logo

001.Test Ultrathin Bluetooth Keyboard pour iPad par Archos Design (suite)

mercredi 13/03/2013 par

Commentaires 5 commentaires

A l’utilisation

La position de l’interrupteur du clavier Archos n’est pas vraiment pratique. Mais la solution de Logitech ne l’est pas plus, car même si on sent l’interrupteur, on le confond avec le bouton de synchronisation qui a la même forme.
Allumer et éteindre les deux claviers à l’aveugle n’est pas aisé. Pourquoi ne pas l’avoir installé en avant de la gouttière, entre celle-ci et la première rangée de touche ?

JPEG - 1 Mo



A la frappe le périphérique d’Archos n’est pas désagréable. Cependant on sent que ses touches sont plus étroites que celles du Logitech, qui a fusionné la rangée de touche de raccourcis avec celle des chiffres et symboles. Grâce à cette solution, les touches s’étalent sur 5 et non pas 6 lignes. Du coup par contre il faut obligatoirement utiliser la touche Fn pour changer la musique, baisser le son, faire une recherche.

JPEG - 1.2 Mo



Les raccourcis d’Archos, au contraire, sont directement accessibles, sans combinaison particulière. Le revers de la médaille est que la touche "mise en veille" présente juste au dessus de la touche "effacer" peut facilement se retrouver actionnée par accident (ça arrive 1 fois par heure de prise de note, plus souvent quand on s’énerve car le conférencier a appris à parler sans respirer entre chaque phrase...) .
Petit détail sympa : la touche @ est directement accessible sur le clavier d’Archos alors qu’il faut faire une combinaison de touches pour le clavier concurrent. Les accrocs du mail apprécieront.

Petit détail agaçant, en revanche : le rebord présent tout autour du clavier d’Archos gêne la frappe au niveau de la ligne du bas, de la touche espace en particulier. En effet ces deux éléments ont à peu près la même épaisseur et sont proches l’un de l’autre... Soit on appuie sur le rebord au lieu de la touche espace, soit notre pouce bute sur celui-ci et la sensation n’est pas agréable, surtout si on écrit en gardant les poignets posés sur la table. Au mieux c’est dérangeant, au pire c’est franchement énervant selon les habitudes de chacun.
Un procédé de "bordure discontinue" comme c’est le cas chez son concurrent donne un rendu bien plus sympathique.

JPEG - 1 Mo
Le pouce se pose sur le rebord au lieu d’appuyer la touche espace
JPEG - 1.2 Mo
Aucun soucis pour le logitech
JPEG - 1.1 Mo
On visualise bien l’interruption de la bordure. Très ingénieux.



Enfin, notre modèle de test qui a du en voir des vertes et des pas mûres avant d’arriver jusqu’à ArchosLounge a un défaut. Les touches ne sont pas centrées correctement et celles-ci ripent avec le plastique qui les entoure, surtout à gauche. Espérons que les modèles définitifs n’auront pas ça, le bruit et la sensation de touche qui accroche, c’est déplaisant.

La frappe avec le clavier de Logitech est sensiblement identique. Mais les touches plus larges permettent d’être plus précis. Le bruit de ces dernières, la sensation de frappe et l’absence de rebord disgracieux au niveau de la touche espace permet d’avoir un gain de confort significatif.
Cependant il faut prendre en compte comme facteur le fait que je l’utilise depuis plusieurs mois alors que le clavier d’Archos nous est prêté que pour une semaine. Le temps pour s’adapter au nouveau format est court et le confort d’utilisation ne peut aller qu’en progressant...

JPEG - 575.7 ko
Je suis le cours ou je vais sur archoslounge ?



Archos manque ici de peu son point : si on met de côté le temps d’adaptation, il reste tout de même ce rebord qui ne sait pas se faire oublier, surtout lors de longues séances de prises de note...

Rapport qualité prix.

JPEG - 1.2 Mo



A 69€, avec de solides arguments (finesse, poids, qualité de frappe, autonomie théorique, liberté d’inclinaison) le clavier d’Archos propose un rapport qualité prix plus qu’intéressant.
Il remporte donc le point face à son concurrent, qui certes a quelques bonnes idées qui peuvent faire la différence à l’utilisation (rebord plus discret, touches plus larges, facilité d’installation), mais qui se vend 30€ plus cher, soit à 100€ prix conseillé.
Les claviers proposés au même prix que celui d’Archos sont généralement plus lourds, plus épais et ne rendent pas aussi bien visuellement. (exemple, sachant qu’il est en promo)

Alors, lequel et pour qui ?

En fin de compte les deux claviers sont tous les deux de bons périphériques qui pourront satisfaire chacun leur public.

Le clavier de Logitech est plus cher, tout de même plus épais et plus lourd de près de 100g. Certes ce n’est pas grand chose, mais il ne sait pas se faire aussi bien oublier que l’ultrathin bluetooth keyboard d’Archos. Cependant, la frappe est plus agréable (même si cela reste subjectif) et plus précise. Le système de gouttière sans béquille est quand même nettement plus joli que la solution d’Archos une fois l’iPad docké. C’est presque magique.
Il est à conseiller à ceux qui utilisent leur iPad essentiellement pour de la production, de la prise de note, de la rédaction. C’est l’un des meilleurs claviers disponibles sur le marché.
Pour un usage intensif du clavier, le Logitech est incontournable.

JPEG - 2.4 Mo



Par contre, si l’écriture n’est pas une priorité absolue, si vous utilisez l’ipad plutôt pour consulter des sites, des mails, rédiger des réponses courtes et tchatter de temps en temps sur les réseaux sociaux, le clavier d’Archos vous est tout destiné. Extrêmement fin et léger, c’est un petit bijou de technologie qui pourra vous aider ponctuellement à vous affranchir du clavier virtuel.
Certes les touches sont plus petites, la béquille pas top glamour, mais il coûte 30€ moins cher et les claviers disponibles à ce prix ont des bordures bien pires que ce petit relief agaçant, et sont plus encombrants.
Pour un usage véritable mais modéré du clavier physique, le clavier Archos est parfait !

Archos a su accoucher d’un superbe bébé au design soigné et aux dimensions de rêve. Quelques petits défauts sont encore présents par ci par là, mais ce clavier est globalement une réussite.

Pour dire, ce test a été rédigé entièrement avec ce clavier, en moins d’une heure.

Ce clavier dispose d’une fiche officielle sur le site d’Archos.

Toutes les photos sont disponibles sur notre album Facebook (public).


Partagez cet article sur les réseaux sociaux: + FB
[ télécharger l'article au format PDF]

001.Test Ultrathin Bluetooth Keyboard pour iPad par Archos Design (suite)

Les commentaires pour les anciens articles sont désormais fermés.

5 commentaires


  • satch669 - le 13 mars 2013 à 11h31min

    Bonjour,

    Merci pour ce nouveau test très complet.

    La fin des propos ne va pas nécessairement en faveur du clavier ARCHOS, dans le sens où un IPAD est en natif très confortable pour le browsing, l’écriture de réponses courtes, etc... En clair ce qui ressort selon moi de ce test (en lisant entre les lignes) c’est que le clavier ARCHOS ne permet pas ou peu de changer l’IPAD en véritable outil de production. Il permet simplement d’améliorer un brin des points sur lesquels la tablette la pomme est déjà très performante (le clavier virtuel de l’IPAD est largement bon pour du mail court ou de la réponse rapide).

  • cajl - le 13 mars 2013 à 11h57min

    Comme toujours c’est au pied de la touche que l’on trouvera l’utilité.
    Sur la clavier Archos pas de soucis avec certaines touches ?

  • Thocan - le 13 mars 2013 à 12h46min

    En gros, la conclusion c’est :
    - saisie ponctuelle : iPad suffit
    - saisie régulière : le clavier Archos est très bien
    - saisie intensive : le clavier Logitech sera plus adapté

  • Perfectfred - le 13 mars 2013 à 16h55min

    Exactement.
    Pour régiger un "oui ça va bisou" le clavier virtuel suffit
    Pour chatter sur msn, skype, regarder 2/3 trucs sur le net le clavier Archos a très bien sa place (dans le train, il est fin et léger, ça prend pas plus de place que la tablette seule)

    Par contre pour prendre des cours magistraux où chaque seconde compte, le clavier Archos est quand même un poil frustrant avec son espace qui est trop proche du bord (le pouce s’habitue à la longue mais quand même) et la touche de mise en veille.
    Le logitech est le meilleur clavier, mais il a un prix.

  • - le 18 mars 2013 à 13h41min

    Bravo pour ce test très agréable à suivre.

    Intéressant de voir que personne ne parle du clavier Apple bluetooth qui est lui aussi plus cher que celui d’Archos Design et pénible à transporter, même s’il est beau et agréable en soi. je l’ai donc revendu en prévision de l’achat du clavier Archos Design...

    Petite remarque : séparer le clavier Archos de la tablette ne doit pas être si difficile que décrit dans ta vidéo en utilisant la méthode montrée sur la vidéo de la 101XS (glissement relatif en rotation à plat)

    Pour ce qui me concerne, les touches de raccourci Archos Design me paraissent un gros plus par rapport aux touches combinées du clavier Logitech...

    En tout cas, je pense qu’un clavier Archos Design sera beaucoup plus protecteur de l’iPad que la couverture magnétique standard d’Apple qui m’a déjà joué des tours (j’ai fait tomber l’iPad plusieurs fois en attrapant la tablette par cette couverture...)