logo

Test des Arnova 8G3 et 7fG3

vendredi 27/07/2012 par

Commentaires 7 commentaires

Les tablettes de troisième génération d’Arnova - à quelques exceptions près - sont identiques au niveau matériel et logiciel. Seuls la diagonale et le format d’écran diffèrent d’une machine à l’autre.

Archos nous a généreusement prêté deux modèles, l’Arnova 8G3 et l’Arnova 7fG3. L’une est au format 8" 4:3, l’autre est une 7" en 16:9. De par leur format et leur diagonale différentes, ces deux tablettes auront forcément une expérience d’utilisation différente. Cependant elles sont comparables sur de nombreux points ce qui nous invite à faire un test comparatif, mettant en avant les petits avantages et inconvénients de chacune.
Pour le folklore, un duel sera organisé entre la 8G3 et la 7fG3 en donnant des points à l’une ou l’autre, mais du fait que ces tablettes ciblent un public légèrement différent, ce duel n’est qu’accessoire et il est à prendre au second degré.



Sommaire
- Partie I : introduction, design, prise en main
- Partie II : écran
- Partie III : Interface, OS
- Partie IV : Performances, autonomie
- Partie V : résumé et conclusions

Commençons par une présentation générale des deux tablettes.

JPEG - 647.9 ko

L’Arnova 8G3 est donc - vous l’avez compris - une tablette de 8", au format 4:3, comme sa demi-sœur l’Archos 80g9.
Elle est animée par un processeur Cortex A8 de 1GHz, et de 1Go de RAM. Le circuit graphique promet le décodage de vidéo jusqu’en 1080p, nous verrons comment se comporte celui-ci pour les jeux 3D.
Le tout est servi chaud avec la dernière version d’Android : Ice cream sandwich (bien que Jelly Bean pointe déjà le bout de son nez...). L’écran a une définition de 800x600, bien en-deçà de l’Archos 80 G9 et de ses 1024x768. Nous verrons plus tard les impacts que peuvent avoir cette résolution. Heureusement, celui ci est capacitif multi touch !
Un slot micro SDHC est le bienvenu, et sera utile pour ce modèle doté de seulement 4Go de mémoire flash.
La bête pèse 510 grammes (contre 465 pour l’Archos 80G9 flash).
Elle est proposée à 139 euros pour la version 4 Go et 149 pour 8Go.

JPEG - 577.5 ko

La 7fG3, quant à elle, propose le même couple CPU/RAM et le même OS, mais avec un écran de 7" 16:9 d’une définition de 800x480 et pèse 340 grammes. On peut la comparer à l’Archos 70bIT qui pèse 10 grammes de moins (soit... 330grammes).
C’est une tablette vendue sous la barre symbolique des 100 euros pour sa version 4Go et 119 pour la version 8Go.



I) Déballage

Passons au concret, découvrons les bêtes.
Le style des emballages des deux tablettes est strictement identique, seules les dimensions diffèrent.

On commence par la plus petite, la 7fG3.

JPEG - 473.2 ko
La 7f, sans tabous.

La tablette est livrée avec son câble micro USB de transfert, ses différentes notices d’emploi et son chargeur... Qui n’est pas en micro USB. C’est bien dommage car on ne pourra pas profiter des nombreux chargeurs micro USB qu’on a tous chez nous et on sera obligé de l’emporter lors des longs déplacements.

La 8G3 n’a pas ce soucis.

JPEG - 521.1 ko
Arnova 8G3

En effet, en plus du câble micro USB de synchro et de la lecture saine fournie dans la boîte, elle a un chargeur micro USB. Celui-ci est d’ailleurs plus compact que le chargeur de la 7fG3, et en plus l’adaptateur secteur peut se déclipser pour prendre encore moins de place. On a même droit à des prises étrangères pour une utilisation internationale !
Point important : ce chargeur est un chargeur 1.5A, la majorité des chargeurs USB fournissent une intensité de 1A. Si on charge la 8G3 avec un autre chargeur, cela prendra plus de temps. Après avoir essayé de charger la tablette avec un chargeur 0,6A, on remarque que la tablette ne se charge que lorsqu’elle est en veille. Dès lors qu’on allume l’écran, celle-ci ne se charge plus.

Le premier point va donc à la 8G3, avec son packaging plus complet et son chargeur micro USB.


La 8g3 ouvre le score !






II) Design

D’un côté, une Arnova8 au design très commun datant de la génération 8 (au moins !) et de l’autre une Arnova 7f au style très épuré et aux matériaux un peu plus nobles.

JPEG - 250.9 ko
The new Arnova

Voyons cela plus en détails :

Sur la face avant de l’Arnova 8G3, on retrouve l’écran 4:3 de 8 pouces, avec ce "fameux" bord en métal brossé de la génération 8, une webcam VGA, deux haut-parleurs de part et d’autre de la webcam et une série de 6 boutons hérités des anciennes versions Android qui nécessitaient les boutons accueil, recherche, menu et précédents. Ici on a en plus le Volume - et +.
L’emplacement des boutons et de l’inscription "Arnova 8g3" en mode portrait indiquent clairement que cette tablette s’inscrit plus dans les "liseuses" que dans les lecteurs multimédia.

Revenons à l’écran. Celui ci est "incrusté" dans la coque et il n’est pas recouvert d’une dalle en verre comme dans la majorité des tablettes du marché. Cette technique permet de gagner en finesse d’après le brevet d’Archos, mais le doigt va inévitablement buter sur les bords, ce qui peut être désagréable.

JPEG - 181.2 ko
Comment tu sais que j’ai mangé un MacDo ?


Sur la face arrière, nous découvrons que cette Arnova (comme toutes les Arnova) est dépourvue de béquille. A la place nous avons quelques pads en matière anti-dérapante qui cachent les vis de la tablette. On remarque que le plastique utilisé est d’une qualité très relative, celui-ci sonne creux et se déforme quand on exerce une certaine pression dessus.

Sur la tranche supérieure, nous découvrons le reste des boutons et de la connectique :
- Un témoin de charge (rouge en charge, orange chargé) celui-ci reste éteint quand on allume la tablette à la différence des Archos Gen8
- Un bouton reset si la tablette freeze
- Une prise casque
- Le port micro USB pour la charge et la synchronisation
- Un port micro SDHC
- Un bouton Power.

Ce bouton power est assez gros pour qu’on puisse le sentir sous le doigt, mais celui ci n’est pas en relief. Ainsi, contrairement au bouton power de la gen9, il n’y a aucun risque de mettre en veille la tablette ni de l’allumer par accident. Le revers de la médaille est qu’il est très difficile, voire impossible de le trouver à l’aveugle, cela nécessitera une certaine expérience pour mémoriser son emplacement.
On note quelques imperfections qui font bien ressentir le côté entrée de gamme de cet Arnova.

JPEG - 152.1 ko
De bas en haut : un port condamné, une prise jack qui dépasse, le lecteur µSD et µUSB et un bouton power bancal



Ainsi le bouton power n’est pas parfaitement ajusté, la prise jack ressort un peu de la tablette, ce qui n’est pas vraiment du meilleur goût et le port mini HDMI condamné n’est pas des plus plaisant à voir.

Du côté de la 7fG3, la tablette est nettement plus agréable à regarder.
A première vue elle fait beaucoup moins bas de gamme que sa grande soeur de 8 pouces.

JPEG - 434.1 ko
Une playbook ! Ah non une 7f.

En effet la face avant est immaculée : pas de bouton, un bel écran 16:9 recouvert d’une dalle de verre intégrale. Cela donne vraiment bonne impression, on se retrouve devant un sosie de Playbook de Blackberry.
La webcam est discrètement positionnée sur le coin supérieur droit. Bon du coup ça risque de donner une image un peu décalée en visioconférence, on verra ça...

JPEG - 181.8 ko




La face arrière et les tranches sont faites d’un plastique "soft mat" agréable à toucher et qui prend plus difficilement les traces de doigt. Bon point.
Sur la tranche supérieure et inférieure, on remarque une courbe entre les différents plastiques habillant la tablette qui montre un certain travail au niveau du design.
Sur la tranche de gauche se situent deux ouvertures pour les haut-parleurs et la prise jack, bien plus discrète que celle de la 8G3. Sur celle de droite il y a la prise micro USB pour la synchro et l’entrée DC-IN pour le rechargement avec un témoin de charge juste à côté.
Enfin sur la tranche supérieure, il y a les boutons de volume et d’allumage.

Clairement sur le design, la 7fG3 s’en sort avec les honneurs, laissant la 8G3 et son design d’un autre temps loin derrière. Sa conception sobre, épurée et travaillée donne une très bonne impression et ce dès le premier coup d’oeil.
L’écran de la 8G3 en 4:3 a beau flatter les mirettes par ses dimensions, cela ne suffit pas, les plastiques mous et sensibles aux traces de doigts (et aux rayures...) font que l’illusion ne fonctionne pas : on est bien sur une tablette d’entrée de gamme et on le sent.
Et la 7f Egalise !







III) Prise en main et premières expériences

Deux tablettes, deux formats différents. La 7" 16:9 va essentiellement s’utiliser en mode paysage, la 8" 4:3 en mode portrait.
Comparer la prise en main est donc délicat mais pas impossible !
Quand les deux tablettes sont éteintes, elles tiennent en main aussi bien l’une que l’autre.

La 8G3 est une bonne surprise, le poids est bien réparti et le maintien en mode portrait est très agréable. Ses bords arrondis ne sont pas agressifs pour nos paumes délicates et sa taille permet de la porter à une main que ce soit en portrait ou paysage.
Ainsi, on se voit très bien tenir la tablette de la main gauche et naviguer avec la main droite, et ce sans aucun risque de crampe.

Les 340 grammes de la 7f font qu’on peut la porter avec une ou deux mains durant de longues heures sans souffrir. Elle a des bords un peu plus anguleux, mais vu qu’elle pèse moins de 350 grammes, cela n’est absolument pas gênant.
De par les dimensions et le poids relativement bas, on peut même s’amuser à naviguer avec une seule main, comme avec un smartphone géant, façon Samsung Galaxy Note.

Egalité : un point partout










Une fois allumées comment se comportent-elles ?

Elles mettent une trentaine de seconde à s’allumer.

La 7f se comporte très bien, l’écran est très réactif aux gestes à un ou plusieurs doigts, l’interface est très fluide et pour la navigation basique elle ne souffre d’aucun ralentissement.
Vu que le matériel embarqué est identique avec la 8g3, on retrouve la même fluidité que sur sa petite soeur de 7 pouces. Il n’y a aucune différence en terme de réactivité. Le démarrage est aussi rapide sur l’une et l’autre, idem pour le passage d’un bureau à l’autre, le lancement des applications et la rotation de la tablette en portrait/paysage.
La vidéo suivante montre une navigation sur le site "le monde" puis une utilisation générale des deux tablettes. Aucune des deux tablettes ne l’avait en cache. On remarque une vitesse de chargement identique avec parfois une petite avance pour la 8G3 sans que cela soit significatif. A noter que le wifi utilisé était moyen/faible et que l’ADSL était du 1mbps.

Son écran 800x600 plus large, est plus agréable à l’oeil. Nous verrons cela plus en détail dans la partie dédiée, mais le fait d’afficher plus d’icônes et plus d’informations sur l’écran est un gain certain en confort.
Cependant ses "bordures apparentes" héritées du design Gen8 font que les doigts butent sur les bords, rendant certains gestes peu agréables.

Le plastique "soft" du 7f est plus agréable à manipuler que celui du 8G3 "mou" et sensible aux traces de doigts comme nous l’avions déjà évoqué plus haut.
La 7f est au final plus agréable à manipuler.


Premiers pas avec les Arnova G3

>> Chapitre suivant


Partagez cet article sur les réseaux sociaux: + FB
[ télécharger l'article au format PDF]

Test des Arnova 8G3 et 7fG3

Les commentaires pour les anciens articles sont désormais fermés.

7 commentaires


  • Marjorie - le 29 juillet 2012 à 18h03min

    C’est vraiment très bien de faire ce genre de tests , car j’hésiter entre les 2 je sais maintenant laquelle choisir . Merci

  • Perfectfred - le 30 juillet 2012 à 19h34min

    Merci ;-)
    Tu as l’Arnova 8c G3 qui est très belle, je n’ai pas pu la tester mais elle semble plutôt pas mal. ;-)
    Si le design de la 7f et le format 8" de la 8G3 t’intéresse elle peut être intéressante. ;-)

  • Marjorie - le 27 août 2012 à 18h25min

    Bonjour j’aurais une question . Pour récupérer les photos de mon téléphone htc mozart 7 , j’ai besoin d’un ordinateur et d’internet pour installer un logiciel apeller ZUNE , pense tu que je puisse utiliser la 7f G3 comme ordi de substitution ,et brancher mon tél dessus , ou est-ce impossible car pas assez de ram ou autre j’y connais rien . Merci beaucoup bonne journée ps : j’ai pa d’ordinateur et je connais personne .

  • Thocan - le 27 août 2012 à 22h00min

    Pour ce genre de question, je te conseille plutôt de la poser dans le forum... tu auras davantage de réponse.

  • - le 14 novembre 2012 à 21h12min

    super tablette la arnova 7fg3 c’est vraiment l’une des meilleurs et l’une des moins cher aller salut

  • malou - le 2 janvier 2013 à 21h28min

    impossible de faire fonctionner ma tablette arnova

  • dkfx77 - le 3 janvier 2013 à 12h07min

    Ah c’est dommage ça.