logo

Test de la protection Zagg pour Archos 5

samedi 17/01/2009 par

Commentaires 21 commentaires

S’il y avait bien un test qui me refroidissait d’avance, c’est bien celui des protections Invisible Shield, du fabricant Zagg.
à‰tant globalement allergique aux protections d’écran, dont la pose est souvent fastidieuse, j’angoissais à l’avance à poser celle de Zagg, composée de multitudes de petits morceaux biscornus...

Mais prenant mon courage à deux mains et motivé par mon pompom boy personnel en la personne de Nastyatak, me voilà lancé dans l’aventure.

JPEG - 368.3 ko

Concept

Cette protection Zagg a profité d’un certain buzz sur internet, dans les milieux technophiles, grâce à plusieurs vidéos filmant des appareils prestigieux maltraités pour prouver l’intérêt de la protection. Ces vidéos sont d’ailleurs présentes sur le site internet du fabricant.

Il faut cependant noter que cette protection n’a pas forcément vocation à remplacer les traditionnels étuis, qui protègent bien mieux des chocs ou des risques d’écrasements d’écran.
Cette protection Invisible Shield est donc avant tout dédiée à la protection face aux rayures qui prennent (très) vite l’ascendant sur les surfaces cuivrées de nos Archos. En particulier, elles seront intéressantes pour ceux qui souhaitent protéger leur baladeur en vue d’une revente future.

Déballage

JPEG - 490.9 ko

L’emballage, une boite de carton sobre, contient l’ensemble des éléments nécessaires à la pose de la protection :
- La protection en elle-même, présentée sous un format de double feuille ou les différentes formes géométriques sont prédécoupées
- Un type de spray devant permettre de faciliter la pose
- Une spatule en plastique pour éliminer les bulles et lisser la protection sur le baladeur

JPEG - 464.3 ko

Un manuel pour le moins succinct est présent sur une des faces intérieures de la boite et présente les actions principales nécessaires à une application correcte de la protection. On retrouve par ailleurs ce manuel sur le site officiel du fabricant.

Installation

Nous entrons désormais dans le vif du sujet.

Heureusement pour nous, Zagg propose des vidéos d’installation sur son site officiel. Si celle de l’Archos 5 n’est évidemment pas disponible, cela permet néanmoins de se faire une idée assez juste de ce qu’il faut faire...

Un puzzle pour les geeks ?

Les puzzlophobes devront évidemment éviter à tout prix cette protection. En effet, bien qu’elle soit composée d’une dizaine de pièces distinctes, nulle explication ne fait référence à leur positionnement et vous devrez vous servir de votre jugeote pour repérer les emplacements. Non pas que l’exercice soit difficile, il ne faut pas exagérer, mais un mode d’emploi spécifique au modèle aurait néanmoins été appréciable afin d’éviter quelques tâtonnements inévitables.

JPEG - 445.4 ko
Une partie des éléments de la protection...

Précautions

Comme pour toute protection de ce type, il est nécessaire de faire particulièrement attention à la propreté de la pièce dans laquelle l’opération sera effectuée, et plus particulièrement des surfaces sur lesquelles reposent le baladeur et les protections, ainsi que la pureté de l’air ambiant. Un atelier de menuiserie sera évidemment fortement déconseillé...

Précision des découpes

Comme pour toute protection, la précision des découpes revêt une importante cruciale. Ici, le résultat est quelque peu mitigé.
Si le concept même de la protection Invisible Shield oblige à de nombreuses découpes protéiformes, la protection en elle-même reste largement imparfaite car certaines zones restent non protégées. Notamment :
- La fine bande au-dessus de l’écran
- Le coin gauche, à côté du bouton On/Off

D’une manière générale, les différents morceaux ont tendance à ne pas être calés au millimètre près et créent donc des interstices fréquents.
De même, comme pour toutes les protections d’écran, celle de Zagg laisse quelques millimètres vides de part et d’autre de l’écran.

JPEG - 332.9 ko
Certains coins ne sont pas protégés
JPEG - 417.3 ko
L’ajustement des pièces n’est parfois pas transcendante...

Bref, la précision n’a rien de transcendante...

Le miracle du spray

Le spray, fourni avec la protection, n’est pas là pour décorer ou pour s’amuser avec le chat du voisin. Il ne vous servira pas non plus en dépannage pour lustrer vos cheveux avant de sortir valser toute la nuit.
En revanche, ce produit s’avère particulièrement utile pour la pose de cette protection Invisible Shield. La notice conseille d’ailleurs largement de l’utiliser :
- D’une part pour asperger ses doigts, afin d’éviter que les différentes pièces ne s’y collent trop facilement
- D’autre part pour asperger la face collante de chacune des pièces, avant la pose, afin de faciliter son positionnement en permettant de faire glisser cette pièce sur la surface du baladeur.

Le liquide, inoffensif a priori (quoiqu’il faudra comme toujours attendre une trentaine d’année pour en être certain), se sèche facilement et ne laisse pas de trace.

Malgré cela, si la pose sur de grandes surfaces planes est relativement aisée, placer une pièce sur une courbure comme les tranches latérales du baladeur est déjà bien plus délicat, la pièce ayant tendance à se décoller de la surface du baladeur.

Enfin, et en toute logique, le spray ne se séchant pas immédiatement pour vous permettre de positionner tranquillement chaque pièce, il est nécessaire de prêter attention à ne pas trop toucher les pièces précédemment placées, sous peine de les redéplacer.

Des bulles ?

Immédiatement après la pose, de nombreuses petites bulles risques de subsister. Pas de panique, si vous vous y êtes pris avec précaution (via la spatule en plastique notamment), ces bulles résiduelles devraient disparaître d’elles-mêmes au bout d’une ou deux journées.

Petites astuces :
- En cas de dépôt de poussière sur la surface collante d’une pièce protectrice, un bon coup de spray associé à un coup d’éponge permettra un nettoyage assez efficace
- Rien ne sert de trop imbiber la protection de spray ; agissez avec parcimonie
- Rien ne sert non plus d’utiliser le spray directement sur la surface du baladeur

Connectiques et béquille

Comme indiqué précédemment, les découpes complexes de la protection laissent les différents boutons, haut parleurs, picots, prise jack ou USB pleinement accessible. Seule l’insertion sur une DVR Station semble éventuellement pouvoir être légèrement gênée si l’on en croit certains retours utilisateurs.

JPEG - 442.1 ko
La découpe laisse un grand vide autour de la prise casque...
JPEG - 207.6 ko
L’espace pour le haut parleur est un peu mieux découpé

En revanche, on peut s’étonner de l’acharnement du fabricant à protéger les petits trous disposés sur les tranches du baladeur et qui servent probablement au démontage éventuel en SAV. Cette précaution est en effet totalement inutile puisque la protection d’une tranche prend néanmoins toute la largeur et interdit par conséquent de séparer les deux morceaux de la coque...
Bref, le design de la protection s’en voit complexifiée... pour rien.

JPEG - 351 ko
Ici, une pièce de protection s’immisce entre les deux boutons ; on remarque qu’elle recouvre la fente intermédiaire entre les deux bouts de coque

De son côté, la béquille du baladeur reste parfaitement exploitable.

JPEG - 544.1 ko

Ressenti

Finalement, un des défauts majeur de cette protection, provient tout simplement du toucher. Alors que la surface froide cuivrée du baladeur originel renvoie une sensation haut de gamme, celle de la protection Zagg affirme un aspect plastique, donc largement moins valorisant. Ce qui a cependant l’avantage de mieux tenir en main, car moins glissant.

De même, la protection d’écran change totalement la sensation de toucher même si la sensibilité de l’interface ne semble pas être sensiblement impactée. L’écran colle davantage au doigt et semble plus "mou".
Le "feeling" de l’interface tactile est donc moins agréable.

Traces de doigts

Gros point positif de cette protection : les traces de doigts ne sont quasiment plus un problèmes !
S’il faudra continuer à nettoyer de temps à temps l’écran du baladeur, sa protection le rend tout de même nettement moins sensible et il ne sera plus utile d’avoir le bout de chiffon en permanence sur soi.
Pour la coque en elle-même, c’est encore mieux : les traces de doigts n’apparaissent plus du tout. Bonheur...

Rayures

Comme je l’indiquais en préambule, Zagg s’est fait connaître sur la toile grâce à différentes vidéos montrant l’incroyable résistance de leur protection face à l’agression d’objets tels que des clefs.

Nous avons donc reproduit ces tests sur notre propre matériel.
Résultat : si le baladeur n’est évidemment nullement rayé, la protection n’en ressort néanmoins pas totalement intacte. De très (très) légères rayures apparaissent bel et bien et même le frottement d’un chiffon (comme le montre pourtant les vidéos) ne permet pas de les faire disparaitre totalement. Il faut cependant jouer avec la lumière pour les déceler (d’où l’absence de photo), ce qui prouve au final que cette protection Invisible Shield mérite bien sa réputation.

Et les étuis dans tout cela ?

Comme indiqué en préambule, une telle protection ne dispense pas d’un étui classique, comme peuvent le proposer Archos, Norêve, Proporta ou encore Tuff_luv (oui, il fallait bien que je place mes liens quelque part...). Cependant, l’insertion du baladeur dans l’étui peut-être rendu moins aisé, pour deux raisons :
- Le volume du baladeur seul est moindre que celui du baladeur et de sa protection Invisible Shield
- Le surface cuivrée du baladeur laisse place à celle siliconée de la protection, ce qui rend l’ensemble moins glissant et tend à accrocher la structure de l’étui

Conclusion

Aspects positifs
- Une protection anti-rayure vraiment efficace
- Les traces de doigts ne sont plus un problème
- Une mise en place plus aisée que prévu
- Une protection vraiment discrète, notamment pour l’écran
- Les boutons, béquille et prises restent pleinement accessibles

Aspects négatifs
- Le toucher est bien moins valorisant
- Les découpes sont incomplètes, parfois peu précises et inutilement complexes
- Les angles, pourtant les plus sensibles, ne sont pas protégés
- La protection sera probablement inutilisable après un passage en SAV...

Pour un prix de 29,95$ pour le package global (la protection d’écran seule étant vendue 19.95$), cette protection se révèle chère mais réellement intéressante pour ceux qui envisagent une revente future de leur baladeur ou pour les psychopathes des rayures. Un étui classique seul ne les empêchera en effet jamais aussi bien.
Cependant, les sensations d’utilisation s’en ressentent assez fortement. Il est donc préférable de tester cette solution au préalable, afin de s’assurer qu’elle nous convienne.

Site internet de Zagg


Partagez cet article sur les réseaux sociaux: + FB
[ télécharger l'article au format PDF]

Test de la protection Zagg pour Archos 5

Les commentaires pour les anciens articles sont désormais fermés.

21 commentaires


  • Perfectfred - le 17 janvier 2009 à 18h51min

    merci pour ce test, je me prendrai sûrement une protection partielle, l’archos 5 3g+ étant moins sensible aux rayures derrière

  • sultan - le 17 janvier 2009 à 18h58min

    merci thocan pour le descriptif, moi j’ai la protection depuis deux mois environ et j’avais juste quelques rectificatifs à faire. à un moment tu as parlé de protection incomplete sur le coin gauche, à côté du bouton On/Off moi avec la version de 160go j’ai une protection à cet endroit. sion pour les rayures il faut attendre trois à quatre jours pour que ça marche et il suffit de frotter assez energiquement pour que les traces partent.

  • cajl - le 17 janvier 2009 à 19h00min

    Et bien voilà , tu y es arrivé ! et sans doc en plus ou tu l’as retrouvé après.
    tu as attendu combien de jours pour ne plus avoir de bulles ?
    Je déconseille la protection écran qui rends l’écran moins réactif. Et faites attention avec la dvr station, elle peut accrocher

  • - le 17 janvier 2009 à 19h09min

    il me semble que sur la vidéos de démo avec l’Ip***e on voit les marque après quand le fait bouger.

    Perso je viens de poser la mienne cette aprem et ’jai pas eu de problème en 10 min c’était fait.

  • philulle - le 17 janvier 2009 à 19h18min

    Merci Thocan,

    Je rajouterais qu’il ne faut pas nettoyer la protection à l’alcool. En effet ; j’avais mis de l’encre de stylo bille sur l’ecran. Pour la retirer j’ai nettoyé à l’ethanol.

    Résultat toute les microrayures faites lors de la pose du pad sont apparues !

    J’ai cette protection depuis deux mois. J’en suis très Content.

  • cajl - le 17 janvier 2009 à 19h20min

    pour le passage en SAV
    2 Infos :
    le mien est revenu sans soucis
    pourtant il a été ouvert
    et il y a une garantie sur le site de Zagg qui vous propose une protection gratuite

  • philulle - le 17 janvier 2009 à 19h21min

    PS : J’ai aussi une housse Noreve ;)

  • cajl - le 17 janvier 2009 à 20h09min

    moi aussi (entre autre)

  • Thocan - le 17 janvier 2009 à 20h09min

    Après pose, j’ai attendu un peu moins de 48h... Le résultat n’est pas parfait, j’ai d’ailleurs une poussière dans un coin de l’écran, mais les bulles ont en effet quasiment toutes disparues...
    (tiens ça mérite de l’évoquer dans le test, je mets à jour)

  • AlexisFR - le 17 janvier 2009 à 20h30min

    Petite aide pour la pose de tout ce genre de produits à poser ou à coller.
    Le mieux est toujours de poser ça dans une pièce humide, genre la salle de bain avec l’eau chaude qui coule pour faire de la buée. Comme ça on évite les petites poussières qui pourraient voler et au final se retrouver sous la protection.

  • Benmars - le 17 janvier 2009 à 22h02min

    Pour ajouter mon grain de sel : le témoignage de Sultan et plusieurs sur le forum illustrent une fabrication ou du moins une préparation étrange : certains reçoivent 3 plaques sur lesquelles sont réparties les éléments, d’autres deux. Thocan n’a pas reçu la protection à côté du bouton, nous oui, un témoignage évoque une protection d’écran trop grande, je trouve la mienne bien trop petite, etc ...

    La protection est censée être garantie. Est-elle réellement décollable et recollable facilement. Doit-elle être retirée avant passage au sav ?

  • sultan - le 17 janvier 2009 à 23h06min

    Benmars, pour le SAV je ne sais pas si il faut l’enlever avant je pense meme si j’ai lu que quelqu’un l’avait envoyé comme ça avec la protection dessus. sinon la protection est garantie et ils te la remplacent sans souci mais discute avec les gens de chez ZAGG pour savoir si ils te la remplacent mais je pense que oui

  • kael - le 18 janvier 2009 à 10h20min

    sa semble interressant pour un archos 3g+ notament pour le dos de l’appareil.

    Mais ce dont j’ai peur c’est pour l’excroissance. Les tranches aussi sont sujet au rayure.

    Je pense qu’une petite pochette est plus approprié...

  • Nero - le 18 janvier 2009 à 15h39min

    Merci pour le test thocan. Tu aurais pas pu faire plus complet ^^

  • - le 18 janvier 2009 à 18h45min

    Zagg m’a remplacé le mien pour un défaut et bien le deuxième est pareil !!! GRRRRRRRRRRRRR

  • Thocan - le 18 janvier 2009 à 19h22min

    C’est quoi le défaut en question ?

  • - le 19 janvier 2009 à 16h09min

    Le premier était tout rayé ( soit-disant une matière révolutionnaire...) et le second fait apparaitre une sorte de ’peau d’orange" en plein milieu de l’écran !!

    Je l’ai laissé séché 48H mais rien à faire donc à la poubelle !!

  • Benmars - le 20 janvier 2009 à 16h34min

    Pour info : j’ai finalement retiré la protection avant envoi au SAV. Avec un peu de spray, ça se retire tout seul très rapidement sans laisser de trace. Les pièces sont encore collantes, je les ai replacées sur leurs plaques. Test du replacement dès retour.

  • Nowon - le 21 janvier 2009 à 21h10min

    Parce que tu gardes tes plaques toi ?

  • BenMars - le 21 janvier 2009 à 22h32min

    J’ai anticipé.

  • - le 10 août 2009 à 00h45min

    la ràƒÂ©ponse est beaucoup plus ràƒÂ©duit ?
    les coins sont pas protàƒÂ©gàƒÂ©s ?
    vaut-il le prix ?