare-brise chaleur ou pas votre situation n’en sera pas impactée.
Ceci dit, il reste toujours désagréable qu’un appareil bourré d’électronique chauffe beaucoup, ne serait-ce que pour sa durée de vie et surtout pour celle de sa batterie.

Vidéo du GPS Archos en situation


Face au TomTom XL


Conclusion

Au final que penser de ce coup d’essai ?

L’offre bundle est la plus intéressante ; disposant d’un meilleur rapport qualité /prix. Néanmoins, le bundle n’offre pour l’heure qu’une version 30Go du 605. Il y aura donc des choix à faire. L’interface du GPS, classique, ne souffre que de quelques petits défauts facilement corrigibles par le biais de mise-à -jour. Les performances globales du GPS Archos sont satisfaisantes, mais n’atteignent pour l’instant pas, celles des GPS des grands constructeurs spécialisés. En somme, cette offre satisfera ceux qui souhaitent acquérir un baladeur multimédia ultra complet, et qui n’auront besoin d’un GPS que de façon très occasionnelle (le temps des vacances ou des escapades dominicales). Pour un premier essai, la copie d’Archos nous apparaît satisfaisante, quand bien même elle remémorera probablement aux spécialistes du GPS des appareils vieux de quelques années.

Il est difficile pour nous de vous proposer une liste d’alternatives, tant le champ de critères est vaste. à€ vous de bien vous documenter et de déterminer vos besoins.

Il est certain que l’accessoire GPS sera compatible avec certains modèles (encore inconnus à cette heure) de la sixième génération de baladeurs Archos, mais nous serions ravis qu’Archos propose un nouvel accessoire GPS dédié aux baladeurs 6G, ne serait-ce que pour réduire la taille du support plastique au strict nécessaire. Reste à savoir si l’aspect commercial de la chose est envisageable pour la firme française.

Vous pouvez réagir à ce test sur ce topic.


Partagez cet article sur les réseaux sociaux: + FB
[ télécharger l'article au format PDF]

Test du GPS Archos

Les commentaires pour les anciens articles sont désormais fermés.

19 commentaires


  • poupon - le 23 juin 2008 à 21h49min

    Bonsoir
    très bon test ;j’ai acheté le gps d’archos et je possède un pocket pc avec tomtom à mon avis l’image sur le pocket (même taille d’écran que le 605) est bien meilleure que sur l’archos(bandes horizontales omniprésentes) ;mais la vitesse d’acquisition des satellites est bien plus rapide sur le 605.
    de plus le 605 avec gps me permet d"écouter de la musique(30 go donc pas de cd dans l’auto) et hop quand je suis perdue je bascule sur le gps (donc un seul support et un seul cable pour un stock de musique ,vidéo et gps )
    j’ai une utilisation 80% musique,10% vidéo et 10 %GPS donc là le 605 rempli son rôle.

  • duaner - le 24 juin 2008 à 00h10min

    Bonjour et merci pour ce très bon test.
    J’ai juste une question : savez-vous pourquoi il n’est pas possible de bénéficier de l’info trafic avec l’accessoire ?
    En tout cas c’est très dommage...
    merci ++

  • Thocan - le 24 juin 2008 à 00h58min

    Nous avons posé la question à Archos, mais sans obtenir de réponse satisfaisante jusqu’à présent...

    L’info trafic constitue un coût certain qui interdisait probablement à Archos de proposer son accessoire à 99 euros. Mais pourquoi ne le propose-t-ils pas en option payante ? Mystère...

  • Charles - le 24 juin 2008 à 04h27min

    Excellent test Nasty ;)

    Au lieu d’intégrer un haut-parleur peu puissant, ils auraient du intégrer un transmetteur fm directement dans le dock pour pouvoir entendre les itinéraires sur les enceintes de la voiture...

  • cajl - le 24 juin 2008 à 08h19min

    très bon test nasty,
    pour les reactions je vais sur le topic

  • vv76 - le 24 juin 2008 à 11h09min

    très bon test, j’éspère cependant que ce ne sera pas le dernier test de gps archos.
    Par contre, la derniére vidéo, celle que me semble la plus intéressante face au tomtom, ne fonctionne pas, message " Sorry, this video no longer exists" :(

  • Thocan - le 24 juin 2008 à 11h13min

    Oué. C’est en cours de ré-upload...

  • Jules (head_hunter) - le 24 juin 2008 à 13h07min

    @Charles : impossible d’intégrer un transmetteur FM directement puisque toutes les voitures n’ont pas forcément d’enceintes et, à fortiori, de radio. Et puis le fait d’émettre sur une fréquence radio non autorisée est illégale (d’ailleurs je n’ai jamais compris pourquoi on trouve ce type de transmetteurs partout dans le commerce). Enfin, le transmetteur FM a un coût certains qui, comme l’info trafic sur l’accessoire, aurait fait monter le prix.

  • Nastyatak - le 24 juin 2008 à 14h15min

    La vidéo manquante sera dispo d’ici une demie-heure. Elle est en conversion sur Vimeo actuellement ;-)

  • brutor58 - le 26 juin 2008 à 09h22min

    bonjour,
    bravo pour le test. Gros Dilemme. Pour le prix, bien qu’attractif, on est tenté par des promos entrée de gamme chez les spécialistes du GPS. Positif : le tout en un !!! Négatif : l’impossibilité de l’utiliser en "piéton"
    le fait qu’il semble "chauffer" et que sur de long trajet excedant 5 heures la baterie risque d’être soumise à rude épreuve..
    mais je félicite tout de même Archos pour son inventivité.
    A suivre donc.
    bonne journée

  • Thocan - le 26 juin 2008 à 17h11min

    Côté batterie, comme c’est branché sur secteur, ce n’est pas un problème...

  • Le Savant Fou - le 13 juillet 2008 à 00h33min

    Salut,
    Merci pour le test très riche en informations. Est ce possible d’utiliser le logiciel cartographique sans le brancher sur le module GPS, comme on ferai simplement avec une carte ou bien un viamichelin. Perso si je peux avoir toutes les ville de france dans ma poche (grande la poche) ca me va.
    En tant que pieton en tout cas ca serait bien utile ... lors de la visite d’une ville inconnue, point de rdv, musées centres d’interets divers.

  • Nastyatak - le 13 juillet 2008 à 12h46min

    Oui c’est possible, mais sans connexion GPS beaucoup d’informations seront manquantes.

  • Nounours - le 25 juillet 2008 à 21h22min

    Bonjour ! Petite question (la réponse est peut être là haut mais j’ai survolé cela en vitesse supersonique) : est ce que le gps est compatible avec le 705 wifi ??? Pas le support of course mais le soft.? Merci !

  • djodjodu35 - le 29 août 2008 à 00h32min

    Bonjour,

    Je vous envoye ce message car je vien de recevoir le gps car holder que j’ai acheter sur internet, le soucis est que je l’avais acheté pour le archos 605 wifi que j’ai actuellement mais avec la sortie du archos 5 60 gb j’aurai voulu savoir si ces deux produits sont compatibles .
    J’ai remarquer qu’il y avait une sortie pour la génération suivante sur le gps car holder (ce n’est pas le pack gps mais la gps simple a 99 euros que j’ai acheter)
    Alors ma question est la suivante : est-ce que le gps car holder est compatible avec la nouvele tablette multimédia archos 5 60 gb.
    J’ ai entendu dire qu’ il fallait acheter une nouvelle licences c’est pourquoi je n’est encore rien installé o nivo des activations des cartes et le reste.
    J’espere qu’il avait été prévu que l’archos 5 aille avec le module gps du 605 car il est récent !!! et..99 euros !!!
    Si jamais votre réponse est négative au niveau des comptabilités, va t’il sortir un nouveau module gps ? pui-je me servir du module que j’ai actuellement et qui n’est pas encore activé ? que doi-je faire ?
    Une derniere question, savez vous quand est-ce que la tablette multimédia 5 60 gb arrivera dans les magasin

    Merci de vos réponses

  • - le 12 septembre 2008 à 15h02min

    rep a djodjodu35,
    j’ai eu le service client au tel et il ma dit qu’un module gps allait sortir pour l’archos 5 (tablette) et qu’il fallait attendre car je voulais acheter le kit gps en meme tps.
    donc a voir.

  • Jimbochis - le 27 décembre 2008 à 09h58min

    how can i get the gps maps to work in CANADA ? They sell the GPS accessory in canada but the maps don’t work here. HELP PLEASE jim at jntchisholm@gmail.com

  • evensis - le 24 juillet 2009 à 18h25min

     !!!!
    Je viens de m’apercevoir que les icones, la dispositions des menus, la fenetre de navigation, TOUT est similaire à un gps TARGA (marque non connue) acheté par ma soeur à LIDL !
    Archos n’a donc strictement rien fait du coté logiciel !

  • lilian - le 15 novembre 2009 à 16h32min

    Bonjour,

    Merci pour cet essai très intéressant et complet. Je n’arrive pas à comprendre pourquoi on ne peut utiliser le GPS en même temps qu’on écoute la musique. Je trouve cela vraiment vraiment vraiment dommage.

    Bon dimanche