logo

Prix Audace Export pour Archos (MàJ 2)

jeudi 8/12/2011 par

Commentaires 13 commentaires

Comme l’annonçait l’article de Libération paru il y a peu, Le MOCI (Le Moniteur du Commerce International) a élu 10 PME françaises leaders de l’international.
Parmi elles se trouve Archos, avec le prix "Prix Audace export". Elle était en compétition face à Clal MSX et Iranex International.

Des photos de l’évènement seront a priori prochainement publiées sur le site du MOCI, tandis qu’un dossier spécial est disponible sous format papier et présente le parcours de chacun des lauréats.

Mise à jour du 7 décembre :

Toutes les photos ici.

Mise à jour du 8 décembre :

L’article du MOCI.


Partagez cet article sur les réseaux sociaux: + FB
[ télécharger l'article au format PDF]

Prix Audace Export pour Archos (MàJ 2)

Les commentaires pour les anciens articles sont désormais fermés.

13 commentaires


  • cajl - le 7 décembre 2011 à 18h26min

    Vous avez toutes les photos là
    https://picasaweb.google.com/112926448717008710007/PhotosPalmaresMOCIDesPMELeadersALInternationl2011?authkey=Gv1sRgCJnprsSX0tbyDw#

  • switcheremac - le 7 décembre 2011 à 18h56min

    Export de quel pays ? Pas de la France en tout cas ... Chine peut-être ...

  • Olivierv - le 7 décembre 2011 à 20h17min

    Pas faux... Mais tant que le siège social est français...

  • - le 8 décembre 2011 à 12h49min

    Pas étonnant que l’économie française et au bord de la faillite,si on donne des prix d’audace à ceux qui délocalise en Chine.

    J’ai une petite pensée pour les petits chinois qui se tue à la tâche pour qu’Henri reçoive un prix.

  • switcheremac - le 8 décembre 2011 à 13h00min

    C’est un peu démago ce discours ...
    Je me rappelles d’un reportage où un ouvrier du textile critiquait son patron ... Le pire c’est que lui , il était trop radin pour se vêtir en vêtement français ... Il était autant coupable que son patron ...

  • - le 8 décembre 2011 à 13h28min

    En lisant les interventions concernant Arnova "mieux que Archos" (performance, prix ...), il en ressort une chose : il serait mieux pour le rapport qualité/prix de tout délocaliser à Shenzhen... ou assumer les propos tenus de-ci de-là sur les sites français. Et bien oui, la R&D française coûte cher, plus cher que la R&D chinoise.

  • switcheremac - le 8 décembre 2011 à 13h49min

    Cooq expliquait pourquoi il relocalise , au contraire c’est la délocalisation de la production qui coute cher ... en qualité . Archos fabriquerait en France cela couterait 10 Euros ( au maximum ) en plus mais elles pourraient être vendues 50 ou 60 Euros plus chères ...

    La fabrication electronique coute pas cher ... Travaillant dans le secteur j’en sait quelque chose ...

  • - le 8 décembre 2011 à 14h55min

    On parle R&D, pas seulement fabrication.

  • Olivierv - le 8 décembre 2011 à 15h00min

    Une différence de 10€ sur la fabrication...

    Mais sur la main-d’oeuvre il y a beaucoup plus. Ils n’ont déjà pas (ou alors très peu) de sécurité sociale à payer...

  • Hoch - le 8 décembre 2011 à 16h08min

    Quelle quantité de main d’oeuvre faut’il pour monter une tablette à partir des piéces détachés ?

    J’aurais tendance à pense que le coût de la main d’oeuvre pour ce genre de produit n’est pas trés élevé.

    Le probléme est que ce sont des produits à faible marge bénéficiaire en comparaison de machines plus "prestigieuses", donc chaque euro compte pour réussir une vente en plus.

    Certaines entreprises ont le choix : délocaliser ou fermer la boutique. Je pense qu’Archos a été dans ce cas là au vu de leur difficulté ces dernières années.

    On ne peut leur en vouloir d’avoir voulu "survivre".

  • lowtech - le 8 décembre 2011 à 19h39min

    honnetement faut arréter les commentaires en permanence avec la Chine. Comme si la Chine était tout les maux de la France.
    Déjà d’une part le siège d’archos est en france donc il paie l’impot sur les société, qu’il produisent pas en france est une chose mais ces ventes rapporte à l’économie française.

    A l’inverse un géant nommé google fait un chiffre d’affaire de 1 milliards en france et ne verse pas un centime d’impot, pour ne cité qu’eux.

    et dans le secteur de l’electronique tout est assemblé en asie en passant de archos, à apple et d’autres.

    Et ce n’est pas ça qui fait que l’économie française va mal. L’allemagne est le 2eme exportateur mondiale, alors que dans les années 2000 c’est la France qui allait bien et l’allemagne était à la traine.

    La France c’est reposée sur ces lauriets et ne c’est pas adapté au évolution mondiale et elle ne peut s’en prendre qu’à elle.

    @switcheremac
    faudra m’expliqué comment fabriqué en France pourrait occasionné seulement un surcoût de 10e par produit quand en Chine les ouvrier sont payé 175 dollards
    http://fr.ubergizmo.com/2010/06/foxconn-augmente-le-salaire-des-ouvriers-de-30-pour-cent/

    quand le smic en france est à 1 393,82 €.
    et que l’on me dise pas qu’à ce prix un français peut travailler comme 7 chinois.
    et l’argument de dire parce que c’est français ça vaudra 60e plus cher, je ne vois pas en quoi c’est justifié. La chine maitrise parfaitement les chaines d’assemblage et de qualité. Made in china ne veut pas dire cheap. L’assemblage archos est cheap parce que c’est un choix de fabrication pour diminuer le prix. Apple est réputé pour son assemblage parfait et c’est fait en Chine.

  • switcheremac - le 8 décembre 2011 à 22h59min

    lowtech

    De fait ce que je critique c’est l’incohérence du système , sauf grosses entreprises , les industriels européens sont incapables de contrôler leurs sous traitant ( par exemple Apple exige de connaitre la marge du fabricant , définit la marque des composants et même les machines employées quitte à les fournir ) .

    Tu n’as jamais vu une usine électronique travailler , j’estime à 1 minute de travail humain la mise des CMS , 2 pour le montage et la soudure des composants discrets , pour le reste 5 minutes ... 7 minutes , même à 100 Euros de l’heure cela ne fait pas 10 Euros ...

    PS : en effet cela doit être plutôt 5 Euros ...

  • self - le 10 décembre 2011 à 00h57min

    Moi je dis que c’est une belle récompense, bravo.

    Ce qui "pèche" en France c’est la mentalité en général, et l’état en particulier qui devrait être un moteur déterminant dans le déploiement de la croissance fait tout en dépit du bon sens et ne crée pas la confiance et le sens d’une certaine acceptation de prise de risques.

    Nos dirigeants sont des esprits très brillants et ils sortent quasiment tous de l’ENA : Ecole Normale d’Administration. Ce qui veut qui bien dire ce que cela veut dire ; CE SONT DES ADMINISTRATIFS et pas des ENTREPRENEURS.
    C’est eux qui font les lois, donnent les ordres alors qu’ils n’y connaissent rien ou pas grand chose et comme ils font relayer leurs pensées à travers des médias choisis, le grand public est imbibé de "ces pensées".

    C’est principalement pour ça qu’on en est là.

    Bien sur on va me dire que c’est un peu court, ok, mais la base de départ c’est ça.