logo

Test de l’Archos 79Xenon

mercredi 19/03/2014 par

Commentaires
JPEG - 72.3 ko

Apparue sur le store d’Archos en Décembre 2013, cette Archos 79 Xenon est venue allonger la liste des tablettes de la gamme thématique Xenon. Disponible au prix public de 199€, découvrons ensemble si elle vaut l’investissement.

Test vidéo par Dyonysos et Perfectfred :



I Premières impressions

A première vue, cet Archos 79 Xenon fait très bonne impression.
En effet, le choix des matériaux par le constructeur semble correct, aluminium pour la majorité du dos de la tablette, un cache en plastique pour les slots SIM et SD , un écran brillant et sans rebord, tout semble indiquer une tablette prometteuse.

JPEG - 138.6 ko

Incrustés dans le plastique de la façade, on retrouve un haut-parleur, une caméra de 0.3Mpx ainsi qu’une LED de notification. Cette LED annonce toutes les notifications classiques dans l’environnement Android, ainsi que les SMS, les appels, la mise en charge et la batterie faible.
Petite curiosité, la led s’éteint non pas quand la batterie est chargée, mais un peu avant, aux alentours de 90-95%.

JPEG - 52 ko

Trois boutons uniquement sur ce modèle : vol+,vol- et le bouton power. Les deux premiers situés sur le côté gauche et le dernier sur la tranche supérieure.

JPEG - 156.1 ko

A l’arrière, outre le classique logo Archos en gris légèrement plus foncé que le dos, on note la présence d’une caméra de 2Mpx

JPEG - 126.2 ko

Il nous est impossible de ne pas parler de l’iPad mini, tant la ressemblance avec la Xenon est frappante. Cela n’est pas pour nous déplaire !

JPEG - 28.1 ko

Cette ressemblance est aussi vraie pour les dimensions de la bête puisque la longueur et la largeur sont identiques, et la différence d’épaisseur est inférieure au millimètre.
La Xenon est aussi remarquable par sa légèreté, avec 330 grammes sur la balance, soit un poids similaire aux modèles réduits d’iPad d’Apple (341g pour la version 3G non retina, 312 pour la version 3G retina).

Cela est une bonne nouvelle, car la Xenon épousera facilement les housses taillées pour un iPad mini. La différence d’épaisseur lui interdira peut être les coques faites sur mesures, selon la compliance des matériaux.
Et à l’utilisation, ces bonnes impressions se confirment. La tablette ne grince pas, pas d’effet de bulle à l’écran et un dos bien moins salissant qu’une coque en plastique brillant.

L’arrière de la tablette dissimule, sous un cache plastique le slot µSD ainsi qu’un slot SIM.

JPEG - 139.9 ko
JPEG - 69.7 ko

La prise en main est excellente. Avec des bordures latérales réduites, il est possible de prendre la tablette d’une main assez facilement.

JPEG - 190.4 ko

Les plus petites mains auront peut être un peu de mal à prendra la tablette dans la largeur et seront tentés de pincer la tablette en posant un pouce sur la face avant.
Il faudra faire attantion alors : contrairement au modèle d’Apple qui reconnait les pouces posés par accident sur l’écran, Android prendra en compte tout pouce qui déborde un peu trop. Rien d’handicapant, c’est juste un coup à prendre.

JPEG - 253.7 ko

II Caractéristiques techniques

Entrons ici dans le vif du sujet, qu’à dans le ventre cet Archos 79 Xenon ?

Les spécifications disponibles sur la boîte et sur le site d’Archos font état d’un processeur QuadCore cadencé à 1.2GHz ainsi que d’1Go de RAM.

Le GPU est lui un SGX 554, soit le même que dans l’Archos 10XS première du nom ou encore dans la gamme des Platinum et propulse un confortable écran IPS de 7.85 pouces affichant une résolution de 1024x768 pixels. Le SGX est normalement capable de décoder du 1080p mais la définition de l’écran interdira de visionner proprement un film en full HD (1920x1080).

La tablette embarque Android dans sa version 4.2.2. On regrettera l’absence de mise à jour en 4.3 à la publication de ce test.

Pour les plus barbus d’entre vous, une liste exhaustive de benchmarks est disponible ci-dessous.
On remarquera des performances très correctes pour le prix affiché par cette tablette.

PNG - 414.4 ko
PNG - 99.7 ko
PNG - 51.3 ko
PNG - 55.7 ko

III Multimédia et connectivité.

Avec un WiFi B/G/N et une connexion BlueTooth, l’Archos 79 Xenon se positionne dans la moyenne du marché.
Cependant, c’est son module cellulaire qui fait la force de cette tablette.
En effet, compatible 3G/3G+/H+, la connexion cellulaire augmente indéniablement la mobilité de cette machine. Outre la connexion de données, il est également possible de l’utiliser pour envoyer des SMS ou des appels.
On appréciera ce côté multifonction, même si les dimensions ne permettent pas une utilisation prolongée en communication.

Autre bonne nouvelle, il vous sera possible, moyennant l’utilisation d’un adaptateur µUSB vers USB d’utiliser un disque dur externe. Durant nos tests avec des disques dur externes auto-alimentés (LaCie 250Go et Western Digital My Passport 500Go), ceux-ci ont été correctement reconnus et parfaitement exploitables par la suite Archos Video.

La suite Archos (Video,Fichiers et Musique) a été évidemment intégrée à Android et vous permettra de lire tous vos fichiers ou presque. En effet, l’achat d’un plugin permettant de lire l’AC3 sera nécessaire. A moins de trouver ce plugin gratuitement sur le Play Store.

La partie logicielle est sublimée par un écran de très bonne qualité : luminosité, contraste, angles de vision, piqués des couleurs... Tout est excellent. La tablette peut même être utilisée en éxtérieur en temps ensoeillé si on pousse la luminosité au maximum.

JPEG - 493.2 ko
Le Soleil au Zénith

Seule la résolution est un peu décevante, avec le minimum syndical de pixels (1024x768). Le rendu reste tout a fait correct et permet une utilisation d’applications, de vidéos et de web (en mode paysage sans zoom) confortable. Les habitués des écrans 1920x1200 et autres Retina verront le crénelage de ces "gros" pixels, sans que cela soit un frein. Surtout pour une tablette à 200€ 3G+/H+.
Cela reste la moitié du prix de l’iPad mini (non retina) Cellulaire.

Les haut-parleurs stéréo sont relativement puissants et sauront se faire entendre même dans un environnement légèrement bruyant. Cependant cette puissance se fait au détriment de la qualité puisque ceux si délivreront un son aigu strident si on les pousse un peu trop.

Concernant la navigation Internet, celle-ci est fluide, même si le navigateur semble peiner pour certains sites très lourds. On optera alors pour Google Chrome, nativement présent.
De même, certains documents chargés en image feront ramer le petit Quad core.

PNG - 462.6 ko

Inutile de penser pouvoir utiliser la 79Xenon comme appareil photo, même d’appoint. En effet, avec seulement 2MPx, le capteur se révèle évidemment trop faible.

JPEG - 390.5 ko

Caméra dorsale

JPEG - 366.7 ko

Caméra frontale

Pour augmenter sa mémoire, il est possible d’utiliser une carte micro SD.
Et son utilisation est quasiment obligatoire. En effet, la mémoire interne de seulement 8GO est divisée en deux partitions :
Stockage interne de 2GO et Mémoire de stockage USB de 4GO.
Avec les applications et données pré installées, il ne faudra pas compter sur plus de 4GO disponibles pour l’utilisateur.

PNG - 121 ko

Enfin, l’absence de port HDMI nécessitera l’utilisation de matériels compatibles miracast pour déporter l’affichage. La 79Platinum (non 3G) est alors une alternative pour ceux voulant absolument une sortie HDMI.

IV Autonomie

Utilisée en remplacement d’un iPad pendant toute une semaine, cette 79Xenon s’est montrée à la hauteur.
Testée en lecture continue d’une vidéo de 1080p, luminosité à 50% et wifi désactivé, elle s’en tire avec un honorable 7h avant de s’éteindre.
En utilisation mixte, mail, navigation, petits jeux, toujours en luminosité 50% mais avec le WiFi, elle résistera 6 heures avant de céder.
Au quotidien, et selon l’utilisation de chacun (tablette principale, tablette plus secondaire) elle tiendra entre 1 et 3 jours.

Elle n’est pas la plus économe en ce qui concerne la veille. Contrairement à une GamePad qui ne perdait que 1 à 3% par nuit, et ce wifi allumé, ici on est face à une perte située entre 5 et 10% par nuit et ce en mode avion. Rien de catastrophique, mais la tablette se videra en quelques jours sans même avoir à l’utiliser.

Des performances qui restent plus qu’honorables au vu du prix de 199€ de cette tablette.

V Et la 3G ?

Dotée d’un slot SIM (format classique), l’Archos 79Xenon est capable de se connecter sur les réseaux mobiles et ce, jusque en H+. La gamme Hélium venant prendre le relais pour les réseaux 4G LTE.

Cette connexion 3G ne sert pas uniquement pour le transfert de données, la 79Xenon vous permet également d’envoyer et recevoir vos SMS et appels.
Si pour les SMS le format n’est pas gênant, tenir à bout de bras un appareil de cette dimension pendant un appel deviendra vite fatiguant.

Cependant, cette capacité à se transformer en mobile d’appoint complète un peu plus la liste des atouts de cet élément de la gamme Xénon.


Wifi versus H+.
Malgré le fait que la boite de la 79 xenon affiche une compatibilité DC-HSPA+ (42mbps), nous n’avons pu capter que du HSDPA+ (21mbps). C’est déjà très bien, mais on se demande où est passée la compatibilité dual carrier...
Les débits restent très corrects maispourraient être doublés en dual carrier...







Dans un environnement optimal, les débits sont plus que corrects :

PNG - 107.6 ko

VI Et maintenant, il faut conclure

Proposée au prix public de 199€, dotée d’une dalle IPS de grande qualité, et de sérieux atout, l’Archos 79Xenon nous a fait une très bonne impression. On apprécie notamment des finitions dignes de celles d’une 101XS à moitié prix.

Un bel écran pour lequel on regrette le fullHD, une mobilité poussée grâce à son format de 7.9 pouces et son module 3G, un OS à nu simplement doté de la suite Archos et une batterie capable de supporter une journée sans lâcher en plein milieu, cet Archos constitue un must-have.

L’avis de Perfectfred

Le format 7,9 pouces 4:3 m’intéressait particulièrement pour avoir le meilleur compromis "confort de lecture - encombrement".
Les formats 7 pouces sont intéressants mais leur ratio 16:9e est plus propice au visionnage de films qu’à la consultation de documents et de pages web.
Cette Xenon, de par son prix et sa connectivité 3g était une tablette qui pouvait combler mes besoins.
Et c’est le cas.

Je peux l’apporter facilement au travail, elle rentre dans ma poche et permet ainsi de les libérer de nombreux livres et fascicules. Sa 3g intégrée associée à un abonnement data dédié (10€ par mois) me permet de consulter le web et mes mails même en l’absence de wifi sur mon lieu de travail. C’est aussi un plus non négligeable pour certaines applications nécessitant une connexion internet (dropbox).
Pour la transporter, j’ai tout simplement choisi une pochette taillée pour l’iPad Mini.

JPEG - 192.7 ko

Son autonomie me permet de l’utiliser toute une journée voire une journée et demie sans soucis.
Ne travaillant que le matin, et l’utilisant en tablette secondaire, une charge supporte jusqu’à 4 matinées consécutives (tablette éteinte le restant du temps) dommage qu’elle ne soit pas aussi économe que la GamePad qui pouvait tenir plus de 5j en veille sans soucis.

Son écran est bluffant, à tel point que je n’utilise la Xenon qu’à luminosité minimale, et cela suffit amplement.
La résolution n’est pas extrêmement fine et travaillant avec un iPad Retina, je vois la différence au niveau du ciselage des textes et de la navigation Web qui nécessite un zoom en mode portrait.
Cependant, cela suffit amplement pour les taches au quotidien, surtout en tant que tablette d’appoint.

A l’utilisation, on peut ressentir des ralentissements. Pas de véritables freezes ; mais un défilement qui "accroche aux doigts". C’est le cas de certains documents chargés ou encore du chargement du play store.
Mais encore une fois, je savais ce que j’achetais pour ce prix et si j’avais voulu une machine de guerre, j’aurai pris la tablette de chez LG ou Apple en y mettant 100€ de plus et en tirant un trait sur la 3g.

Cette tablette descendant directement des smartphones par ses fonctions héritent de quelques avantages :
- La led de notification est un plus pour moi, j’y suis habitué et quand un périphérique n’en a pas cela me manque.
- La fonction vibreur est anecdotique mais permet un retour haptique lors de l’utilisation du clavier tactile.

Au total, cet Archos Xenon est le parfait compagnon en terme de mobilité. Son utilisation n’a causé aucune frustration, mais sa puissance et sa mémoire limitée fera d’elle plutôt une tablette secondant un produit plus puissant (pc, tablette haut de gamme) qu’une tablette unique.

Elle trouve sa place dans le salon, quand l’écran du smartphone se fait trop petit pour regarder et rédiger ses mails, consulter le net, tout en gardant le confort d’un produit compact et léger et plus maniable au long cours qu’une grosse tablette ou qu’un notebook.

Retrouvez toutes les photos du site et d’autres inédites sur l’album Facebook !


Partagez cet article sur les réseaux sociaux: + FB
[ télécharger l'article au format PDF]