logo

Réflexions et conclusion

mercredi 22/08/2012 par

Commentaires 5 commentaires

12. Réflexions et conclusion

Ayant suffisamment écumé la technologie, l’ergonomie et les performances de ce nouveau produit, il est désormais temps de conclure. En plusieurs temps.

Le constat, la tablette seule

Mettons de côté son clavier, qu’avons-nous là ? Tout simplement une tablette dotée d’un processeur TI OMAP 4470 très prometteur ! Quelques lags de jeunesse se feront très vite oublier, peut être même que les tablettes sortiront déjà avec le correctif !

JPEG - 221.2 ko


La tablette est fine et légère, c’est très agréable. L’écran est beau et flatteur, les angles de vision très larges. Elle est polyvalente et autonome, elle se débrouille admirablement bien dans le domaine multimédia, et les jeux 3D tournent tous de façon fluide. Enfin, elle ne chauffe pas, elle reste même plutôt fraîche quelles que soient les circonstances, sauf lors du rechargement ou de sollicitations réellement importantes.
Bref, cette tablette reprend l’expérience proposée par la Gen9, mais avec beaucoup plus de puissance graphique, une meilleure finition et une très sérieuse cure d’amaigrissement.
Ainsi, elle n’a rien à envier aux tablettes haut de gamme du marché en termes de puissance et d’expérience utilisateur. Seul le design reste très.... très Archos.

Pour 380€ nous avons donc une tablette haut de gamme au design moyen de gamme, il faut l’avouer. La finesse et l’utilisation de métal rend l’objet plus agréable à l’œil, plus sérieux, avec une impression de solidité qui pouvait quelques fois manquer à la Gen9.

JPEG - 275.6 ko
Même un arbuste supporte son faible poids !


Ce prix est proche de celui actuel de l’iPad2 : la différence de 20 euros n’est pas suffisante pour vraiment impressionner ; pour faire la différence.
Ce prix est également proche de l’Asus Transformer (TF300, non prime), sans le clavier qui coûte entre 80 et 100 euros supplémentaires.
La 101XS se heurte aussi à la deuxième génération de Galaxy Tab, qui - à l’image d’Archos - offre désormais un rapport qualité prix intéressant, sous la barre symbolique des 400 euros de l’iPad 2. Ainsi la Galaxy Tab 2 se négocie entre 350 et 370 euros, sans compter les nombreuses Offre De Remboursement de Samsung....
Enfin, Acer est aussi un concurrent sérieux, avec une Iconia Tab A510, Tegra 3 avec une énorme batterie assurant 9 à 10 heures d’autonomie, pour 360-380 euros.

Ainsi, la tablette Archos seule, a du mal à se démarquer de ses concurrentes. Néanmoins, avec sa finesse, sa légèreté, son puissant processeur TI 4470 qui n’équipe à ce jour aucune autre tablette, elle a déjà de quoi se défendre face aux autres - mais sans éclat.
En revanche, l’ajout du clavier va radicalement changer l’approche…

Le constat, tablette + clavier


JPEG - 186.5 ko
Ça grenouille sec, chez AL...


Voilà un accessoire qui change pas mal la donne ! Tout d’abord, il ouvre de nouvelles capacités à la tablette : la productivité.
Associée à une suite office complète, cette tablette peut devenir le compagnon de l’étudiant et du professionnel, de celui qui prend beaucoup de notes ou de celle qui écrit des mails à rallonge, de ceux qui passent des heures sur les tchats...
Il n’y a pas à dire, une tablette c’est super sympa pour lire, mais le clavier virtuel, quel qu’il soit, ne peut lutter face à un bon vieux clavier physique ! En étant intégré dans la boîte en bundle, pour un prix relativement faible par rapport à la concurrence et par rapport à l’iPad2/3, cet Archos 101XS devient alors une excellente offre.

Il est plus léger, plus silencieux et plus complet qu’un netbook. Il offre la fluidité et la puissance graphique (relative) et les courbes d’un ultrabook pour 2 à 3 fois moins cher. Certes, le processeur Intel i5 i7 écrase la tablette dans certaines conditions, mais pour de la bureautique simple, le web, les jeux vidéos et le multimédia, la tablette n’a pas à rougir… Surtout pour 380 euros.
Plus fin et moins cher que la Transformer prime, la conception tablette-clavier est bien pensée, le procédé magnétique permet d’éviter des charnières augmentant l’épaisseur tout en proposant une méthode fiable et solide.
Alors, évidemment, on aurait aimé avoir un système sans béquille comme sur l’Ultrathin Keyboard de Logitech pour l’iPad d’Apple. Seulement, les conséquences ne sont pas neutres : plus lourds, plus énergivore (cf. connexion bluetooth à l’iPad), il est presque deux fois plus épais (9 mm vs 5). Ce qui lui permet de faire une tranchée magnétique supportant à elle seule la charge de la tablette.

Avec cette nouvelle génération, Archos propose donc le couple tablette-clavier de 10" le plus fin et le plus léger du marché. De quoi ravir ceux qui ne se séparent jamais d’un bon appareil de productivité dans leur journée. On a le super netbook-ultrabook-tablette, compagnon de tous les jours pour ceux qui souhaitent avoir le maximum de confort pour le minimum d’encombrement. Et le tout pour un prix XS lui aussi.
Pour l’instant, aucun produit neuf « façon tablette clavier » n’est proposé par la concurrence à ce prix.

Conclusion générale

JPEG - 150.9 ko



Points positifs :

- La finesse, extrême !
- Le poids, contenu
- Le rapport "fonctionnalités - prix"
- Les remarquables performances du tout nouveau processeur OMAP 4470 de Texas Instrument
- Les très bons angles de vision de l’écran
- Le clavier, parfaitement intégré et intégré au package
- La stabilité de l’OS sous Ice Cream Sandwich (portage sous Jelly Bean en cours)

Point négatifs :
- L’autonomie, un peu décevante
- Le haut parleur qui sature rapidement
- Les couleurs un peu pâlottes de l’écran
- La caméra, très moyenne (même si c’est habituel)

D’aspect, la tablette est, à n’en pas douter, une tablette Archos facilement reconnaissable. La finesse de la tablette et du clavier rend ce modèle 10’’ très nomade. La puissance de l’OMAP 4470 équivaut au Tegra 3, ce qui la place dans le haut de gamme d’un point de vue performances. Le clavier est agréable et ce combo est proposé à un prix très attractif.
Il y a évidemment quelques défauts : l’unique haut parleur n’est pas des plus merveilleux, l’autonomie est légèrement en retrait, le design reste moins classieux qu’une partie de la concurrence.
Cela étant dit, cette tablette est un vrai succès technologique et devrait permettre à Archos de se relancer correctement face à la concurrence. L’année dernière, son innovation technologique tenait principalement dans son système de clef 3G intégrée : concept intéressant mais visiblement insuffisamment porteur et trop contraignant en termes de form factor. Le concept a carrément été abandonné par Archos !

PNG - 1019 ko
www.chrisnsoft.com



Avec sa Gen10, Archos semble enfin avoir travaillé sa finition et adopte une autre innovation avec son système intelligent de clavier amovible. Est-ce que ce sera suffisant pour légitimer pleinement cette génération ?
Possible : elle offre suffisamment d’avantages pour être une concurrente sérieuse du marché actuel des tablettes, mais également des netbooks et des ultrabooks.

>> Prochain chapitre : constat personnel après 10 jours d’utilisation intensive

<< Retour au sommaire


Partagez cet article sur les réseaux sociaux: + FB
[ télécharger l'article au format PDF]

Réflexions et conclusion

Les commentaires pour les anciens articles sont désormais fermés.

5 commentaires


  • Martimic - le 22 août 2012 à 21h44min

    Dommage, après un Gmini 200, un Gmini 420, un 605 Wifi et un 43 IT, je crois que je vais me tourner vers L’ipad. Pourtant, j’aime bien la partie Audio/video et le lecteur de carte SD.

    A+,
    Martial

  • - le 22 août 2012 à 23h49min

    Trop cher, trop tard...

  • yvresA - le 23 août 2012 à 14h20min

    Pourquoi vous n’invoquez pas la Nexus 7 parmi les concurrentes ?
    Avec sa tablette Tegra3 à 200€ (237€ pour la 16go), google est en train de tuer la concurrence.

  • Perfectfred - le 23 août 2012 à 19h45min

    Parce qu’une 10" et une 7" n’ont pas grand chose à voir au niveau de l’utilisation, surtout quand la 10" est fournie avec un clavier. ;-)
    Mais c’est sûr qu’elle est à prendre en compte. ;-)

  • GG - le 22 octobre 2012 à 17h34min

    Après une découverte d’un mois (achat dès sa sortie) elle répond à toutes mes attentes. Fluidité, rapide, très facile. Seul reproche le haut parleur d’une qualité médiocre. J’attends depuis, la sortie du dock speaker que j’espère d’un coût abordable.

    En conclusion c’est un bijou.

    De plus elle est superbement adaptée à Android et applications Google, maps sans parler de la reconnaissance vocale très efficace.

    GG
    Un primo utilisateur de tablette ex utilisateur de PC windows