logo

Résultats du 1er semestre 2012 : plongeon dans le rouge !

vendredi 10/08/2012 par

Commentaires 2 commentaires

Après le communiqué du chiffre d’affaires du 1er semestre, les investisseurs attendaient de pied ferme de voir de quelle manière l’alerte évoquée au sujet de la marge allait se répercuter concrètement dans les résultats. Car l’action a chuté fortement ces derniers mois pour s’approcher des 3€, avant de remonter en cette fin de semaine aux environs de 4€.

Au premier coup d’œil, le lecteur n’est pas déçu : avec -21,9 millions d’euro, le bilan est juste catastrophique pour Archos qui avait l’année dernière arraché à un résultat positif de +1,7 millions d’euro.
Après une lecture plus approfondie, l’importance du déficit trouve sa source en deux facteurs majeurs :
- le premier structurel : l’augmentation des stocks (passés de 34,3M€ à 47,5M€ en 6 mois) associé corrélativement à leur très forte dépréciation : Archos doit désormais brader ses tablettes Gen9 probablement pour espérer pouvoir les vendre...
- le deuxième, plus événementiel : l’intégration complète de l’impôt différé sur les résultats, passant de -0,4M€ fin 2011 à -14,5M€

Compte tenu de l’impact des impôts, la comparaison avec le semestre précédent est donc assez largement faussé. Pas assez cependant pour masquer un véritable effondrement du business model...

A noter que les créances clients ont fondu de moitié - assez logiquement du reste si les stocks restent massifs - et justifié par la saisonnalité (les ventes principales se situant en fin d’année).
Les disponibilités, quant à elles, passent de 27,6M€ à 11,7M€. En un mot : dans moins de 6 mois, Archos devrait une fois de plus se retrouver exsangue.

Enfin, le communiqué tente de redonner quelques espoirs par l’évocation de son plan d’action :

- La préservation de sa place sur le marché des tablettes grâce :

  1. Au lancement de la Génération 10 à la fin du mois d’août
  2. A la conquête de nouveaux clients en marque blanche
  3. Au développement de ventes en « BTB » associé à des interfaces et applications personnalisées

- Le lancement de nouveaux produits innovants connexes aux tablettes dans les segments de la domotique et des accessoires (quid du robot dont plus personne ne parle ?)

- L’optimisation de la gestion de la chaîne logistique des stocks afin de gagner en flexibilité et réduire le besoin en fond de roulement

- La réduction des frais fixes de la société afin de gagner en compétitivité (en clair : des réductions d’effectifs...)

Que retenir de ce communiqué ?

Comme on pouvait le craindre avec l’arrivée de la concurrence sur le milieu de gamme, Archos retombe très lourdement sur terre après une année 2011 pleine de promesses et une conférence financière en mars dernier où Henri Crohas se prenait à rêver.
A peine 4 mois plus tard, la réalité rattrape la PME française et montre qu’elle n’a toujours pas surmonté son vieux démon : le manque de réalisme, qui se traduit par une incapacité chronique à savoir ajuster ses stocks en fonction du cycle de vie réel de ses produits ; une fois de plus, la direction d’Archos semble avoir totalement sous-estimé l’impact de la concurrence sur le positionnement de ses tablettes.

La plus belle synthèse de ce manque de réalisme étant résumée par cette simple phrase des probables auditeurs : "il a été jugé adapté de ne plus retenir les hypothèses du plan d’affaires qui prévalaient lors de l’arrêté des comptes au 31 décembre 2011, la Société étant dans l’impossibilité de produire un business plan à 5 ans".

Pour télécharger le communiqué complet : par ici.


Partagez cet article sur les réseaux sociaux: + FB
[ télécharger l'article au format PDF]

Résultats du 1er semestre 2012 : plongeon dans le rouge !

Les commentaires pour les anciens articles sont désormais fermés.

2 commentaires


  • Thocan - le 11 août 2012 à 13h12min

    A la vue des commentaires sur les forums boursiers, ça va saigner lundi... :-/

  • dyonysos - le 11 août 2012 à 15h07min

    Ça saigne en ce moment non ?
    On peut donner des ordres pour l’ouverture de séance non ?