logo

Loic Poirier s’installe à la tête de Logic Instrument

jeudi 4/06/2015 par

Commentaires

Un an et demi après avoir pris le contrôle de Logic Instrument via l’acquisition de près de 50% de son capital, Loic Poirier prend les rênes de l’entreprise en plus de celles d’Archos.
Jacques Gebran, ancien DG et co-fondateur de Logic Instrument cède donc sa place tout comme l’avait fait Henri Crohas il y a deux ans côté Archos.

Officiellement, "Cette évolution vise à faciliter la mise en œuvre des synergies commerciales et techniques avec ARCHOS". Impossible en effet de s’extasier jusqu’ici sur le succès de cette acquisition, tant les promesses initiales ont pris l’eau : alors que le site de Logic Instrument avait rapidement décliné la gamme d’Archos en version "entreprise", toutes ces références avaient disparues à peine à an plus tard. Preuve s’il en faut que la synergie n’a pas fonctionné.

Difficile pour autant d’être surpris : si, d’un point de vue technologique, les deux entreprises pouvaient en effet se renforcer (avec un hardware en perte de vitesse côté Archos compte tenu de la stratégie "chinoise", et une équipe Android inexistante côté Logic Instrument), la stratégie commerciale se révèle en revanche profondément incompatible : là où Archos vise le volume de masse, le bas prix avec des faibles marges, Logic Instrument est sur un marché de niche à faible volume mais prix et marges élevées et service associé. Il est alors délicat dans ce contexte d’espérer des synergies quand les commerciaux visent des objectifs et des rythmes de vente différents...

La question est donc maintenant de savoir si cette prise de pouvoir transcrit une véritable réflexion interne sur les synergies à apporter à ces deux entreprises, ou s’il s’agit d’une simple lutte interne. Le communiqué lapidaire ne nous apporte malheureusement aucune précision. Ce qui peut être une réponse en soi...


Partagez cet article sur les réseaux sociaux: + FB
[ télécharger l'article au format PDF]