logo

[Opinion] Décryptage de l’accord Archos / SFR

mercredi 20/02/2008 par

Commentaires 8 commentaires

Plutôt que de vous proposer, une nouvelle fois, les élucubrations des rédacteurs d’Archoslounge, nous vous proposons aujourd’hui l’opinion de 88Dupont, membre historique de la communauté boursière d’Archos, sur l’accord de partenariat annoncé il y a quelques jours entre Archos et SFR.
Entre considérations purement financières, spécifications d’un éventuel baladeur 3G+ et comparaison avec Apple, l’auteur nous livre ici sa vision de 2008...


Le 12 février, Archos nous gratifiait d’un communiqué laconique de quelques lignes :

« SFR et Archos annoncent la signature d’un accord de partenariat visant à intégrer la connectivité 3G+ ainsi qu’à étendre l’univers des services mobiles SFR dans la future gamme des baladeurs Archos avant fin 2008 »

La rumeur d’un accord avec un opérateur en France courait depuis un bon moment. Pour la petite histoire, la plupart des observateurs pensait que c’était avec Orange, sans doute égarés sur cette fausse piste par l’existence de projets avortés depuis. Peut-être liés à cette fameuse Livebox dotée d’un écran déporté.

Mais essayons de décrypter le communiqué.

Tout d’abord, le communiqué lui-même.

Mais quel est donc l’intérêt pour Archos de publier un communiqué aussi vague ? A qui s’adresse-t-il ? Pour moi, il s’agit d’un message pour les investisseurs et non pour les clients de la marque. En effet, je crois savoir que Archos a entrepris depuis cet été de reclasser la participation de EchoStar auprès de nouveaux investisseurs. Ces plans sont contrecarrés par la forte chute du titre Archos et par la mauvaise tenue du marché en général. Le but du communiqué était alors de donner une dynamique haussière au cours de bourse.
Le 8 février, Archos d’ailleurs publié son chiffre d’affaires 2007, en forte chute de 18% suite aux déboires du mauvais ciblage de sa gamme G5 face à Apple, communiqué qui contenait la précision : « Bénéficiant par ailleurs d’une trésorerie nette d’environ 15ME et de capitaux propres sensiblement supérieurs à 40ME, Archos poursuivra sereinement son développement en 2008 », destinée à rassurer les investisseurs sur la pérennité de la société.
Bref, Archos cherche à faire remonter son cours de Bourse et il faut s’attendre à d’autres opérations de diverses nature dans le même but, certains parlent même de rachat d’actions par la société.
Espérons que les futures opérations auront plus de succès, les échecs commerciaux de 2006 et 2007 ayant jeté un certain discrédit sur l’équipe dirigeante de Archos.

Quels sont les buts poursuivis par SFR ?

Récemment, SFR a surpris en annonçant la disponibilité du fameux mini PC EEE de Asus livré avec un dongle USB 3G+ (sortie le 23 janvier) et une offre de data « illimitée », en fait limitée à 1Go par mois au plein débit de 3,6Mb/s. Ce PC a été rapidement victime de son succès et en rupture de stock, certains distributeurs allant jusqu’à monter le prix à 1000E. Seulement 10 000 exemplaires du EEE auraient été proposés à la vente. Pourtant, le succès spectaculaire du EEE et l’intérêt de l’offre de SFR pouvait présager d’un succès commercial. Il s’agissait donc uniquement d’une opération de communication !
La frustration des clients a provoqué un buzz très important dans la presse, et c’était sans doute le but recherché.

Mais ce EEE PC, qu’est-ce c’est ? C’est un tout petit PC de 900 grammes doté d’un Céléron 900Mhz downclocké à 600Mhz, d’un SSD (flash) de 4Go, d’un écran de 7’’ et du WiFi. L’OS est une version de Linux d’origine Xandros.
Je peux vous confirmer que c’est un excellent produit puisque j’en possède un depuis début janvier, importé d’Asie pour 260E. L’écran est bien petit, obligeant à scroller en permanence pour surfer, mais rien n’empêche d’y brancher un moniteur externe à la maison.
Le succès de ce PC montre qu’il y a un marché important pour des produits nomades entre les « vrais » PC portables et les téléphones portables. Non, les téléphones portables ne cannibaliseront pas tout l’accès mobile aux données.

C’est en cela que l’opération de SFR est très intéressante pour Archos, qui est à la peine pour cibler sa clientèle sur un marché en pleine évolution. Mais nous y reviendrons.

Poursuivons sur SFR. Quelle est la politique de SFR en matière de données mobiles ? Il est à noter que SFR est en train d’absorber Neuf Cégétel, le FAI bien connu et va disposer d’une offre globale fixe + mobiles. C’est un point important, car « la mobilité devient fixe », en ce sens que de plus en plus de clients utilisent des produits mobiles en fixe.
Les ordinateurs portables représentent 50% du marché. De nombreuses personnes utilisent leur téléphone portable à la maison. Des tonnes d’accessoires permettent de connecter son baladeur à un support fixe. La frontière entre produits nomades et fixes et de plus en plus floue. C’est lié au progrès technique (miniaturisation) et à l’ubiquité des réseaux. SFR annonce avoir dépassé 350,000 clients de son offre de TV mobile 3G/3G+, en forte croissance par rapport aux 70,000 clients annoncés en 2006. Au 31 décembre 2007, SFR avait au total 18,77 millions de clients, dont 4 millions étaient équipés d’un téléphone 3G capable de télécharger des données. Il s’agit donc d’une très grosse société, dynamique, et qui mise sur les services basés sur les données, notamment la TV-vidéo. C’est un partenaire de très grand poids pour Archos.

De quel produit Archos peut-il s’agir ?

Sans nul doute, ce sera un produit « haut de gamme » subventionné par l’opérateur. Nous savons que le module 3G+ que Archos va utiliser est très cher, dans les 100$, car c’est le prix du marché. Un tel surcoût au niveau du prix de revient mettrait le produit final hors-jeu, sans subvention.
Ensuite, on peut se demander s’il va s’agir d’un produit à base de disque dur ou de flash. Je fais le pari qu’il s’agira de flash, sans doute 8Go. En effet, le gros du marché utilise la flash, bien acceptée par la clientèle. SFR cherchant avant tout à minimiser le coût du hardware et à vendre du service, je ne vois pas l’intérêt du disque dur.
La taille de l’écran ? L’accès au web me semble clé, et il faut se démarquer de Apple. Je penche pour un écran de 4,3’’ comme le 605.

Le WiFi ? C’est indispensable. Reste à savoir comment Archos va loger un module WiFi et un module 3G dans son produit. Il ne s’agira pas d’un produit ultrafin ! C’est d’ailleurs là une des faiblesses de ce produit par rapport à Apple.

Apple a les volumes qui permettent de faire concevoir sur mesure un produit à Taà¯wan, ultra-optimisé, alors que Archos devra se contenter de modules tout faits et adapter la mécanique autour.

Le design ? L’opérateur cherchera sans doute à profiter de sa relation de force avec Archos pour imposer un design. Certains diront que c’est préférable ! Au final, je pense qu’on aboutira quand même à un produit relativement gros et assez carré, probablement de la taille d’un 605 à disque dur.
L’électronique ? Vu l’investissement fait sur la puce DaVinci de Texas et la pénible mise au point, il est peu probable qu’on trouve une autre plateforme hardware sur ce produit. Plutôt une évolution en vitesse de processeur.
Les features ? Pas de HD, je pense, par contre il y aura des emprunts au monde du PC. Un client email certainement, pas de voip car SFR n’en voudra pas, pas de p2P non plus, peut-être de la messagerie instantanée.

Et la concurrence dans tout ça ?

Le débat en France se fait entre Apple (70% des ventes) et les autres. Archos semble bien s’en sortir face à Creative, Sandisk, Sony, Samsung. Notamment parce que les Archos sont parmi les seuls qui n’imposent pas une gateway logicielle pour charger du contenu et offrent des gros disques durs. Dès qu’on parle de connectivité WiFi et de fonctions télématiques, Archos évince tous les autres. Archos est même techniquement en avance par rapport à Apple, comme le montre le support des vidéos Flash.
Apple est le concurrent à observer. Il va sortir un iPhone 3G cet été, probablement vendu par ... Orange.
SFR place peut-être des espoirs dans Archos pour concurrencer cette offre. Vu l’avance de Apple, le couple SFR/Archos devra frapper fort sur le plan de l’offre de service car le produit sera très probablement en retrait par rapport aux très beaux produits de Apple.

Pour conclure

Notre partenariat Archos / SFR peut très bien accoucher d’une souris. On voit bien que SFR est capable de lancer des produits comme le EEE juste pour générer du buzz. Mais il est également possible que le produit, tout en étant un très bon produit par ailleurs, comme les 405/605, compense son absence d’éclat supposée par rapport à ceux de Apple (le contraire serait un scoop) par une offre de services très intéressante et qui fasse parler d’elle. Au global, tout est possible, l’opportunité pour Archos est bien là . Saura-t-elle la saisir ou bien va-t-elle encore louper le rendez-vous ?


Partagez cet article sur les réseaux sociaux: + FB
Enregistrer au format PDF

[Opinion] Décryptage de l’accord Archos / SFR

Les commentaires pour les anciens articles sont désormais fermés.

8 commentaires


  • skelling - le 20 février 2008 à 23h12min

    Tes opinions techniques sont toujours très intéressantes à lire, Dupont. En revanche, en ce qui concerne les opinions boursières, là , je décroche complètement.

    Tu dis qu’Archos a voulu faire monter le cours de bourse avec le communiqué sur l’accord SFR. Mais tu es vraiment sérieux, là ? La façon dont ils l’on fait, c’est exactement la bonne manière de communiquer sans influencer le cours. Et ce n’est certainement pas par hasard.

    Tu restes persuadé qu’Echo va sortir. Pourquoi pas ? C’est peut-être vrai, mais si Echo voulait sortir, ils auraient fait en sorte de promouvoir un peu la G5, ce qu’ils ont à peine fait. Quel intérêt de sortir au plus bas quand ils peuvent facilement faire monter le cours ???

    Au mois d’Avril ils pourront, si je ne m’abuse, théoriquement, prendre le contrôle d’Archos. S’ils se sont fâchés avec Crohas comme tu l’as souvent prétendu, dis-moi seulement pourquoi ils n’essaient pas de prendre le contrôle et de virer Crohas ?? Ils pourraient ainsi très bien fusionner Archos avec Sling media. Et dans le cas où ils auraient ça en tête, ils auraient largement intérêt à ce que le cours soit bas, et donc ne pas promouvoir la G5. Tiens, tiens...
    Dans ce cas là , également, Crohas aurait tout intérêt à basculer une grosse partie du CA T4 2007 sur le CA T1 2008. Ainsi, Archos redevient une valeur de croissance qui justifie une valorisation élevée et, entre temps, Archos peut racheter une partie de ses propres actions afin de se mettre à l’abri d’une OPA, et tout ça à vil prix. Tiens, tiens...

    En attendant, Archos n’a pas intérêt à faire monter la sauce, mais plutôt rester très laconique dans ses communiqués, comme ils l’ont fait avec SFR.
    En avril, arrive le CAT1, le cours remonte, et cela sonne la fin de partie pour un contrôle d’ECHOSTAR.

    Pour le reste, concernant ton analyse technique d’un appareil Archos/SFR, là je te rejoins, avec, en plus, la certitude que notre ami imprcator nous a vendu la mèche en nous expliquant que le produit serait couplé à un téléphone 3G, avec une carte sim pour chaque, fonctionnant sur le même abonnement !

  • cajl - le 21 février 2008 à 02h48min

    3G et wifi ne sont pas une source de poids...

    Belle analyse, on se retrouve sur un thème de base de l’intégration en informatique. Plus gros/fin, plus de services/services aux choix, ...

    Bref Thé ou Café avec ou sans sucre ?

    Pour ma part, j’attends une vraie liberté de choix et d’utilisation.

    A mon âge, être anarchiste est une bêtise, être utopiste un rêve, être réaliste un mode de vie.

  • pince - le 21 février 2008 à 03h19min

    Après viendra le problème de la vitesse de navigation car wifi ou 3G+ ça reste lent Internet sur la 5G, Portable, Iphone etc....

    Attendons la 6G et/ou le modèle spéciale SFR. Mais si l’avenir est au webmobile ( surement) faudra bosser chez TI & Co car c’est trop lent pour concurrencer un EEE et ses futurs concurrent (HP, Everex, MSI), sans parler des MID qui déboulerons après le CEBIT.

    Même un EEE est 10fois meilleur, sur le web, qu’un 605 alors qu’il ne coute que 300€ !! ( aie aie aie)

    Honnêtement tu t’achète un DD externe à 50€ en plus du EEE et plus besoin d’’un AV700, 704, 705 ( ok pas TNT, quoi que ça doit se trouver grâce à XP ?).

    Puis avec XP d’installer on a enfin du FULL CODECS, tout ça pour 350€ (EEE+ DD externe).

    Bref le EEE est le 1er UMPC qui se vend bien, pourquoi ?

    Car il tient enfin les promesses de Bilou ( < 500$ et 7" maxi).

  • - le 21 février 2008 à 09h16min

    - En ce qui concerne l’aspect boursier de Archos, oui, c’est vrai, je me suis beaucoup trompé, sans doute car je suis beaucoup plus ingénieur qu’investisseur, et j’ai mal à mon portefeuille quand je pense aux 76E ... C’est justement pour ça que je suis devenu très prudent. Quand une société envoie un communiqué, il y a toujours une raison. Et ce communiqué est destiné aux investisseurs !
    - EchoStar cherche à sortir, c’est plus qu’un avis, c’est connu sur la place. Sling Media dispose en gros des mêmes technologies que Archos. Archos va du mobile au fixe (TV+) et certains pensent que Sling irait du fixe au mobile. On peut discuter de leur capacité à le faire, mais ES considère peut-être que Archos n’a plus de sens pour eux.
    - En ce qui concerne la vitesse du EEE/605. C’est vrai que le EEE a une réactivité tout à fait honorable, en particulier il boote vite (20-25s). L’utilisation est agréable. La famille de techno G5 de Archos est encore beaucoup trop lente. J’espère que TI va augmenter la vitesse du processeur sur la génération 2008. Mais même en doublant, on sera toujours plus lent que le Céléron. Bref, ce n’est pas encore cette année qu’on verra des vrai PC ultraminiatures, que ce soit chez Archos ou non. Mais ça vient.

  • Den92 - le 21 février 2008 à 15h37min

    Comme d’habitude 88Dupont tes analyses sont toujours fort intéressante, je ne ferai aucun commentaire sur la partie boursière de ton article car je n’ai jamais compris (que ce soit à la baisse ou a la hausse) qu’elle était la stratégie d’Archos dans ce domaine (il en a-t-il une d’ailleurs ?).
    Sur la partie stratégie commercial, je te rejoins, j’espère seulement que SFR puissent imposer à Archos de la rigueur dans la fourniture des produits. Et qu’il est aussi plus d’ambition que de livrer 10000 EeePC ..Heu je veux dire Archos.
    Sinon la montagne accouchera encore d’une souris et cette fois-ci ça risque d’être la dernière….

  • 88Dupont - le 21 février 2008 à 18h51min

    Un petit commentaire technique :

    Archos a toujours foiré la première génération de ses produits, chaque fois qu’ils ont introduit une nouvelle techno, le Da Vinci par exemple, ou le WiFi du PMA400, qui portait jusqu’à mes pieds. Ca peut se comprendre.

    Ici, il va y avoir du sport : antenne 3G et problème de portée radio et d’interférences (souvenez-vous du 700 TNT), batterie sollicitée de façon différente (bursts de courant), présence d’ondes radio de puissance, problèmes liés à la carte SIM (il y a des labos entiers pour tester ce lien), etc etc.

    Je ne veux pas jouer les rabat-joie, mais Archos n’a pas d’expérience en produits cellulaires et il y a un risque important qu’ils se plantent, tout simplement.

    Avec Archos, après ces années de déception au niveau des ventes, SFR est une belle opportunité mais le challenge est de taille !

  • Nastyatak - le 21 février 2008 à 19h06min

    Si avec tout ca on chope pas des cancers dans tous les sens (à cause des ondes) :-/

  • 88Dupont - le 22 février 2008 à 10h34min

    Aucun lien n’a jamais été prouvé entre ondes radio et cancer. De plus, tu ne porteras pas ton Archos à l’oreille ! Et les ondes radio décroissent très vite avec la distance (1m = diminution de 99,9% de la puissance captée à 1Ghz).

    Voici un article sur la dernière étude publiée sur le sujet :
    http://www.lamontagne.fr/france_monde/sante/une_etude_japonaise_refute_le_risque_de_cancer_lie_au_telephone_portable@CARGNjFdJSsBFh8CAw==.html