logo

Publication du rapport financier d’Archos pour le S1 2016

jeudi 11/08/2016 par

Commentaires

En plus des résultats du S1 2016 (voir notre article), Archos a publié hier également son rapport financier semestriel. L’occasion d’y découvrir quelques éléments de compréhension complémentaire :

Conflits judiciaires en cours

Le communiqué sur les résultats avait déjà fait mention d’un engagement en cours sur des dossiers judiciaires pouvant impacter économiquement l’entreprise.
Si le passif avec la copie privée allemande et française étaient déjà connu, Archos lève le voile cette fois-ci sur un conflit en cours autour des brevets de la société Philipps en France, Pays-Bas et Allemagne. Accusation rejetée par Archos, mais dont l’issu est jugée comme incertaine.

Frais relatifs à la recherche et au développement :

Deux éléments accréditent une reprise de l’investissement qui était relativement en berne ces dernières années :
- Le rebond des frais de R&D : de 704k€ au 1er S1 2015, passé à 1 128k€ au S1 2016
- L’augmentation des frais de développement, passant de 7 949k€ au S1 2015 à 8 583k€ au S1 2016

Une conséquence, probablement, de l’investissement nécessaire sur les technologies afférentes au réseau IoT PicoWAN.

Les effectifs... en hausse !

La bonne santé relative de l’entreprise se retrouve également dans les effectifs : après une chute drastique du nombre d’employés depuis 2011, l’entreprise réembauche et - bonne nouvelle - surtout au sein de l’hexagone :

JPEG - 150.4 ko

Avec 9 personnes de plus en France depuis le début d’année contre 2 de mois en Allemagne et 4 de plus en Chine, c’est clairement une bonne nouvelle. A noter également que l’hémorragie chez Logic Instrument semble stabilisée puisque la filiale a embauché une personne dans ce même laps de temps.
Pour le reste, les filiales AppsLb et Archos Suisse & Italia ne sont désormais plus que de simples boites aux lettres (zéro employés depuis un an...).

Enfin, une information - ou plutôt une non information - peut intriguer : contrairement à ses précédents communiqués financiers, la direction d’Archos n’a proposé aucun tableau affichant la répartition géographique de son chiffre d’affaires. Le manque d’information ne pouvant qu’être soupçonneux dans ce type de communication, il est fort à parier que la dynamique d’Archos dans les pays émergent a pris du plomb dans l’aile sur ce dernier trimestre.
Des difficultés par ailleurs évoquées par Loic Poirier lui-même dans son communiqué : "le développement dans les pays émergents, est opéré avec prudence en raison des instabilités économiques et géopolitiques constatées récemment".

Pour télécharger le communiqué de presse :

PDF - 309.4 ko

Partagez cet article sur les réseaux sociaux: + FB
[ télécharger l'article au format PDF]