logo

Test de l’Arnova Family Pad

mardi 20/11/2012 par

Commentaires 30 commentaires

Nous avons pu profiter d’un prêt en avant première de l’Arnova Family Pad, cette tablette "XL" de 13.3" destinée avant tout à un usage familial. Une semaine complète d’utilisation qui nous permet aujourd’hui de vous proposer un test que nous espérons le plus complet possible.

Spécifications techniques :

Comme souvent, les premiers détails que l’on regarde sur une tablette avant de la tester, sont les spécifications techniques. En résumé, cette Family Pad intègre :

- Un processeur Cortex A8 cadencé à 1 Ghz simple coeur
- Un écran de 13.3" capacitif multitouch 10 points avec une résolution de 1280X800 pixels
- Une mémoire interne de 8 Go (extensible par microSD)
- Une connectique, encore une fois chez Archos/Arnova, très complète (HDMI, USB Hôte, Micro SD, etc... )
- Une double caméra (2 Mpixels avant, 2 Mpixels arrière)
- Android 4.0

Des spécifications correctes dans l’ensemble... si l’on fait abstraction du processeur, clairement daté. Pour son prix de 299€ en version 8 Go, un processeur récent type OMAP4470, Tegra 3 ou RK3066 aurait été un vrai plus. Avec un simple 1 Ghz, toutes les craintes sont de mise quant à la fluidité de l’interface d’Android Ice Cream Sandwich, avec une telle résolution. La suite du test permettra de vérifier si ces craintes sont avérées.

En revanche, la présence d’un support physique dans le packaging d’origine, permettant de soutenir la tablette un peu à la manière d’une béquille, est la bienvenue : 13.3" c’est grand, très grand pour une tablette que sa nature prédispose à être tenue à bout de bras.

Ce support permettra enfin de se servir de la tablette un peu à la manière d’un PC Tactile sur un bureau ou un mini PC sur une table.

Déballage :

Au déballage de la tablette, nous avons plusieurs éléments :
- La tablette elle même
- Un chargeur avec, comme d’habitude, les embouts pour les Etats-Unis, le Royaume-Uni et l’Europe
- Le câble Micro USB pour la relier à un PC
- Un adaptateur USB Hôte (Micro USB vers USB)
- Un support physique pour soutenir la tablette sur une table
- La panoplie des manuels, guides de sécurité etc...

JPEG - 1017.3 ko



La boîte est quant à elle différente des boîtes Arnova normales : la couleur a été changée. Rien de bien important en effet, mais ça se remarque.

JPEG - 1 Mo
Face avant


JPEG - 1.1 Mo
Face arrière


Le contenu de la boîte est donc très complet, et l’adaptateur USB Hôte qui manquait sur les Arnova jusque là (car oui, c’est une Arnova) est bien présent ce qui nous évite les recherches fastidieuses de câble USB Hôte sur le net...

Rien à redire du côté du contenu de la boîte donc, même le support physique n’a pas été oublié. Sur une tablette si grande, c’est plutôt un très bon point

Design et finition :

La tablette arbore un écran affleurant, design finalement assez classique chez Arnova. Outre son impact positif sur le design, l’écran affleurant est en effet assez pratique lors de l’utilisation, notamment pour toucher les icônes situés dans les extrémités.

JPEG - 1.3 Mo



L’esthétique générale est plutôt réussie : le dos de la tablette est fait de deux matières, une matière agrippante sur les bords (là où on pose les mains pour la tenir) et qui permet de ne pas la faire glisser, ainsi qu’une autre matière de couleur grise sur le centre.

JPEG - 776.9 ko



Au final, le produit est plutôt épuré : l’avant est simplement constitué de l’écran et d’une webcam, alors que le dos ne dispose que de la caméra arrière et du logo "ARNOVA FamilyPad". Quant aux tranches de la tablette, la moitié sont dépourvues de quoique ce soit, une dispose de la panoplie de connecteurs, l’autre des boutons " On/Off ", " Volume + ", Volume - ".

JPEG - 935.8 ko



La finition semble bonne, les connecteurs sont plutôt bien intégrés dans le boîtier, pas de soucis de finition donc.

Une DEL qui indique si la tablette est allumée (éclairée fixement), en veille (clignote) ou éteinte (non éclairée) et enfin en charge (rouge). La présence de cette diode permet ainsi de connaître l’état de la tablette sans avoir à allumer l’écran.

La tablette pèse 1.3 kg au total. Ce poids peut sembler excessif, mais il faut rappeler que cette tablette n’a pas comme dessein d’être déplacée fréquemment. De plus, au vu de sa taille, ces 1.3 kg ne se sont pas vraiment faits sentir lors du test.

JPEG - 1.3 Mo



Connectique :

La connectique est plutôt complète :
- WiFi
- Ethernet (avec l’adaptateur USB Hôte et un adaptateur USB <-> Ethernet)
- Compatibilité avec certaines clef 3G dont voici la liste :

PNG - 97 ko
Celui d’Archos est heureusement bien pris en compte



- Micro USB (pour connexion à un PC)
- Micro USB (qui sert pour l’USB Hôte, avec l’adaptateur inclus dans la boîte)
- Port Mini HDMI
- Port Micro SD
- Port pour la recharge via l’adaptateur secteur
- Prise casque jack
- Bouton Reset

Cependant, pas de Bluetooth ni de GPS au programme. Alors certes, le GPS sur du 13.3" est anecdotique, mais l’absence de Bluetooth sur un tel produit à 300€ est déjà bien plus critiquable. Le Bluetooth étant important pour de nombreuses utilisations (Souris sans fil Bluetooth, utilisation de manettes de jeux telles que la Wiimote, transfert de fichiers avec d’autres appareils comme un smartphone, etc...).

JPEG - 954.4 ko
Les connecteurs



Écran :

L’écran est un écran de 13.3" de diagonale, de résolution 1280x800 pixels, résolution majoritairement utilisée sur les tablettes 10.1". La densité de pixels (PPI) est donc sans surprise relativement faible, de l’ordre de 113.5 PPI. À titre de comparaison, sur une 10.1" de même taille la PPI approche les 150 PPI (149.5 exactement). La différence se voit donc un peu, même si elle ne gêne pas forcément à l’utilisation. Dans tous les cas, cet écran est évidemment loin, très loin de la finesse des écrans haut de gamme...

Cet écran n’est assurément pas IPS, plus probablement une simple dalle TN compte tenu des angles de visions assez restreints... Une fois encore, Arnova fait le choix d’un prix contenu au détriment de l’écran ; si ce choix peut s’avérer pertinent pour une tablette à l’usage principalement mono-utilisateur (comme les tablettes de 7"), la nature même de cette "FamilyPad" évoque un usage multi-utilisateurs bien plus conséquent. Et dans ce cas, les angles restreints de l’écran pourront se révéler réellement désagréables...
Bon point en revanche, cet écran intègre la technologie capacitive 10 points, permettant un usage multi-utilisateurs plus confortable.

En extérieur, cet écran est vraiment peu lisible, même s’il reste utilisable.

JPEG - 2 Mo
Luminosité au maximum, 16h, en Novembre



S’il peut en effet être utilisé, le confort ne sera pas de la partie. Mais est-ce réellement utile de se servir en extérieur d’une tablette qui se dit "Familiale" ? La taille de son écran la réserve surtout pour un usage fixe, sur un bureau ou une table...

Nous avons effectué des tests avec une image d’un rond orange, en testant les différents angles de visions. Comparés à l’Arnova Family Pad (TN) avec l’Asus EeePad Slider (IPS), voici le rendu :

JPEG - 1.7 Mo
De face, Slider à droite, Family Pad à gauche


JPEG - 1.8 Mo
Angle de vision du bas, Slider à droite, Family Pad à gauche


JPEG - 1.8 Mo
Angle de vision gauche, Slider au fond, Family Pad la plus proche


JPEG - 1.6 Mo
Angle de vision du haut, Slider à droite, Family Pad à gauche



Au final, on observe de nombreuses variations de couleurs sur la Family Pad (TN), alors que l’IPS de l’Asus EeePad Slider affiche un rendu des couleurs beaucoup plus fidèle et constant. De l’IPS sur cette tablette aurait été assurément appréciable.

Interface :

La tablette tourne sous le célèbre Android 4.0, Arnova n’ayant en effet pas fait de grandes modifications de ce dernier : pas de grosse surcouche (à part les icônes de certaines applications), ce qui est plutôt un bon point puisque les surcouches sont finalement assez rarement positives sur l’expérience utilisateur. Ensuite, libre à l’utilisateur de personnaliser sa tablette avec des applications tierces.

Cependant l’absence d’Android 4.2 est dommage dans le cas précis de cette tablette. Cet OS permettant enfin le multi-comptes, son utilisation aurait été certainement plus judicieuse car très utile sur un appareil utilisé par de nombreuses personnes. Android 4.2 venant tout juste d’être proposé par Google, il ne reste plus qu’à espérer que cette version se verra portée dans le futur par Arnova. Sans aucune certitude, loin de là puisque la filiale d’Archos n’a encore jamais réalisé un upgrade sur une de ses tablettes...

Le démarrage est plutôt long (50 secondes), et on se rend vite compte que le processeur qui l’équipe n’est que de 1 Ghz. On observe en effet parfois des temps de latence lors du défilement des pages du bureau, ou encore une latence plus remarquée lors de l’affichage de la liste d’applications. Bien que non systématique, cela se produit assez souvent.

Lors de l’utilisation de l’application email, les lags sont encore plus remarqués.

Au final, même si l’interface est de l’Android presque pur, des temps de latence sont à signaler, parfois même plutôt gênants et se remarquent très facilement (comme sur l’application email). Les soupçons sur les limites du processeur commencent donc à se confirmer...

PNG - 520.6 ko
La page d’accueil avec le dossier " Game " ouvert



Benchmarks : Le bas de l’échelle ?

Pour les amateurs de puissances brutes, voici plusieurs benchmarks effectués sur la Family Pad :

PNG - 87.3 ko
CF Bench




PNG - 600.1 ko
Vellamo




PNG - 608.9 ko
Vellamo




PNG - 926 ko
Nenamark 2




PNG - 93.2 ko
Quadrant Standard Édition


Eh oui, les résultats sont très décevants, même si sans surprise : avec un tel processeur, ne fallait-il pas s’y attendre ?

Appslib ou Play Store, pourquoi choisir ?

Vous n’aimez pas l’Appslib, ou vous pensez finalement qu’il complète le Google Play Store ? Arnova nous laisse ici le choix, les deux stores sont intégrés, vous pouvez ensuite choisir celui que vous voulez. Le Play Store reste cependant le meilleur de fait de son large choix d’applications.

Dans tous les cas, les deux magasins d’applications sont tout à fait fonctionnels, et vous pouvez les utiliser sans soucis.

PNG - 202.5 ko
Le Lanceur d’application


Jeux Vidéos :

1 GHz simple cœur et jeux vidéos ? Dure équation.

Si les Angry Birds passent sans soucis (heureusement), ce n’est pas la même chose pour des jeux un peu poussés en 3D tels que Beach Buggy Blitz et Bus Parking 3D, ces derniers ont des temps de latence, surtout Beach Buggy Blitz sur lequel ils sont plus fréquents. Alors certes, ils sont plutôt discrets et pas longs, mais cela montre bien les limites du processeur, des jeux plus puissants et ceux à venir passeront-ils ? Il nous est permis d’en douter... GT Racing Motor Academy Free, par exemple, affiche une incompatibilité lors du démarrage du jeu. Mauvais signe.

PNG - 887.2 ko
Beach Buggy Blitz




PNG - 1.1 Mo
Bus Parking 3D


Le jeu vidéo n’est clairement pas top sur cette tablette. A 300€, c’est plutôt difficile à justifier, d’autant plus face à des concurrentes souvent dotées du Nvidia Tegra 3 ou de l’OMAP4470. Alors bien sûr, leurs écrans sont de 10.1", mais l’expérience utilisateur est toute autre...

Appareil photo :

La tablette intègre deux appareils photo : un premier frontal et un autre dorsal, les deux de 2 Mpixels.

Là vous allez me dire "un appareil photo dorsal ! Quel intérêt ?" En effet, déjà que faire des photos avec une tablette 10.1" ça reste quand même peu pratique, alors vous voyez-vous déplacer une tablette de 13.3" pour faire des photos avec ? Pas vraiment... Les choix d’Archos dans le choix des composants est pour le moins étrange... Supprimer cette caméra dorsale et investir un peut plus dans l’écran ou le processeur aurait assurément été bien plus judicieux.

Ce qui n’empêche cependant pas que la qualité des photos est plutôt bonne, faible certes par rapport à un smartphone ou un vrai appareil photo, mais suffisante pour un usage occasionnel. Après, tout est relatif, en fonction de vos habitudes et de votre écosystème high-tech : cet appareil photo peut-être suffisant si vous avez de vrais appareils à portée de main, comme il peut ne pas l’être si vous souhaitez vous appuyer dessus pour réaliser des séances de shooting...

Voici donc des photos prises avec les appareils photos de cette tablette :

- Appareil photo dorsal :

JPEG - 596.1 ko



- Appareil photo fontal :

JPEG - 636.8 ko



Internet :

La navigation Internet est peut-être un des usages auxquels cette tablette est la plus destinée. En effet, sur une tablette de cette taille, la navigation Internet est agréable surtout de part le fait qu’aucun zoom n’est utile, et que même sans zoom les caractères sont très bien lisibles, le multi-onglets fonctionne bien, même si parfois le défilement de la page rapide peut légèrement saccader. De même, le changement d’onglet peut prendre quelques secondes, mais si vous naviguez sans être très pressé ni trop exigeant, en ne changeant pas d’onglet trop souvent ou autre, cette tablette peut faire l’affaire.

Le chargement des pages et son défilement est cependant parfois moins fluide et rapide que sur du Tegra 2 + 1 Go de RAM, tandis que parfois le chargement de page web sur la Family Pad est assez long...

PNG - 485.2 ko
Le Journal du Geek, ArchosLounge et JBMM



Wifi :

Le WiFi capte bien, la portée du signal est dans la moyenne haute, donc au niveau de la portée, tout va bien pas de soucis. Côté niveau du débit, un test avec SpeedTest Mobile sur une Slider et Family Pad, montre que le résultat est relativement comparable (tantôt l’un, tantôt l’autre...). La puce WiFi de la Family Pad semble donc bonne, autant au niveau portée que niveau débit.

Multimédia :

Alors que les icônes affichées sont celles d’Archos, l’application n’est pour autant pas le lecteur Multimédia habituel d’Archos. Dommage. Ces lecteurs étaient plutôt réussis, avaient une bonne compatibilité, et la navigation dans les menus était agréable.

Ici nous avons l’application Galerie d’Android, qui est présente sur tous les appareils Android. Malgré tout, elle est plutôt réussie, les fonctions sont complètes et la lecture de photo fonctionne bien et est agréable.

PNG - 1.1 Mo
La liste des photos et....
PNG - 1.5 Mo
...une photo en détail et les fonctions



Du côté du lecteur vidéo, il s’agit là aussi de l’application "Galerie", qui sert donc pour les photos et les vidéos. L’avantage de ce lecteur est la barre de notification qui sert d’écran pour visionner la vidéo, tout l’écran est donc occupé par la vidéo, la barre de notification n’apparaît que lorsque l’on touche l’écran de même que les boutons Pause, Avance rapide, Retour rapide, etc...

Outre une panoplie habituelle de vidéos classiques qui passent sans souci majeur, nous avons testé plusieurs vidéos HD sur cette Arnova Family Pad :

- Big Buck Bunny 720p Surround avi : la vidéo passe sans soucis, cependant avec Galerie, le son n’est pas audible, avec MX Player même constat
- Big Buck Bunny 1080p Surround avi : la vidéo passe elle aussi sans soucis, cependant le son n’est pas non plus audible
- Big Buck Bunny intégré à la tablette d’origine : le son et la vidéo passent.
- Big Buck Bunny 1080p Stéréo OGG : la vidéo et le son saccadent beaucoup
- Big Buck Bunny 720p Stéréo OGG : la vidéo et le son passent sans soucis sous le lecteur Vidéo MX Player, l’application Galerie ne reconnaissant pas les fichiers OGG.

Au niveau lecteur vidéo on reste donc dans les normes, mais le Surround pose clairement problème.

PNG - 21.6 ko
Mais ! Où est donc le film ? (lecteur Galerie)


PNG - 87.4 ko
Liste des vidéos sous MX Player


PNG - 1.6 Mo
Lecture d’une vidéo


Quant au lecteur musique il s’agit du banal lecteur musique d’Android celui d’Archos est beaucoup plus agréable visuellement. En effet, l’interface de ce lecteur est trop simple, même s’il fait correctement son travail et lit bien des fichiers musicaux...en mp3.

Les fichiers mp3 passent en effet sans soucis, alors que le format Flac est reconnu dans la liste de lecture mais non joué par le lecteur, qui passe à la prochaine musique en mp3 reconnue.

Le lecteur audio Google Play Music (qui reste téléchargeable gratuitement par l’utilisateur bien renseigné) aurait été préférable, l’interface étant beaucoup plus réussie, plus agréable à utiliser.

Le son des hauts parleurs est cependant très bon, au volume maximum il est puissant et fort pour une tablette, c’est donc un très bon point. Visiblement, le volume intérieur de la tablette a été correctement utilisé.

PNG - 38.7 ko
Lecteur audio Musique d’origine


Lecture d’eBooks avec Aldiko :

Certes, vu sa taille, elle ne pourra pas être utilisé comme lecteur eBook nomade, mais pourquoi pas comme lecteur eBook fixe, sur un fauteuil, canapé ou autre ?

Et en effet, la lecture d’eBooks est très agréable sur cette tablette, même si parfois le défilement des pages est un petit peu long (mais cela se remarque à peine), l’utilisation dans l’interface d’Aldiko est rapide dans l’ensemble, et Aldiko est un très bon lecteur eBook.

Les caractères des textes sont quant à eux très facilement lisibles.

PNG - 466.1 ko
Page d’accueil d’Aldiko
PNG - 317.4 ko
Librairie Aldiko, livres gratuits
PNG - 217.4 ko
Lecture d’un eBook en mode portrait

Autonomie :

L’autonomie de cette Arnova Family Pad se situe dans la moyenne haute. En effet, avec une autonomie de 8h50 en lecture en boucle de Big Buck Bunny de 100% de batterie jusqu’à l’arrêt de la tablette, luminosité à 50%, son à 50% et WiFi éteint la tablette dispose d’une très bonne autonomie :

PNG - 103.1 ko
La courbe d’utilisation de la batterie


On se rend aussi compte avec cette capture d’écran que l’indicateur de batterie semble fiable, la courbe étant globalement linéaire.

Support physique :

Le support physique, un simple accessoire... en apparence ! En effet, ce simple accessoire peut devenir très utile pour soutenir la tablette à la manière d’une béquille, notamment sur une tablette de cette taille.

Le support en lui même est plutôt simple, il s’écarte en deux, et on pose la tablette sur les deux encoches sur l’avant.

Cela tient plutôt bien, même si cela n’inspirait pas trop confiance lors du test, l’absence de barre soutenant la tablette pouvant questionner. Ce support tiendra-t-il en utilisation prononcé et surtout en appuyant sur l’écran ?

Il n’est pas tombé lors du test, mais les doutes subsistent.

JPEG - 396.9 ko
L’avant de la tablette et le support
JPEG - 1.1 Mo
Le dos de la tablette et le support de dos


USB Hôte :

L’USB Hôte fonctionne bien sur cette tablette, le clavier est bien reconnu (en QWERTY cependant, dommage que ça ne soit pas en AZERTY : pas d’options dans les paramètres pour y palier, seule l’application Keyboard Helper Pro (2,30 €) permet de palier à ce manque).

Les souris USB sont reconnues, de même pour les clés USB qui disposent de leur propre onglet dans l’explorateur de fichiers.

Et voici comment on peut la transformer en PC de bureau avec souris, clavier, Hub USB et bien sûr la tablette sur son support physique :

JPEG - 1.3 Mo



HDMI :

L’HDMI sur cette tablette fonctionne bien : c’est de l’HDMI Dual-Display, c’est à dire que l’écran de la tablette s’affiche sur la TV mais reste allumé sur la tablette. Ce mode a des avantages mais aussi des inconvénients ; en effet, dans les avantages il y a la possibilité de naviguer normalement sur la tablette et ne pas cliquer au hasard dans l’écran, c’est donc plus pratique, mais en même temps, la consommation d’énergie est plus élevée car l’écran reste allumé, cela s’en ressentira donc sur l’autonomie.

JPEG - 976.6 ko
Écran de la tablette et de la TV


JPEG - 1.3 Mo
La tablette


JPEG - 702.6 ko
La TV seule



L’écran lui n’est pas rogné, il prend exactement toute la place sur la TV.

Du côté de l’HDMI tout marche donc bien.

Vidéo sur le design, l’interface et la connectique :


Conclusion :

Bien que seule dans ce segment de prix pour une taille de 13.3", l’Arnova Family Pad déçoit sur plusieurs aspects.
En premier lieu, l’écran qui est une simple dalle TN dont nous avons vu plus haut les limites, notamment les angles de vision très restreints. Ensuite, le processeur, très faible, surtout pour une tablette de ce prix. La plupart des tablettes de cette gamme de prix - avec des écrans certes plus petits - étant souvent plus puissantes, et intégrant souvent du Tegra 3, ou de l’OMAP4470. Au final, ce processeur montre très (trop ?) souvent ses limites, lors des jeux notamment, mais également lors de la navigation Web, et même parfois dans l’interface.

Sans être une critique en tant que tel, compte tenu de l’annonce très récente de cette version, l’absence d’Android 4.2 interdit la gestion de multi-comptes, qui aurait pu s’avérer réellement utile pour un usage familial et un très gros plus par rapport à ses concurrentes. A minima, Android 4.1 aurait permis une fluidité améliorée, ce qui n’aurait clairement pas fait de mal. Il faudra donc pour l’instant se contenter d’Android 4.0.

Du côté des points positifs, nous avons bien évidemment le WiFi, très bon dans l’ensemble, la connectique très complète et qui fonctionne très bien (HDMI, USB Hôte, etc...) ainsi que la taille de l’écran très agréable en Navigation Web ainsi que la finesse et la qualité de finition de la tablette. L’autonomie est quand même un point à souligner : 8h50 en vidéos WiFi éteint mais luminosité à 50%, c’est réellement bon pour une tablette de cette gamme de prix, de quoi éviter des charges et recharges fréquentes.

La capacité de l’écran à gérer 10 points différentes est aussi à ranger dans les atouts, de même que la qualité sonore et le support physique intégré d’origine au packaging, tout comme le câble USB Hôte.

Ainsi, pour le prix, l’écran et le processeur font néanmoins tâches : quitte à faire payer plus chère la tablette, dans les 350€ par exemple, mais en intégrant un processeur performant tel qu’un Rockchip RK3066 ainsi qu’un écran IPS, et la tablette était déjà beaucoup plus attrayante. Une mise à jour future vers 4.2 l’aurait rendue parfaite.

Certes Arnova a tenté de proposer un produit peu cher et quasi-inédit sur le marché, mais les spécifications trop basses ne jouent malheureusement pas en la faveur de la Family Pad.

Cependant, pour un usage en lecture d’eBooks, en mode USB Hôte avec le support, en lecture audio, et quelques autres utilisations basiques, la Family Pad s’en sort souvent bien. Les futurs acquéreurs devront donc bien cibler leurs attentes...

Pour conclure, cette tablette Arnova représente finalement assez bien la société Archos d’aujourd’hui : de bonnes idées, des tentatives de positionnement sur des marchés de niche potentiellement différenciateurs, mais des choix dramatiques dans les composants retenus pour contraindre les coûts, impactant trop fortement l’expérience utilisateur et faisant par conséquent rater sa cible au produit.


Partagez cet article sur les réseaux sociaux: + FB
[ télécharger l'article au format PDF]

Test de l’Arnova Family Pad

Les commentaires pour les anciens articles sont désormais fermés.

30 commentaires


  • dyonysos - le 20 novembre 2012 à 18h28min

    Cet article complet a été réalisé par Va84 en moins d’une semaine ;-)

  • Perfectfred - le 20 novembre 2012 à 18h30min

    Bravo à lui

  • cajl - le 20 novembre 2012 à 18h34min

    Il bosse bien le petit !

  • dkfx77 - le 20 novembre 2012 à 18h38min

    Y’a pas à dire. C’est de la bonne recrue.

  • cajl - le 20 novembre 2012 à 18h39min

    Pour le support, as tu essayé de mettre la tablette en vertical ?

  • Io - le 20 novembre 2012 à 18h41min

    Pas mal en effet. Je l’ai lu avec plaisir et intérêt.

  • 69sidou - le 20 novembre 2012 à 18h49min

    Vous le gardez, donc ? :-P

  • Va84 - le 20 novembre 2012 à 18h51min

    @cajl : Non je n’ai pas tenté, mais je pense pas que ça aurait fonctionné...

  • - le 20 novembre 2012 à 18h53min

    Est-ce le 1GHz l’important ? L’affichage du bureau, c’est le gpu, non (donc limitation par l’A8 plus que par la vitesse brute) ? Et les temps de latence : elle est en 512 Mo ou 1Go de ram ?

  • cajl - le 20 novembre 2012 à 18h58min

    @Va84 : tu as bien fait....

  • cajl - le 20 novembre 2012 à 19h03min

    @18:53 1go de ram, Pour le GPU ce n’est pas grandiose

  • switcheremac - le 20 novembre 2012 à 19h11min

    Quel dommage pour l’ IPS , il aurait mieux fallu faire l’impasse sur les webcam ( et peut être l’ HDMI vu la taille de l’écran ) et mettre l’IPS ... Pour ce type d’usage c’est quasi indispensable ...

  • Va84 - le 20 novembre 2012 à 19h18min

    @switch : Par dessus tout aussi, le proco

  • white russian - le 20 novembre 2012 à 19h38min

    Bon comme deja dit , les personnes qui utilisent un pc juste pour surfer, email , photo et jouer a des p’tits jeux style majong ... peuvent tranquillement changer pour une tablette.
    Passer d’un ordi de bureau ou portable mini 15" a une tablette 10" fait vraiment petit. 13.3" ca peut passer... mmmmm...ouai.

    Ca ressemble plus a un all in one ce Family pad mais avec un petit écran et des caractéristiques décevants.

  • anobemaster - le 20 novembre 2012 à 19h52min

    Bien que je ne soit pas du tout attiré par du machine de 13.3" , on comprends le concept d’une tablette qui se partage en famille comme écran secondaire dans le salon permettant pleins de choses. surtout avec le multi compte4.2

    Mais clairement cet FamilyPad semble être un produit pas abouti du tout. Je pleins déjà les clients de Noel...a 299€ clairement vaut mieux se tourner vers une tab 10" mieux lotis et qui fera aussi bien l’affaire en tant que tablette sédentaire.

    Très bon test et complet de surcroît... Va84, tu roxx ;)

  • Panda - le 20 novembre 2012 à 21h31min

    J’attends la version 27 pouces

  • dkfx77 - le 20 novembre 2012 à 22h29min

    Y’a déjà un iPad de 27" : http://youtu.be/ct1_r_61sk8

  • Panda - le 20 novembre 2012 à 23h24min

    Excellent ! En plus il fait exactement 27 pouces !

  • - le 21 novembre 2012 à 07h55min

    Bonjour, merci pour ce test. Quelle est la dimension exacte de l’ecran (les valeurs données sur certains sites marchand ne donnent pas une diagonale de 13.3") ?

  • cajl - le 21 novembre 2012 à 10h14min

    Pour la taille : 262 x 171 x 12.5 mm

  • Va84 - le 21 novembre 2012 à 13h13min

    @7:55 : C’est bien du 13.3", c’est marqué sur la boîte (première photo)

  • - le 21 novembre 2012 à 17h47min

    Merci pour vos réponses.
    Le pb est que si on calcule la diagonale pour les dimensions 262 x 171 on n’obtient pas 13,3" mais 12,3".
    Mais d’après les photos comparatives avec l’iPad trouvées ce jour sur internet, j’estime que les dimensions de l’écran (et non de la tablette) sont plus proches de 284 x 184.

  • cajl - le 21 novembre 2012 à 18h38min

    Tu as oublié l’age du capitaine

  • seb - le 21 novembre 2012 à 20h00min

    Remarque juste (17:47). Donc quelles sont les dimensions exactes du boitier de cette tablette ? Et quelle est la diagonale réelle de l’écran ?
    Ces données (fausses) sont présentes partout, même sur le site d’Arnova.

  • seb - le 21 novembre 2012 à 20h20min

    Je suppose que la diagonale est quand même juste vu qu’elle est écrite sur leur emballage.
    Enfin bon, envoyer de mauvaises infos à leur revendeurs, c’est du Archos tout craché. Ça me rappelle une histoire avec un ebook reader 70 présenté comme un 70b. A moins que c’était l’inverse. Enfin bref, passons.

  • - le 22 novembre 2012 à 08h31min

    Belle marque française, mais à éviter absolument : aucun SAV digne de ce nom, aucune hotline accessible. La majorité des appli android ne sont pas acceptées.

  • - le 22 novembre 2012 à 17h00min

    Je recherche une tablette grand format pour mes grands-parents.
    J’ai peur que celle-ci soit un peu ’juste’ même pour l’utilisation qu’ils en feront.
    J’étais prêt à mettre 400 € !

    Il faudrait que je puisse l’avoir entre les mains pour réellement voir si c’est rédhibitoire.

    En tout cas, c’est vraiment difficile de trouver une tablette 13 pouces sur le marché. Je vais peut-être me rabattre sur une 10 pouces de qualité !

  • dkfx77 - le 22 novembre 2012 à 17h36min

    @8:31 : Ce n’est pas une marque Française mais Hongkongaise ;-)

  • Mr coche - le 23 février 2013 à 12h12min

    sur arnova family peut on recevoir la tele merci

  • bernou - le 13 avril 2013 à 17h33min

    bonjour, existe-il une housse de protection pour cette tablette, car je n’arrive pas à en trouver. Merci beaucoup pour vos réponse.