logo

Résultats du 1er semestre 2015 : augmentation sensible des pertes

vendredi 7/08/2015 par

Commentaires

On se félicitait récemment de la hausse de 21% du chiffre d’affaires sur le premier semestre de l’année. Restait néanmoins une interrogation de taille : une croissance certes, mais sera-t-elle profitable ?

La réponse à cette question est résumée à elle seule dans le titre du communiqué de ce vendredi soir : "Un chiffre d’affaires en croissance de 21% sur le semestre".
Oui, vous avez bien lu : le communiqué de presse décrivant les résultats titre sur la croissance du chiffre d’affaires. Pas besoin d’être devin pour deviner que cela se présente mal...

Et la lecture du CP le confirme :

PDF - 507.1 ko
Communiqué de presse


JPEG

Déjà en perte l’année dernière à la même période (-2,3M€), le rouge est encore plus vif cette année puisque les résultats s’enfoncent de -1,2M€ pour atteindre -3,5M€ sur ce 1er semestre.
En clair : Archos perd de l’argent malgré son chiffre d’affaires en croissance.

Si les charges d’exploitation sont plutôt stables (+4%), c’est la marge brute qui plonge : -12%, pour atteindre 9,1M€ (contre10,4M€ l’année dernière). Pas de bol, la marge brute, c’est le nerf de la guerre.
On "appréciera" par ailleurs que les 12% de marge en moins trouvent une explication plus que partielle : "La baisse du taux marge s’explique en partie par l’appréciation du dollar contre l’euro (estimée à 1,9 point) et d’autre part par les éléments non récurrents enregistrés en 2014 (3,1 points)". Pour les 7 points restants, il faudra faire preuve d’imagination. Enfin, pas trop tout de même : la course à l’échalote sur les prix toujours plus faibles des gammes de produits d’Archos constitue une raison toute trouvée...

Note corrective : comme indiqué par Fred dans les commentaires, l’explication (1,9+3,1) semble plutôt couvrir les 5% de marge brute en % en moins (passage de 18,2% à 13,2%).

Sur les charges d’exploitation tout de même, il est à noter que ce sont les frais commerciaux qui poussent à la hausse (passés de 4M€ à 5,4M€) alors que les frais de R&D sont drastiquement réduits (de 1,2M€ à 0,7M€). En clair : Archos se dirige de plus en plus vers un modèle de simple distributeur, la part d’innovation se réduisant comme peau de chagrin.

Mauvaise nouvelle également du côté de Logic Instrument qui participe aux pertes à hauteur de -0,7M€.

Pour finir, la direction financière d’Archos vise une amélioration de la marge au 2ème semestre, grâce à l’augmentation de volume évidemment (saisonnalité) mais également grâce au cours euro/dollar, à la réduction des charges chez Logic Instrument, ainsi que les nouveaux produits (Hélium+) et nouveaux marchés (éducation et Afrique).
On ne demande qu’à les croire...


Partagez cet article sur les réseaux sociaux: + FB
[ télécharger l'article au format PDF]