logo

Retour d’expérience sur l’Archos 9

dimanche 17/04/2011 par

Commentaires 14 commentaires

Récemment acquéreur d’un Archos 9 v2, PerfectFred nous livre ici son expérience de la seule tablette Archos vendue sous Windows. Une manière de vous donner un second avis sur un produit atypique et qui a depuis reçu une nouvelle version à base de SSD 32Go au lieu des 60Go en disque dur de cette présente version testée. Une v3 qui apporte donc un confort d’utilisation certain (démarrage plus rapide de Windows, lancement plus rapide des logiciels...) au détriment néanmoins de la capacité.

Mes impressions sur l’Archos 9, synthèse et optimisations retrouvées sur ArchosLounge.

Cet article est divisé en deux parties. La première résume mes impressions sur l’A9, sur son utilisation et son comportement au quotidien.
La deuxième fait le tri sur toutes les optimisations possibles que l’on peut trouver sur le net et sur le forum, afin de mettre les choses au clair pour optimiser cette machine qui ne demande que ça.

I) Impressions et usage au quotidien

Cela fait un moment que je louche sur ce netbook en format tablet PC, et j’ai pu en faire l’acquisition il y une dizaine de jour de cela.
Mes besoins répondent parfaitement à ce que propose l’Archos, à savoir :
- Bureautique
- Net web+mail+messenger +/- skype
- Films divix + HD720. Pour moi le 1080 est un « gadget » pour les netbook, j’ai bien assez de produits pouvant offrir du full HD sur un écran adéquat. En plus ça prend de la place.
- Le tout dans un format au rapport confort/mobilité imbattable.

L’Archos 9 acquis est la V2, donc on rappelle rapidement qu’il est équipé d’un processeur à 1,2GHz soit 100MHz de plus que la V1, et surtout doté de l’hyperthreading permettant une meilleure gestion du multitâches.

Cette partie raconte un peu mon histoire, les conseils d’optimisation avec les liens sont à la fin de l’article si vous voulez passer.

L’Archos 9 incarne vraiment l’esprit d’Archos.
Commençons par l’aspect positif de l’Archos 9. Celui-ci est très novateur, il nous permet d’avoir une tablette avec une architecture x86 ouvrant ainsi les portes de Windows et des distributions Linux les plus connues. Le tout avec un hardware juste ce qu’il faut pour faire tourner le tout, sans ventilateur et dans un format hyper compact, c’est quand même une belle bête.
D’un point de vue design et prise en main, l’aspect global est vraiment bon, on ressent une sensation de solidité et le format est plutôt bon pour une utilisation tactile.
Mais on note toutefois quelques imperfections, certains plastiques utilisés pour les boutons ne sont pas parfaitement droits par exemple, mais rien de vraiment rédhibitoire.
Les 800g peuvent se faire sentir à la longue, surtout qu’après quelques heures d’utilisation, le dessous devient tiède. Sans être brulant, cela se sent et n’est pas très agréable.
Personnellement, je l’utilise avec sa béquille et avec un clavier USB 90% du temps, donc je n’ai pas vraiment de soucis de ce côté-là .

Mais d’un point de vue plus sombre, l’Archos 9 ressemble vraiment à un prototype, un truc commercialisé en quelques exemplaires, et nécessitant un bon travail de fond pour rendre la machine agréable.
En effet, un test « brut » de l’Archos donnera un résultat assez négatif, parce que l’environnement logiciel est vraiment très limite par rapport au hardware plus que modeste proposé par l’A9.
Ainsi on se retrouve avec un produit bridé par des choix et/ou des obligations de la part d’Archos.
Quand on achète un Archos9, il faut alors avoir en tête que, pour en tirer le maximum, il faudra investir du temps à le modifier.
Même si les machines répondent à des besoins relativement différents, une comparaison entre l’Archos9 et l’iPad peut se faire dans la tête de beaucoup d’entre nous. Ce qu’il en ressort c’est que :
- L’iPad a l’avantage d’être fonctionnel dès le début, alors qu’il faudra optimiser l’A9 pendant plusieurs heures avant d’en profiter véritablement.
- L’Archos9 est un véritable netbook, aussi puissant et en format compact, il séduira tous les utilisateurs de netbook.
- Même si les applications iOS deviennent de plus en plus complètes, l’Archos9 a l’avantage de nous proposer des logiciels complets dans un environnement Windows… Comme tout PC en fin de compte.

On peut en conclure rapidement que l’Archos 9 est plus polyvalent que l’iPad, mais nécessitera un travail d’optimisation, à la différence de la tablette d’Apple, qui est opérationnelle dès le départ.
Ce texte n’a pas pour but de faire une véritable comparaison entre les deux tablettes, chacune répondant à un besoin différent.
L’iPad et ses applications en font un ersatz d’ordinateur, dans un environnement fermé, mais qui permet de faire rapidement des opérations basiques d’une façon simple et intuitive.
L’Archos9 est un PC à part entière, avec comme avantage d’avoir un environnement entièrement ouvert où on peut installer tout ce qu’on veut, tant que c’est adapté au hardware, mais c’est un objet dont sa puissance n’est accessible qu’après une certaine modification logicielle.

Cependant, ayant une expérience de plusieurs années sur les netbooks, j’ai appris à optimiser une machine modeste pour avoir un système efficace et fonctionnel.

Mon utilisation n’est pas ambitieuse, et tous les utilisateurs d’Archos 9 ayant les mêmes demandes que moi devraient être satisfaits de leur acquisition. L’utilisation de l’Archos 9 est donc centrée sur

1) Internet
- Internet avec quelques onglets ouverts
- Client mail / sms (téléphone portable en bluetooth)
- Client messagerie

2) Cours
- Traitement de texte / power point / pdf ; en édition ou consultation

3) Multimédia
- MP3 dans le train > très rare
- Films dans le train > SD ou HD 720

Le tout a été de trouver comment optimiser au maximum l’Archos 9 pour qu’il puisse répondre à mes besoins.
Tous mes logiciels ne sont pas actifs en même temps mais, généralement, je regarde un site en conversant sur msn tout en regardant un mail.
De même il m’arrive de prendre des cours en note tout en envoyant un sms.

Avec le Windows Seven Starter donné de série, c’est difficile. En effet, même avec les logiciels les plus légers, la RAM est vite saturée.
Plus de 500Mo sont occupés au lancement, l’installation des divers drivers, logiciels de maintenance occupe encore plus et il est difficile de lancer plusieurs applications en même temps sans que le disque dur se mette à gratter comme un fou furieux.

Il est vrai qu’avec une mise à niveau de Seven on arrive étrangement à fluidifier un peu le tout, mais c’est quand même limite, étant habitué XP qui boot en 30s sur mon EeePC.

Ce qui suit concerne des OS de Windows modifiés dits « unattended », qui ne sont pas vraiment approuvés par Microsoft. Dans le respect du règlement, je ne vais pas en dire de trop, mais sachez qu’il est important d’avoir une licence légale de Windows pour la bonne conscience.
De même, chaque Windows est modifié d’une façon plus ou moins douteuse, avec des logiciels plus ou moins malveillants. Il est donc de votre responsabilité d’accepter un logiciel qui n’est pas approuvé par Microsoft.
De plus, il existe des logiciels qui vous permettent de faire votre propre Windows allégé. A partir de votre CD d’installation Windows XP, vous pouvez ajouter/supprimer des éléments et des pilotes.
A vous d’utiliser les moteurs de recherche et les bon mots clé pour avoir plus d’info…

J’ai commencé avec un Windows Seven Ultimate « allégé ».
C’est mieux et en plus on a l’avantage d’avoir une partie des pilotes reconnus d’office comme le wifi et une bonne gestion du tactile.
Je suis resté quelques jours dessus, on est autour de 450Mo au démarrage, après installation de tous les pilotes et antivirus.
Il boot et se ferme assez rapidement.
Niveau organisation, j’ai pris un dock à la « Mac OS » pour plus de facilité lorsque que je fais passer l’écran en mode portrait paysage. En effet les icônes sur le bureau sont mises dans tous les sens à chaque rotation.
J’ai ensuite installé le logiciel fourni par un membre d’AL, l’Archos9Helper qui est vraiment très puissant afin d’optimiser le bouton clavier, malgré une utilisation de RAM et CPU parfois relativement élevée.
L’utilisation au quotidien est bonne, mais internet + mail + messenger sont vraiment la limite à ne pas dépasser, surtout quand plusieurs onglets sont ouverts.

Je me suis alors décidé à passer sous XP.
J’en profite pour remercier les membres de la communauté qui m’ont tous été utiles pour retrouver les pilotes.
Je remercie celui qui a fait le tuto XP pas à pas, ainsi qu’un membre qui, au hasard d’une conversation a posté tous les pilotes en un lien megaupload, avec surtout le pilote wifi qui ne faisait pas bugger ma config, je citerai mes sources dans la deuxième partie consacrée à l’optimisation pas à pas du TabletPC.
Passage à mon petit XP unattended préféré… Pour des raisons de respect de légalité, je ne citerai pas son nom, mais un grand moteur de recherche peut vous être utile.
Au premier boot, je regarde la RAM occupée…. Moins de 100Mo ! On va très bien s’entendre !

En cherchant un peu, on peut trouver un OS optimisé pour l’équipement modeste de l’A9

Après l’installation des pilotes tactiles et antivirus en tous genres, on est déjà à 300Mo, mais c’est mieux que tout ce que j’avais essayé jusqu’à présent.
Voila les logiciels que j’utilise et que je conseille. Dans la deuxième partie de l’article, vous trouverez les sources pour vous faciliter la vie.

Comme logiciel internet, j’ai pris chrome par sa légèreté.

Pour le messenger, Miranda est un logiciel extrêmement léger et basique. Il occupe moins de 5Mo sur le disque dur, et une fois lancé il pèse 3Mo de RAM (contre plus de 30 pour Windows Live Messenger, bien plus complet cependant).

Pour les mails, Windows mails et Windows live Mails occupent pas mal d’espace disque et de RAM une fois lancés. J’ai préféré un client mail léger trouvé sur le net. Mon choix s’est porté sur Koma Mail, qui prend moins de 20Mo sur la RAM malgré une quantité importante de mails et de pièces jointes.

Après avoir installé tous les pilotes, je trouve un dock qui me permet d’ajouter les boutons activation/inactivation wifi, idem pour le bluetooth et un bouton d’allumage/extinction de l’écran, j’ai choisi Nexus.
Alors même si Archos9Helper est vraiment génial (le genre de logiciel qu’aurait du fournir Archos lui-même), je m’en sépare pour gagner de la RAM et du CPU, et une erreur m’interdisait son installation de toutes façon. Cependant je conseille fortement d’installer ce soft un « must ».

Avec tous ces logiciels et cet OS allégés, l’Archos 9 répond totalement à mes besoins, je peux taper mon cours tout en checkant mes mails et en regardant VDM si le cours est trop soporifique !

Pour une raison inconnue, et ce malgré une optimisation importante, mon Archos 9 prend pas mal de temps à démarrer.
Je pense que ce sont les différents pilotes au démarrage qui mettent du temps à se lancer.
C’est pourquoi je conseille d’activer la mise en veille prolongée, qui a comme seul inconvénient d’occuper 1Go sur le disque dur.
Pour que la veille prolongée soit optimale, je conseille de fermer tous les logiciels en cours (internet, mails, word…) pour libérer le maximum de RAM, l’enregistrement de la mémoire vive sur le disque dur lors de l’extinction et sa lecture au réveil n’en seront que plus rapides.

L’Archos répond, après ces modifications, parfaitement à mes attentes.
Une petite optimisation est nécessaire ensuite pour améliorer le tactile
Il faut grossir les différentes barres de Windows et activer quelques extensions chrome pour le tactile.

Il subsiste cependant un problème : le pilote graphique. En effet, il existe deux pilotes sous XP avec l’Archos 9 : un pilote "SD" et un pilote "HD".
Or, le pilote HD empêche la mise en veille simple et prolongée.
Avec mes netbooks, j’ai pris l’habitude de ne plus les éteindre mais d’utiliser la mise en veille prolongée qui permet de les mettre hors tension et d’avoir un OS exploitable en une poignée de secondes.

J’ai donc effectué un dual boot avec 2 XP, chose assez invraisemblable j’en suis conscient !
- Un XP « complet » avec tous les logiciels de la vie courante sur 40Go de disque dur avec le pilote SD
- Un XP avec très peu de logiciels, juste les lecteurs multimédia et le pilote haute définition pour profiter rapidement et efficacement de la HD.

Autre petit détail, j’ai un soft permettant de diriger la souris avec son visage, utile quand je ne veux pas utiliser le tactile. En fait je l’utilise pour scroller sur le net parce que je ne veux pas faire d’aller retour avec le stylet et de risquer les rayures.
Cela ouvre une perspective qui peut être exploitable : en effet, au lieu de bouger la tête par rapport à l’écran, on peut – et cela grâce au fait que cela soit un format tablette - bouger l’écran par rapport à la tête et cela émule un gyroscope ! Cela peut être une idée pour des futures applications !

En conclusion

Il m’aura fallu plusieurs jours, quelques grinçages de dents et deux ou trois coups sur le mur pour avoir un netbook véritablement fluide dans le multitâches et répondant parfaitement à mes besoins.
Je me suis également pris un clavier USB de petite dimension et un HUB ; dans quelques jours je pourrai donner mes impressions sur la prise de note en cours avec l’Archos 9 et comparer avec un netbook traditionnel.

Vous l’aurez compris, pour moi l’Archos 9 est un netbook, qui après une petite optimisation est un ordinateur correct. Le tactile est pour moi un complément, mais ne remplace pas un vrai clavier.
Il est aussi très pratique, pesant 800g dans son format tablet, il se range facilement dans une sacoche et se sent moins qu’un eeePC et ses 1200g, le tout sans ventilateur et chauffant modérément.
J’en suis donc amplement satisfait et les quelques semaines à venir me diront si le combo A9 + clavier USB va remplacer mon netbook pour la prise de note en cours magistral, les résumés en étude dirigées et les exposés oraux.

II) Optimisation de l’Archos9, petites et grandes modifications

Tous les pilotes et logiciels se trouvent dans une seule et unique archive. A télécharger ici.
De par sa taille conséquente, je vous conseille de la télécharger dès maintenant et de commencer la lecture ! ;)

Voici maintenant le petit guide pas à pas qui reprend les conseils trouvés sur les sujets des membres d’AL, que je n’oublierai pas de citer, ainsi que quelques optimisations perso.

Installation de Windows XP

Le mieux est bien sûr d’avoir un HUB, un petit clavier, et un lecteur de DVD externe.
Bootez sur le CD de Windows, celui que vous préférez…

La première chose à faire est de réorganiser les partitions, l’utilitaire de gestion des partitions se lance avec un CD Windows XP.
Déjà , quelque soient vos besoins, il est bien utile de libérer les 15Go pris par la partition de restauration offrant le starter lourd et inutile.
Ensuite deux choix s’offrent à vous :
- Soit vous n’utiliserez qu’un seul OS et il est alors préférable de faire qu’une seule partition de 60Go
- Soit vous pensez faire un dual boot dans un avenir proche, et alors je conseille de faire une partition 40 Go pour l’OS principal et 20Go pour l’OS secondaire

Suivez les instructions indiquées sur l’A9 avec le CD de Windows et en moins d’une heure vous devez vous retrouver avec un OS tout frais installé !

La première chose à faire est d’installer tous les pilotes, logiciels et utilitaires nécessaires pour un bon fonctionnement.
Voici le lien trouvé au hasard, qui prend tous les drivers nécessaires !
Merci donc à hoeino qui a mis dans son paquet le pilote wifi qui m’a tant donné du fil à retordre !

Vous allez pouvoir tout installer tranquillement, sauf le wifi et l’audio.
Après quelques redémarrages, vous vous retrouvez avec un affichage correct, un écran tactile fonctionnel, un clavier Archos (si vous le préférez) et le bluetooth !

Passons maintenant au wifi : Poste de travail > clic droit > propriété > matériel > gestionnaire de périphérique.
Vous vous retrouvez avec la liste de tous les périphériques retrouvés sur votre ordinateur.
Vous allez voir un périphérique « carte réseau » avec un point d’interrogation jaune, indiquant que le périphérique est mal reconnu.
Il faut alors faire clic droit > mettre à jour le pilote.
Il faut le faire manuellement : il faut donc sélectionner « mettre à jour le pilote à partir d’une liste spécifiée ».
Dans la fenêtre qui suit, mettre l’emplacement du pilote wifi téléchargé dans « inclure cet emplacement dans la recherche ».
Après avoir validé, normalement la carte wifi est reconnue et opérationnelle !

Je vous conseille de ne pas vous connecter à internet tant que vous n’avez pas configuré d’antivirus, soyons un peu parano !

Passons maintenant à l’audio :

Sous XP, l’audio a besoin d’une mise à jour avant l’installation du pilote proprement dit. Il faut mettre à jour un pilote UAA.
Installez le correctif appelé « UAA son »
Retournez dans le gestionnaire de périphériques et vous allez trouver un « PCI device » avec un ? jaune.
Faites un clic droit > mettre à jour.
Faites une mise à jour automatique. A un moment il vous demandera un fichier « hdaudbus.sys ». Il faut lui indiquer le chemin suivant :
"C :\ windows \ système 32 \ driver".
Normalement le pilote audio devrait être reconnu et des sons peuvent être émis de la tablette.

Ensuite vous pouvez installer le pilote Realteck pour avoir plus de possibilités avec les pilotes audio !

Voila, tous les pilotes sont opérationnels !

Il est temps de passer à l’installation des programmes légers et fonctionnels.

- Il est intéressant pour cela d’installer le logiciel CCleaner, qui est un utilitaire léger et efficace. En plus de ses fonctions de nettoyage qui vide la corbeille, le cache et les cookies, il est aussi utile pour désinstaller certains programmes et de gérer les programmes qui s’ouvrent au démarrage. Je vous conseille de ne pas lancer des programmes au démarrage qui vous sont inutiles, mais attention cependant, certains programmes sont indispensables pour le fonctionnement de l’Archos 9.
Par exemple, si vous n’utilisez pas le clavier d’Archos, vous pouvez désactiver son lancement en désactivant le programme « touch-it ».

- Archos9Helper, téléchargeable ici, peut vous être très utile ! Merci donc à Zegreatclan.
Ce logiciel est vraiment génial pour tous ceux qui utilisent souvent les propriétés tactiles de l’Archos 9.
Cependant, avec ma version Windows et ce pour une raison que j’ignore, je ne pouvais l’installer.

- J’ai donc repris ses fonctions sur une toolbar.
J’ai choisi Nexus, qui est un peu gourmande, mais très complète (avec par exemple un bouton pour éteindre l’écran, pour commander le wifi et le bluetooth.
Je vous laisse le loisir de la personnaliser comme bon vous semble (design, fonctions de zoom, propriétés diverses…)

Pour y ajouter un bouton « activer le wifi », il suffit d’aller dans le panneau de configuration puis connexion réseau.
Vous voyez alors votre carte wifi activée.
Faites un clic droit puis « désactivez ». Votre wifi est alors coupé.
Faites alors un clic droit sur votre connexion réseau puis « créer un raccourci ».
Déplacer ce raccourci sur votre bureau, puis glissez le sur votre toolbar.
Pour éteindre le wifi, il suffira de faire un clic droit sur l’icône wifi sur la zone de notifications (en bas à droite) puis faire désactivation. Pour le remettre, un clic sur la toolbar activera le wifi.

Pour le bluetooth, c’est différent.

Déjà , cela dépend de votre utilisation du bluetooth.
Si vous l’utilisez à chaque fois (par exemple clavier BT) cela ne sert pas à grand-chose de modifier quoi que ce soit. Pour déactiver ou activer le bluetooth, il suffit de faire un clic droit sur l’icône bluetooth sur la barre de notifications en bas à droite et de faire activer/désactiver.
Pour les utilisateurs qui, comme moi, utilisent le BT de façon exceptionnelle, il est intéressant d’enlever la fonction bluetooth au démarrage, afin d’accélérer ce dernier et de libérer un peu de RAM, via CCleaner par exemple.
Il suffira alors de faire un raccourci sur le dock vers le logiciel bluetooth présent à cette adresse : C :\Program Files\WIDCOMM\Bluetooth Software le logiciel étant BTTray.exe.
Ainsi le programme ne se lancera pas au démarrage, et il suffira de cliquer sur le dock pour l’activer ponctuellement.

Je vous laisse le loisir d’ajouter les raccourcis qui vous plaisent !
Je vous conseillerai juste d’enlever les icônes « occupation CPU » + « occupation RAM » car elle sont assez gourmandes en énergie.

- Pour le web, je vous conseille la dernière version de Google Chrome, sa légèreté et sa rapidité n’a pas d’égal ! Télécharger l’extension Touch Chrome pour améliorer l’ergonomie de navigation.

- Media Player Classic est un lecteur vidéo léger pour les divix.
Si vous avez installé le pilote graphique SD, il vous permettra de lire sans problème vos DivX. Si vous êtes sur une partition avec le pilote HD intégré, il lira sans broncher du 720p.
On peut illustrer cela par cette capture d’écran qui a enregistré l’activité du processeur lors d’une lecture d’un film en 720p.

La prise en charge matérielle, avec le pilote HD fait des merveilles !

Occupation RAM/CPU lors de la lecture d’un fichier 1080p - Windows « léger » avec pilote graphique « HD »

- Comme antivirus, c’est au choix, je recommande Avast pour son occupation RAM/CPU limitée.

- Comme messagerie, je conseille Miranda, son occupation RAM/CPU est ridicule !
La configuration initiale n’est pas des plus aisées, mais pour ceux qui, comme moi, utilise la messagerie uniquement pour envoyer et recevoir des messages, Miranda est le client le plus léger.
Pensez à bien le configurer sur MSN et à entrer correctement vos identifiants.

- Daemon Tools lite est un émulateur de lecteur DVD, qui lit les .iso, il vous sera pratique. Mais si vous l’installez, sauf si vous utilisez à outrance les .iso, n’oubliez pas de le désactiver au démarrage, il n’en sera que plus rapide.

Après il est possible d’ajouter tous les logiciels que vous voulez, c’est un PC sous Windows, mais je conseille de ne mettre que ce que vous allez utiliser pour ne pas encombrer la bête.
Vous vous retrouverez avec un PC performant pour tout ce qui est « netbooking » !

Ensuite il se pose un dernier problème, celui de la HD 1080p.
L’alliance de mon XP modifié et du driver fourni en haut me permet de :

- à‰muler une résolution supérieure, pratique et je l’utilise souvent pour avoir plus de place, je trouve personnellement qu’en mode portrait l’émulation est bien fichue !
- Faire une mise en veille prolongée sans bug
- Lire les vidéo et les flash en SD

Or, le pilote alternatif permet en effet de lire le 1080p mais empêche l’émulation de la résolution 1024x768 et empêche aussi la mise en veille prolongée qui est vraiment indispensable pour un netbook !

D’où le dual boot !

J’ai donc repris le même Windows XP que j’avais, mais je n’y ai installé que le pilote graphique « HD ».
Au démarrage il prend moins de 80Mo de RAM et n’en prendra pas plus de 150 après l’installation des pilotes indispensables.
Comme pilotes, je vous conseille d’installer uniquement le GraphicHD et le son (UAA + Realteck) afin d’avoir un maximum de place.

Je n’ai rien installé de plus comme pilote, je le guide au clavier et à la souris optique inversée, le but étant d’avoir un boot ultra rapide et léger. Du coup je perds la fonction tactile par exemple, mais libre à vous de l’installer.
- J’y ai mis PowerDVD 10 qui supporte la HD, ainsi que Media Player Classic et mes logiciels de traitement de texte. D’ailleurs pour les PDF, rien de mieux que Foxit reader !

Pour faire un dual boot, il faut avoir 2 partitions.
Avant d’installer le 2ème Windows, il faut changer le fichier boot.ini.

Attention cela risque d’être difficile de récupérer le système si vous faites une erreur.
Poste de travail > clic droit > propriété > avancé > démarrage et récupération > paramètres.
Vous devez avoir un boot.ini qui ressemble à ça :

[boot loader]
timeout=30
default=multi(0)disk(0)rdisk(0)partition(1)\WINDOWS
[operating systems]
multi(0)disk(0)rdisk(0)partition(1)\WINDOWS="Microsoft Windows XP Professionnel" /noexecute=optin /fastdetect

En clair, cela veut dire

timeout=30 >> l’invite de commande restera 30 secondes avant de lancer l’OS par défaut

default=multi(0)disk(0)rdisk(0)partition(1)\WINDOWS > emplacement de l’OS par défaut partition C

multi(0)disk(0)rdisk(0)partition(1)\WINDOWS="Microsoft Windows XP Professionnel" /noexecute=optin /fastdetect > nombre d’OS installé, ici 1 seul OS sur C.

Vous devez alors copier la dernière ligne et la coller juste en dessous.
Vous devez modifier une seule chose : changer « partition(1) » en « partition(2) »

Ce qui donne :

[boot loader]
timeout=30
default=multi(0)disk(0)rdisk(0)partition(1)\WINDOWS
[operating systems]
multi(0)disk(0)rdisk(0)partition(1)\WINDOWS="Microsoft Windows XP Professionnel" /noexecute=optin /fastdetect
multi(0)disk(0)rdisk(0)partition(2)\WINDOWS="Microsoft Windows XP Professionnel" /noexecute=optin /fastdetect

Ce qui indique en clair à l’ordinateur qu’il y a 2 Windows XP, un sur la partition 1 (C : ) et un sur la partition 2 (D : ).

Ainsi, au démarrage, vous allez avoir une invite de commande avec 2 Windows identiques, un pointant sur la partition C et un pointant sur la partition D que nous allons faire bientôt.

Il est temps de booter sur votre CD d’installation XP.
Au choix des partitions, sélectionnez la partition D, supprimez la, recréez la partition (je suis pas sûr que ça soit vraiment utile, mais j’ai eu un soucis sans et ça prend 3s) et installez Windows sur cette partition.
Une fois Windows installé, il devrait booter automatiquement sur le nouveau Windows (le fichier boot.ini a été modifié et la partition 2 a été indiquée comme boot par défaut).
Installez les pilotes nécessaire, le pilote graphique HD, et ceux que vous pensez indispensable.
Perso je n’ai rien mis ni wifi ni BT, ni autre histoire que ça soit le plus léger possible !
Installez Media Player Classic et un logiciel prenant en charge l’accélération matérielle comme Cyberlink PowerDVD et Media player Classic Home Cinema.
Cyberlink est normalement plus performant, mais chez moi il était trop lourd et par manque de temps je n’ai pas pu l’optimiser.

Vous pouvez ne pas installer d’antivirus, vous ferez les scans avec le Windows complet sur la partition D.

Vous voilà avec un deuxième Windows, très léger, qui sera d’une extrême réactivité avec le multimédia et le traitement de texte en off line !
Celui là n’autorise pas la mise en veille prolongée, mais c n’est pas grave vu sa vélocité.

Vous pouvez modifier de nouveau le fichier boot.ini. En effet le Windows « léger » sera celui par défaut.
Il faut donc bien vérifier que le système par défaut est bien votre Windows complet sur la partition 1 !

Vous pouvez aussi réduire le timeout pour ne pas perdre trop de temps.
Personnellement j’ai mis 5s.
Comme ça, au démarrage, si j’oublie de sélectionner, je ne « perds » que 5s et je lance le XP complet. Or quand je veux du multimédia, c’est une décision « consciente » alors je reste à côté et je sélectionne le 2ème OS. 5 secondes suffisent.

[boot loader]
timeout=5
default=multi(0)disk(0)rdisk(0)partition(1)\WINDOWS
[operating systems]
multi(0)disk(0)rdisk(0)partition(1)\WINDOWS="Microsoft Windows XP Professionnel" /noexecute=optin /fastdetect
multi(0)disk(0)rdisk(0)partition(2)\WINDOWS="Microsoft Windows XP Professionnel" /noexecute=optin /fastdetect

Personnellement je conseille 5 à 10s de temps de demande avant de lancer l’OS par défaut Windows complet comme OS par défaut.

Pour voir quel est l’OS par défaut, cliquez sur modifier et ajuster le numéro des partitions.

En conclusion

Vous avez un Windows XP rapide avec la mise en veille prolongée, avec tous les pilotes et n’occupant que quelques 400Mo de RAM au démarrage, permettant un multitâches assez aisé, et un Windows ultra léger uniquement basé sur le multimédia, avec le moins de logiciels possible.

Grâce à cet article, j’espère que certains déçus de leur A9 à cause d’un environnement logiciel trop gourmand pourront enfin avoir un terminal qui, sans être une bête de course, autorise un fonctionnement fluide.

L’Archos9 est une belle bête et à chaque fois chez Archos, leur produits sont vraiment bons et innovants, mais quelques défauts font de l’ombre à leur produits. De plus l’Archos 9 et son optimisation ne sont pas à la portée de tout le monde, et j’espère que ce tutoriel facilitera les choses !


Partagez cet article sur les réseaux sociaux: + FB
[ télécharger l'article au format PDF]

Retour d’expérience sur l’Archos 9

Les commentaires pour les anciens articles sont désormais fermés.

14 commentaires


  • Luigi B - le 18 avril 2011 à 00h00min

    Plusieurs jours pour toi, mais à coup sûr beaucoup moins pour tous ceux qui te liront. Merci pour ce compte-rendu très fouillé, au moment où Android montre parfois ses limites et ferme un peu ses portes.

  • - le 18 avril 2011 à 07h03min

    Bonjour

    Très bon article, qui me donne envie de tester XP. Pour ma part Seven est resté sur mon Archos le temps de trouver un hub (2 ou 3 heures). J’ai installé Ubuntu et Jolicloud.
    J’ai une licence jamais utilisée tous mes PC étant sous OS Libre.

    Ubuntu est pas mal, boot vite et assez fluide. Un peu déçu pas jolicloud qui ne va pas plus vite.

    Cordialement

  • Perfectfred - le 18 avril 2011 à 08h49min

    L’archos 9 incarne vraiment les produits archos :
    - Un ensemble très prometteur
    - Entaché par quelques défauts

    C’est un produit dont l’optimisation est obligatoire, ce qui va rebuter les acheteurs pensant acheter un iPad like...

  • Thocan - le 18 avril 2011 à 09h48min

    Ce qui est dommage, c’est que le nouveau processeur d’Intel laisse espérer de bonnes choses... on aurait aimé voir Archos lui proposer un successeur !

  • Perfectfred - le 18 avril 2011 à 10h25min

    En effet. Le fait que l’Archos 9 est un produit "de niche tout de même" par rapport à ses fonctions et à son prix doivent y être pour quelque chose.
    Il se peut qu’Archos ne veuille pas prendre ce paris risqué.

  • lc_lol - le 21 avril 2011 à 09h20min

    Effectivement, une tablette bien spéciale. J’ai personnellement beaucoup de mal à m’imaginer travailler sur une tablette sous win ou même sous une distrib classique de linux. Le netbook (éventuellement tactile) me semble bien plus adapté, et c’est pour ça, à mon sens, que la comparaison avec l’iPad est sans intérêt. Pour cette utilisation là (forte mobilité, applis "web" dédiées, ebooks, multimédia), pour le moment, l’alternative réaliste est plutôt iOS/Androà¯d/WebOS. A mon avis, la convergence entre les OS (plus précisément les interfaces) Ordi et les OS tablet n’est pas tout à fait pour demain.

    En tous cas, félicitations pour ce bidouillage, qui m’aurait sûrement bien rebuté ;)

  • al - le 25 avril 2011 à 09h49min

    c’est le syndrome ARCHOS : on sort plein de produits, on optimise aucun car on a pas le temps et on laisse les clients se débrouiller. En fait Archos est devenu un assembleur de machines en espérant qu’il y a une qui marche commercialement. Sortir un produit si peu optimisé c’est un non respect du client.

  • damrod - le 2 mai 2011 à 15h35min

    ben c pas asus ou acer qui a sorti des tablettes 10p sous seven tactile ?
    c plus orienté monde professionel qui préfère windows a android ou iOs pour la simple raison que pas mal de leurs softs tournent que sous cet os :-)

    ct le meme souci avec android et iOs sur les smartphones : bcp de pda etant sous wm5/6, yavait pleins d’applis pro sous cet os mobile et les "pros" préféraient les windows phone (qui a dit htc yavait aussi hp/compaq lol) sous wm6 car leurs logitheques etaient conservées
    maintenant c un peu moins le cas car les entreprises developpent parfois leurs applis pour iOs et/ou android et donc en profitent pour avoir une version "pro" pour leurs commerciaux/ingénieurs...

    mais c lair que l’asus transformer sous android 3.0 ben c bien le doc clavier et tout mais quid de outlook ou notes ? office ? ben t’as des alternatives mais au niveau professionel c pas gagné pour la messagerie et pour la bureautique
    l’a9 ca va peut etre ramé un peu de lancer outlook ou msoffice mais en meme temps mon netbook sous atom 1.6 1ere gen avec ses 2go de ram y arrivent tres bien
    c le souci de l’a9 : est-ce qu’on peut changer la ram ??

    si archos sortait une a9 v3 avec le dernier atom dualcore, ou simplement la config actuelle avec 2go de ram ou la possiblité ultérieure de changer la ram ca serait cool

    le plus simple c de laisser la possibilité de changer la ram, voir aussi le hdd :-)
    les entreprises acheteraient le produits, les geek dans l’ame aussi...et krosoft ralerait pas sur le respect des specs pour utiliser winodows :-)

  • Perfectfred - le 2 mai 2011 à 20h05min

    Non la RAM est soudée à la carte mère, donc difficile/impossible d’y toucher.
    Pour le disque dur, on peu le changer, mais c’est difficile d’y accéder, et les SSD compatibles sont peu nombreux.

  • nycko - le 7 mai 2011 à 00h37min

    Bon, je pense qu si tu avais simplement mis un écran tactile à ton eeepc tu serais plus riche de 400 euros.....pour le poids, ton petit clavier fait la différence au final et tu te retrouve à 100 gr près. cela vaut vraiment le prix du Archos ? je ne sais pas.......

  • yanako - le 21 août 2011 à 16h30min

    retour d’experience sur archos 9

    le materiel est exactement ce que j’attendais un "complement informatique" efficace et de belle fabrication en revanche archos devrait verifier le fonctionnement de son support

  • Fred - le 14 septembre 2011 à 22h17min

    Lien mort :s

  • Thocan - le 15 septembre 2011 à 17h51min

    Quel lien ?

  • Fred - le 15 septembre 2011 à 20h23min

    Le paquet des driver