logo

Test de l’Archos Music Beany

mercredi 26/11/2014 par

Commentaires

L’Archos Music Beany, dévoilé au cours de l’IFA de Berlin, a très probablement constitué un des produits Archos les plus surprenants de ces dernières années. Loin des désormais classiques tablettes et smartphones, le Music Beany à l’instar de ses collègues objets connectés, propose un concept pour le moins novateur. Il s’agit en effet d’un bonnet en laine et doté d’un système audio connecté via Bluetooth.

JPEG - 39.1 ko

En plein retour du froid, à un mois de Noël, l’Archos Music Beany peut-il être le surprenant succès ignyssois de l’hiver 2014-2015 ?

Déballage :

Le bonnet connecté est présenté dans un petit coffret en carton doté de plastique transparent laissant habilement apprécier sa couleur et ses motifs tricotés. Celui-ci est fourni avec le nécessaire.

On retrouve ainsi :

- Un petit câble USB pour la recharge (NB : Pas d’adaptateur secteur fourni) ;
- Un guide rapide d’utilisation ;
- Les informations relatives à la garantie et à l’assistance technique Archos.

JPEG - 1.7 Mo

Au déballage le bonnet est "prêt à être utilisé" : les deux petits haut-parleurs sont déjà enfilés dans la doublure. Après une charge (30min) et un rapide appairage, le Music Beany pourra vous aider à affronter le froid tout en vous claironnant les derniers morceaux de musiques ajoutés à votre smartphone.

Aspect et confort :

Le look extérieur du bonnet est plutôt réussi, en laine (acrylique) tressée de grosses mailles. Celui-ci trouverait par exemple sa place parmi les bonnets d’un revendeur de prêt à porter grand public. Le clou du confort est la doublure intérieure en polaire (polyester). Cette matière très douce évitera l’effet grat-grat et ajoutera une résistance au froid plus qu’appréciable. La combinaison 50% acrylique - 50% polyester est ici un très bon choix.

JPEG - 1.3 Mo

Quand on en vient à mélanger high-tech et vêtements, la crainte du paraître ridicule surgit. Cependant, pas d’inquiétude à avoir ici : aucun bouton en plastique de visible sur le Music Beany ! Ceux-ci sont en effet dissimulés derrière un petit carré en imitation cuir sur le bas du bonnet et laissant deviner le voyant lumineux ainsi que les 3 boutons nécessaires à l’utilisation.

JPEG - 1.9 Mo

Et pour plaire au plus grand nombre, 4 coloris sont proposés : noir, bleu, blanc et gris.

PNG - 186.2 ko

En bref ça donne ça :

JPEG - 298.2 ko

On a le look ou on l’a pas !

Utilisation :

La charge se fait sur un ordinateur via le [tout] petit câble micro-USB fourni, un petit trou dans le bonnet permettant la connexion sans avoir à sortir l’appareillage du bonnet. Notons toutefois que l’adaptateur secteur n’est pas inclus dans le coffret.

JPEG - 1.9 Mo

La première charge de notre exemplaire du Music Beany aura duré une petite demi-heure (batterie en partie chargée) mais il faut compter 90 minutes de charge pour 6 heures d’utilisation d’après le fabricant soit plutôt 5 heures en pratique (suivant le volume notamment).

L’utilisation de la fonction audio du bonnet est relativement aisée pour toute personne ayant déjà appairé un dispositif bluetooth à son smartphone au moins une fois dans sa vie. La notice d’utilisation est en conséquence relativement succincte mais suffisante.

Si le son n’est pas en mono mais bien en stéréo, malheureusement rien n’indique le sens du bonnet et donc pas de distinction right/left. Après test il s’avère que le côté "contrôle" du bonnet correspond au canal ’gauche’.

Le bouton central permet de façon logique d’utiliser les fonctions lecture/pause. Les deux boutons +/- ont une utilisation un peu plus surprenante. Bien qu’on s’attende à ce qu’il augmente le volume, l’appui simple sur " + " fait passer le lecteur à la musique suivante (et le " - " à la musique précédente). Le changement de volume lui, s’effectue en restant appuyé sur ces boutons (un "bip" retenti lorsque le son est arrivé au maximum du volume autorisé).

Point intéressant : le Music Beany permet en outre de passer des appels grâce à un micro intégré au boîtier. La qualité de la conversation est tout à fait convenable mais nécessitera forcément d’élever légèrement la voix (comme pour tout dispositif mains-libres) rendant la conversation un peu moins discrète.

Comme le stipulent l’étiquette interne et la notice, il convient d’ôter les haut-parleurs du bonnet afin de laver ce dernier. Cette opération est tout à fait possible puisqu’une petite fente permet d’accéder aux deux dispositifs reliés par un fil. Leur extraction est relativement aisée mais il n’en est pas de même pour les remettre. La tâche est en effet plutôt contraignante même si surmontable et que cela permet finalement un bon maintien des écouteurs.

JPEG - 1.9 Mo
JPEG - 1.5 Mo

Qualité sonore :

Au final il convient de dire que la qualité sonore du bonnet est très agréablement surprenante. Pourtant en considérant le prix assez faible du produit on pourrait aisément s’attendre à un son assez faible et/ou médiocre.
La puissance sonore du bonnet est totalement convenable (à moins d’aimer se faire du mal, ce qui est certes un droit mais ce produit ne répond pas à cette demande).
Si la qualité sonore est bien entendu incomparable à un casque de gamme moyenne, celle-ci se rapproche finalement presque d’un casque aux alentours de 25-30€... le prix de ce bonnet. Le Music Beany ne servira certes pas de casque d’écoute quotidienne mais permettra tout de même de ne pas se priver de son pour cause d’oreilles frileuses.

Les basses sont plutôt plaisantes et les médiums convenables mais les aigus en revanche ont tendance à être mis en retrait. Cela reste cependant une histoire de goûts.
Le point négatif est finalement la mauvaise isolation phonique de l’ensemble. Cela est bien évidemment lié d’une part à la puissance sonore, et d’autre part au concept même du bonnet qui n’est finalement pas un casque fermé.

Conclusion

Archos propose ici un produit clairement surprenant, inattendu dans le concept, et le réussit plutôt bien. L’aspect visuel est bon d’un point de vue look. La performance d’un point de vue vestimentaire est aussi réussie puisque la doublure en polaire est très appréciable par temps froid, le bonnet tient chaud. Et finalement la qualité sonore est complètement convenable.
Cerise sur le gâteau, à seulement 30€, le positionnement tarifaire de ce bonnet connecté est assez remarquable !
On a finalement ici une excellente idée cadeau pour les fêtes de fin d’année. Ou plutôt "on aurait eu". Oui, hélas comme toujours, une dernière petite tâche, une dernière petite surprise vient obscurcir le tableau du maître : L’Archos Music Beany est en totale rupture de stock depuis plusieurs semaines maintenant, sur la boutique Archos mais aussi chez les revendeurs. Rupture prolongée qui plus est car l’approvisionnement est prévu pour janvier pour Archos et pour certains revendeurs.
Mais s’agit-il réellement d’une surprise ou d’un éternel recommencement ?


Partagez cet article sur les réseaux sociaux: + FB
[ télécharger l'article au format PDF]