logo

Rapport financier du 1er semestre 2015

vendredi 7/08/2015 par

Commentaires

Le rapport financier du premier semestre a également été publié en cette fin de semaine. L’occasion d’avoir un aperçu global de l’activité et de la situation du groupe.

PDF - 734.3 ko

Focus sur deux informations particulières.

Effectifs :

Grand changement de tendance : alors que ces dernières années, les effectifs asiatiques grossissaient aux dépends de l’Europe, le mouvement est ici inversé. L’entité Archos China perd ainsi près de 20 collaborateurs (34% de ses effectifs) alors que la France reste stable et que l’Allemagne (principalement axée sur le développement logiciel) monte à 18 personnes (versus 14 l’année dernière). Les frais de développement étant stables (2 292M€ au S1 2014 versus 2 305M€ en 2015), on peut supposer que l’équipe a modifié sa répartition entre la France et l’Allemagne...

On notera enfin que les effectifs de Logic Instrument ont très sérieusement été taillés dans le vif, puisque passés de 36 en juin 2014 à 31 en décembre puis... 19 à mi-2015. Dont le PDG fondateur.

Litiges :

Événement suffisamment rare pour être signalé : souvent mis en procès sur des questions de licences, Archos avait cette fois-ci inversé la donne avec l’assignation devant la cour de Hong Kong du sous-traitant PC Partner.
Or, le 31 juillet 2015, "Archos et PCP ont accepté de se rencontrer dans le but d’arriver à un accord amiable.
A l’issue de cette journée, contre toute attente, un compromis a été signé.
- Les parties abandonnent chacune leur charge et acceptent de mettre un terme à la procédure légale.
- PCP accepte de rembourser 770KUSD d’une avance versée par ARCHOS d’un montant de 1060KUSD.
- PCP accepte de livrer 5000 pièces réparées gardées en séquestre pendant la durée du litige à ARCHOS.
"

Un retour sur provision qui devrait permettre d’améliorer un peu les comptes en fin d’année. Quant à la livraison des 5 000 pièces, difficile de savoir ce qu’Archos pourra en faire (restitution "tardive" aux clients" ?), mais sa présence dans l’accord laisse entendre qu’Archos y trouvait son intérêt.


Partagez cet article sur les réseaux sociaux: + FB
[ télécharger l'article au format PDF]