logo

Livre blanc : séniors et tablettes interactives

lundi 18/07/2011 par

Commentaires 4 commentaires

Le sujet était déjà sur la table(tte) il y a quelques mois de cela (voir ici et ) et il revient de belle manière sur le devant de la scène avec la remise au gouvernement, par l’association Silicon Sentier et le Laboratoire des Usages en Technologies d’Informations (LUTIN), d’un livre blanc intitulé "Séniors et tablettes interactives".

Si nous vous en parlons aujourd’hui, c’est que cette étude s’est basée sur l’utilisation de plusieurs tablettes : les iPad bien sûr (en v1), mais également les Samsung Galaxy Tab et... des tablettes 7" d’Archos (probablement les versions Home Tablet puisque tournant sous Android 1.5). Bref, trois gammes de tablettes différentes.

Ce livre blanc aboutit à 4 familles de recommandations :

  1. L’amélioration du confort de lecture
    - permettre la modification de la taille des caractères
    - limiter la fatigue visuelle (type d’écran, fonds blanc et caractères noirs)
    - rendre la navigation plus accessible (à noter une critique ici des systèmes de zoom à plusieurs doigts d’iOS, peu ergonomiques pour les séniors)
    - la rationalisation de l’espace disponible à l’écran
    - ou encore la généralisation du mode "paysage"
  2. La facilitation de la prise en main des applications et services
    - aider à localiser et identifier les icônes sur l’écran d’accueil (est ici notamment pointé du doigt les icônes peu explicites ou encore les différences d’organisation sous iOS entre le mode "paysage" et le mode "portrait")
    - donner accès à l’ensemble des fonctions de l’interface
    - rendre prédictibles les résultats d’une action (Android est ici critiqué pour son absence d’homogénéité entre tablettes)
    - personnaliser la sensibilité et le temps de réaction (inconvénient du double clic pour les tremblements, incompréhension des différences d’action entre appui court / appuis longs...)
    - optimiser l’utilisation du clavier virtuel
  3. L’adaptation des tablettes à un usage quotidien
    - réduire les efforts nécessaires à la réalisation d’une action, en privilégiant pour les séniors les méthodes avec éventuellement plus d’actions nécessaires mais plus simples
    - éviter les procédures complexes (notamment le paramétrage initial pour activer une tablette) et limiter les temps d’attente (ou informer de ses raisons)
    - généraliser le partage des informations et les modes multi-utilisateurs (via le partage de l’écran en deux par exemple)
    - alléger et rendre autonomes les tablettes (se soustraire des ordinateurs via les applications cloud computing et du type "Bump")
  4. L’indispensable accompagnement des séniors
    - élaborer des modes d’emploi adaptés aux primo-utilisateurs
    - concevoir des dispositifs d’accompagnement spécifiques

Par cette étude, si certaines remarques font juste preuve de bon sens, d’autres sont réellement intéressantes ; ainsi, on s’aperçoit dans cette étude que de nombreuses features markétées avec force par Apple (le multi-touch, le tremblement des icônes, les zooms à bulles sur les textes, etc.) ne sont finalement guère appréciées des séniors, qui jugent leur utilisation trop complexe et peu claire.

On notera enfin l’effort nécessaire sur les modes d’emploi. Autant dire que cette remarque ne va clairement pas dans le sens de l’histoire, puisque ces ouvrages ont malheureusement été appauvris ces dernières années par tous les constructeurs... Archos compris.

Pour télécharger le livre blanc, c’est directement sur le site de Proxima-mobile, partenaire de l’étude.

Source : Tablette-tactile.net


Partagez cet article sur les réseaux sociaux: + FB
[ télécharger l'article au format PDF]

Livre blanc : séniors et tablettes interactives

Les commentaires pour les anciens articles sont désormais fermés.

4 commentaires


  • - le 18 juillet 2011 à 13h32min

    Les écrans tactiles ont introduit une nouvelle « grammaire gestuelle »
    auprès de l’ensemble des utilisateurs. Ainsi, le zoom par écartement
    des doigts permet, sur iOS comme sur Android, d’agrandir les textes
    des pages Web ainsi que de certaines applications. (fig. 1)

    Donc il s’agit bien du zoom à plusieurs doigts d’IOS. Faut bien lire pour comprendre. Je reviens démonter les travers Archosloungien dès que possible.

  • ncommiss - le 18 juillet 2011 à 14h15min

    Et pourquoi ? J’ai bien compris, moi...

  • Thocan - le 18 juillet 2011 à 14h21min

    Mais kékil dit ? Si tu cherches à "démonter" les travers Archosloungien, essaie au moins de le faire de façon pertinente, hein...

    Puisque tu ne sais visiblement pas lire, je cite :
    "Ainsi, en plus du zoom par écartement des doigts, un autre type de zoom est activable depuis les paramètres d’accessibilité des tablettes iOS. Ce zoom permet d’agrandir n’importe quelle partie de l’écran, y compris les éléments graphiques mais il se révèle souvent difficile à manipuler. En effet, pour activer ce zoom, l’utilisateur doit taper rapidement deux fois sur l’écran avec trois doigts. Cette fonction est difficile à maitriser par les séniors et, de plus, se déclenche souvent, de façon inopinée, lors de contacts de la main avec l’écran."

    Autre chose ?

  • - le 26 juillet 2011 à 17h14min

    Bsr Mme,Mr ;détenteur d’une tablette 48,je cherche sans succès
    jusqu’ici,à obtenir le"full PDF manual"pr utiliser au mieux
    cette tablette.Pouvez-vs me guider ;remerciements.