logo

Test Arnova Waterproof Pocket Cam

dimanche 11/12/2011 par

Commentaires 7 commentaires

L’objet que nous avons entre les mains est-il officiellement sorti ? Nous n’avons pas la réponse. Toujours est-il qu’en cherchant un peu, il est désormais possible de se le procurer. Quelle sentence réservons-nous à l’Arnova Pocket Cam ? Réponse dans ces lignes.

JPEG - 122.5 ko


Déballage :

Cela commence plutôt bien puisque la boîte est plutôt bien fournie. En effet, on y trouve une dragonne tour de cou, un câble USB mini-usb, un chargeur secteur (charge via le port USB) et un câble HDMI-Mini HDMI connexions plaquées or.

JPEG - 260.6 ko

Malgré cela, au sortir de sa boîte, l’Arnova Pocket Cam n’est pas opérationnel en l’état. Non pas que la batterie ne soit pas préchargée, le problème est l’absence de carte micro-sd. L’appareil n’a aucune puce mémoire qui pourrait dépanner quelques minutes. En conséquence, si vous comptez l’acheter pour faire un cadeau, pensez à acheter une carte micro-sd en plus.

Tour de la bête :

Le Pocket Cam est massif et pour cause, il est équipé d’un scaphandrier pour aller barboter jusqu’à trois mètres sous l’eau.

JPEG - 119 ko

Cette caractéristique nécessite de protéger tous les orifices et plus particulièrement les ports par des caches qui doivent pouvoir être hermétiquement fermés.

JPEG - 107.5 ko

C’est ainsi, que deux caches permettent de protéger pour l’un, le port MicroSD, mini USB et miniHDMI...

JPEG - 113.7 ko

pour l’autre la batterie.

JPEG - 159.5 ko

La batterie justement, son poids conséquent participe à l’effet massif de l’objet.

JPEG - 136.6 ko

C’est une batterie de 1200mAH qui s’apparente à l’agglomération de deux piles de type AA.

JPEG - 162.9 ko

Sur la face avant, on retrouve différentes touches vêtues d’un revêtement caoutchouteux et qui parfois ne laisse pas transparaître très nettement la pression qu’on lui exerce.

JPEG - 173.1 ko

Sur le dos, on retrouve outre le capteur de 5 megapixels, 2,8mm -8,5mm, un petit haut parleur et un petit orifice pour le micro.

On signalera qu’après quelques jours d’utilisations, certains bouts de peinture étaient déjà parties de la coque. Ca n’inaugure rien de bon pour un objet pour baroudeur.

S’agissant des menus, on retiendra les différents réglages suivants :

Pour la résolution vidéo :

- Full HD
- 1080p 30 images par secondes (on cherche toujours la différence avec le premier profil)
- 720p 30
- WVGAP60/30
- VGA
- QVGA

Pour les effets vidéos :

- Normale
- Noir et blanc
- Sepia
- Négatif

Vous pourrez voir l’ensemble des menus dans notre vidéo.


Test Arnova Pocket Cam par ArchosLounge

Et ça donne quoi ?

Au niveau de la vidéo, clairement il ne faut pas s’attendre à des miracles.

JPEG - 154.9 ko

D’abord, l’angle de vue est très petit. Il sera difficile de filmer le visage d’une personne dans son entièreté sans s’en reculer de plus d’un mètre. De la même façon, pour filmer une scène qui prend place dans une zone de moins de trois mètres, pour avoir l’ensemble de la scène il conviendra, outre d’effectuer des balayements horizontaux, de balayer de façon verticale.

Ensuite, et c’était attendu, le petit capteur ne fait pas de miracle en basse lumière. Le bruit numérique est surprésent. Rendant toute vidéo produite de nuit projetée sur un écran full HD, en un amas de pixels.

Il n’y a pas de zoom optique ni numérique. Pas plus que d’autofocus. Seul le réglage en mode paysage ou portrait pourra améliorer les choses.

Côté qualité d’image, on annonce du full HD. Et là, c’est toujours dans ces moments là qu’on se dit que le terme haute définition n’est pas respecté à sa juste valeur par certains constructeurs. En effet, si tout le monde peut peindre quelque chose sur une toile quatre par trois, ça n’en fera pas de sa toile une œuvre de Picasso (ou qui sera chèrement vendue). Bref, oui la caméra produit une vidéo en 1080p et en ce sens du Full HD. Mais non, le capteur intégré ne permet pas d’obtenir une vidéo qu’on peut qualifier de haute définition au sens noble du terme.

Le gros problème en fait, c’est que le capteur est incapable de rendre un mouvement net. Sans parler de travelling, ce type de mini-caméra, par son form factor est amenée à être bougé un peu dans tous les sens lors de son utilisation, alors vous intégrez le fait qu’il n’y a ni stabilisateur optique ni numérique et que même pour un plan fixe les détails ne sont pas précis et vous imaginez ce que cela donne.

En réalité, l’Arnova Pocket Cam ne donne pas de meilleurs résultats que les caméras intégrées aux smartphones. D’ailleurs, les plus récents la dépassent. Avec l’iPhone 4S on peut commencer à faire des vidéos HD regardables.
Alors, si vous avez un smartphone équipé d’une caméra HD, l’Arnova Pocket Cam ne vous sera d’aucune utilité sur la terre ferme.

La seule plus-value pourrait être la résistance à l’eau jusqu’à trois mètres, mais ne vaut-il mieux pas pour cela (puisqu’on doit quand même pas piquer une tête tous les jours avec le besoin d’avoir une caméra) investir dans un appareil photo compact waterproof pour deux cents Euros de plus ou, encore mieux, dans une Go Pro HD (qui certes, dans sa meilleure version nécessite plutôt un budget de 350 Euros) ?

JPEG - 136.3 ko

En définitive, l’Arnova Pocket Cam, conçu il y a plus d’un an, n’est pas au niveau des meilleures caméras de poche actuelles. La qualité des vidéos fournies ne permet pas de justifier l’achat pour celui qui a un smartphone équipé d’une caméra HD, et le poids et la taille de cette pocket cam n’est pas tellement différent d’un appareil photo d’entrée de gamme capable de fournir des vidéos HD de meilleurs facture.

Bref, l’Arnova Pocket Cam est une mini caméra de poche HD qui ne mérite pas ce titre et dont l’achat semble difficile à justifier aujourd’hui. Entre un appareil photo compact à 170-200 Euros et cet Arnova Pocket Cam à 50 Euros, le rapport qualité-prix est en faveur du premier.

Vidéos :

QuickTime - 39.7 Mo
Extérieur jour
QuickTime - 20.6 Mo
Intérieur
QuickTime - 31.1 Mo
Extérieur nuageux
QuickTime - 62.4 Mo
Panorama nuit

Partagez cet article sur les réseaux sociaux: + FB
[ télécharger l'article au format PDF]

Test Arnova Waterproof Pocket Cam

Les commentaires pour les anciens articles sont désormais fermés.

7 commentaires


  • Azorkarchos - le 11 décembre 2011 à 19h07min

    La qualité de nuit est....Horrible ^^

    Merci pour le test, c’est vrai qu’il est pas exceptionnel mais je pense qu’il est fait pour des distances de 2/3 mètre ;)

  • cajl - le 11 décembre 2011 à 20h23min

    Lors de mon passage à Igny, j’ai eu la réponse du marketing !
    Il y en a en toute petite quantité, tu as donc une pièce de collection !

  • - le 11 décembre 2011 à 21h26min

    50 €, c’est un cadeau de Noël pas trop cher pour un enfant. 170-200 €, ce n’est plus le même créneau pour le même enfant.

    Pour celui qui part en treck ou en camping, c’est épargner la batterie du smartphone qui doit être conservée pour les cas d’urgence.

    Pour tous c’est un appareil robuste, peu cher, presque jetable à emmener à la plage.

    Peu de modèles : ça sent le produit dont la sortie a été annulée et dont on essaye d’écouler les premiers stocks qui servent normalement à tester le marché ?

  • anobemaster - le 12 décembre 2011 à 17h09min

    J’ai une mini cam, qui n’as de HD que le nom, dont la qualité est similaire à cet Arnova. Sauf que elle ne coûte que 25€ (port compris), tout droit venue d’Hong Kong...

    C’est tout juste un bon petit cadeau de noel pour un enfant entre 7/10ans. Pas plus.

    Sinon, bon test les amis.
    Une habitude sur AL !

  • Va84 - le 12 décembre 2011 à 18h48min

    Conclusion bof quoi ?
    Vous avez pas parlés de la sortie HDMI, vous auriez dû c’est un des avantages

  • Marien alias Nastyatak - le 12 décembre 2011 à 20h07min

    L’avantage de voir sur une grande TV des vidéos qui n’ont rien de HD ? ^^

  • anobemaster - le 14 décembre 2011 à 07h30min

    Aucun...^^

    Tout comme l’intérêt d’acheter ce genre de cam pour faire de véritable vidéo.

    Mon téléphone fait des vidéos de qualité 10x supérieur.

    Je le répète : c’est tout juste un jouet pour enfant.