logo

Nouveau brevet : TV Connect

samedi 12/01/2013 par

Commentaires 14 commentaires

Peu de temps après le brevet précédent, voilà qu’un nouveau document vient d’être publié.

Objet : Dispositif électronique pour gérer une flux vidéo de sortie à afficher sur un écran de télévision

Par ce brevet, Archos vise en effet à répondre à la contrainte inhérente au marché de la télévision : son faible taux de remplacement, qui limite par conséquent la capacité des constructeurs à élargir rapidement le parc de télévisions avec de nouvelles fonctions.

L’objectif de ce brevet vise donc à définir une technologie - brevetée, donc - qui proposerait d’ajouter de nouveaux services (ici : caméra et connexion internet principalement) aux télévisions du parc existant. Le rôle du tout récent TV Connect, en somme.

Les buts recherchés de ce brevet sont donc les suivants :
- Proposer un dispositif simple et peu onéreux pour déployer les nouveaux services de la télévision connectée sur les télévisions classiques
- Proposer une solution pour ajouter des services liés à l’internet, en plus des services classiques de la TV
- Simplifier et minimiser la complexité des connectiques de télévision
- Proposer une solution pour ajouter des services liés à l’exploitation local DLNA ou type "Mediabox"
- Proposer une nouvelle interface utilisateur liée à l’exploitation de la caméra

JPEG - 65 ko

Téléchargez ci-dessous le brevet complet :

PDF - 777.8 ko

Partagez cet article sur les réseaux sociaux: + FB
[ télécharger l'article au format PDF]

Nouveau brevet : TV Connect

Les commentaires pour les anciens articles sont désormais fermés.

14 commentaires


  • 7&trang - le 12 janvier 2013 à 23h37min

    Le lien de "Téléchargez le brevet complet." donne :

    Erreur 404 : Fichier ou répertoire introuvable.

  • Perfectfred - le 12 janvier 2013 à 23h43min

    Les voies d’Archos sont impénétrables...

  • Thocan - le 13 janvier 2013 à 00h00min

    Corrigé. J’avais bouletté. ^^

  • - le 13 janvier 2013 à 09h43min

    Une xbox 360 et Kinect ne fait pas mieux ?

  • cajl - le 13 janvier 2013 à 10h20min

    Heureusement que le brevet est déposé car c’est un produit innovant.

  • - le 13 janvier 2013 à 10h55min

    09:43 : Tu n’as pas Android sur Kinect ?!

    L’Archos TV connect coute 130€. Les jeux Android vont de 0 à 5€ en moyenne.

    Une Xbox + Kinect ça te revient à 250€ et les jeux vont de 30 à 60€... lol !

  • - le 13 janvier 2013 à 13h12min

    bonjour,
    le TV connect sera disponible pour commande à partir de quelle date en février ?
    merci

  • Perfectfred - le 13 janvier 2013 à 17h38min

    J’ai appelé Archos il sera dispo en février. A partir du 30.

  • - le 13 janvier 2013 à 18h00min

    Mr 10:55, je n’ai pas demandé s’il faisait plus cher, j’ai demandé s’il faisait mieux. De plus, tu exploites le seul point dont l’article ne parle pas : les jeux. Je commente l’article qui parle de connexion à une tv, d’accès Internet, de vidéoconférence...

  • Fredo - le 14 janvier 2013 à 00h15min

    Pourquoi la demande de brevet donne les dimensions exactes de l’appareil en question ?

    c’est ridicule... Ça veut dire que si vous faites un appareil de taille différente mais qui fait les mêmes fonctions vous n’avez pas de pb....

    Donc ce brevet n’en est pas un - il ne sert à rien (et tout ce dont il parle existe déjà )

    Encore la folie des grandeurs de Mr Crohas qui claque de l’argent pour déposer des brevets à son nom pour faire croire à de l’innovation....

    Pathétique...

  • Thocan - le 14 janvier 2013 à 01h19min

    Ce brevet, comme la plupart des brevets d’Archos, existent surtout pour leur éviter de se prendre des procès sur des produits qu’ils ont eux-même inventés et qui seraient brevetés par d’autres plus tard.
    Archos n’a jamais cherché à porter plainte pour violation de propriété intellectuelle, ce n’est pas ce qu’ils recherchent...

    Si les dimensions sont précisées, je suppose que c’est parce que le brevet se base sur un produit existant, justement.

  • Fredo - le 14 janvier 2013 à 02h16min

    Oui mais le brevet ne protége donc Archos que d’une copie à l’identique - éviter qu’un chinois (difficile à attaquer) ne refasse le même design..

    Ce brevet n’enterrine donc **en rien** une innovation logicielle, fonctionnelle, matérielle de la part d’archos... Le brevet est vide de substance... C’est bcp d’enrobage pour pas grand chose au final - protéger un boîtier androïd avec caméra intégrée qui se connecte au téléviseur et qui a comme taille les dimension de la TV connect...

    Au prix du brevet (plusieurs dizaine de milliers d’euros) - et en regard de la tresorerie exsangue, je ne suis pas sûr que ce dépôt soit un acte stratégique de saine gestion...

  • - le 14 janvier 2013 à 19h38min

    Je crois que tu n’as pas compris. C’est dans le sens inverse qu’il faut le comprendre. Si Apple dépose un brevet pour un boitier TV, il ne pourra pas empêcher Archs de produire le sien. Le brevet d’Archos ne lui sert pas à faire un procès à Apple ou à un chinois mais à pouvoir continuer à exploiter ses produits même si d’autres déposent des brevets ensuite. En brevetant leur produit exact il s’évitent le camouflet d’un brevet ultérieur qui serait plus précis sur un point et empêcherait Archos de produire sa propre invention.

  • Fredo - le 19 janvier 2013 à 16h42min

    je ne vous suis pas dans votre analyse.

    on ne peut pas breveter plus tard un produit qui a déjà été mis sur le marché parce qu’il ne s’agit plus d’innovation... donc non ça n’a aucun intérêt...

    regardez Samsung a essayé dans sa défense contre Apple d’utiliser la tablette qui était dans 2001 l’Odyssée de l’espace (source http://appleinsider.com/articles/12/08/02/judge_denies_samsungs_2001_a_space_odyssey_fidler_tablet_arguments ) justement pour montrer qu’il y a avait un prior art.

    pour moi le tirage du paceo quelques jours plus tard me semble une raison plus plausible... faire croire à l’innovation et consolider la hausse qui a fait suite au teasing du CES... pour ensuite tirer le PACEO un peu plus haut...

    enfin... sinon rien ne justifie de dépenser des dizaines de milliers d’euros pour cela... suffit de mettre le produit sur le marché... (bon ou alors ils ont peur d’être en retard et avoir une copie chinoise exacte avant même leur lancement...) mais là encore ce n’est pas le brevet qui va les aider à porter plainte puisqu’ils ne le font pas comme vous dites...

    bref...