logo

Le clavier : une nouvelle force de frappe pour les tablettes

samedi 4/08/2012 par

Commentaires 9 commentaires

Les tablettes sont des outils très pratiques pour regarder en 2 secondes le dernier mail, la photo de Tante Roseline, les tweets de son pote... Ce produit de consultation montre ses limites quand il s’agit de l’utiliser en tant que produit de production : la saisie de longs textes sur un clavier virtuel n’est pas des plus agréable, malgré le nombreuses tentatives d’optimisation, tandis que la position sur les genoux ferait hurler plus d’un kinésithérapeute...
Bref, écrire un roman sur une tablette n’est pas possible, sauf si on a un penchant masochiste...

C’est ainsi que les fabricants de tablettes réinventent un accessoire oublié sur les tablettes : le clavier. Le vrai, physique avec des belles touches qui font du bruit !

JPEG - 1.2 Mo


Asus avec son Eee Pad Transformer (puis sa déclinaison Prime, Infinity etc.) fut le premier à offrir un couple clavier-tablette homogène et bien fichu. Ce clavier était une petite révolution car, en plus d’un simple clavier (rappelons qu’on peut acheter un clavier bluetooth à 30€ et le relier à sa tablette si on dispose d’Android 3.x ou supérieur), il y avait un touchpad, des ports USB et SD (pas micro SD donc plus rapides et moins chères), ainsi qu’une batterie doublant purement et simplement l’autonomie de la bestiole.

Le produit, même si bien fini était assez épais et lourd, plus lourd qu’un netbook. Avec sa gamme Prime, Asus améliore le rendu, nous offre un petit ultrabook bien fini, plus léger et plus fin, mais à un prix assez élevé. Avec un peu moins de 1200g, on reste dans un poids comparable à celui d’un netbook/ultrabook.

Mais Asus n’est plus le seul à offrir un couple tablette clavier : la Microsoft "Surface" va bientôt pointer le bout de son nez avec deux claviers distincts :


Le premier ultra fin est en fait une sorte de "Smart Cover" avec les touches imprimées dessus, un dispositif tactile multitouch permettra d’écrire et d’utiliser cette surface aussi comme un touchpad. Avec quelques millimètres d’épaisseur, il va faire concurrence à notre tant attendue Gen10 XS !

Le deuxième clavier sera quant à lui équipé de véritables touches physiques, bien plus confortables pour une frappe rapide et sans faille. Mais, du coup, il sera plus épais.

JPEG - 167.4 ko

La sortie de la Surface est officialisée, mais aucun prix n’a été dévoilé ; 600€ ? Sans compter le clavier ?

L’ipad n’est pas vendu avec un clavier officiel, sauf pour la première version où Apple avait commercialisé un clavier assez peu pratique.


Cependant ce monstre commercial attire un nombre impressionnant de constructeurs d’accessoires. Ainsi on peut voir des claviers plus ou moins fichus, comme la Keyboard Case et l’Ultrathin Keyboard de Logitech, clavier qui donne à l’ipad un air de mac book air, pour 100€.
Quand on le compare à la vidéo teasing de la Gen10, ce dernier semble d’ailleurs très similaire au futur produit d’Archos !
Comptez entre 50 et 100€ pour ajouter un clavier à l’iPad, qui coute déjà 400€ (iPad2) ou 500€ (Nouvel iPad).

C’est au tour de Sony, si on en croit les fuites récentes de sa future Xperia Tablet (si elles sont fondées), de proposer un clavier pour sa future tablette. D’après ces documents, la tablette coutera 350$ (16Go) et le clavier une centaine de dollars, soit 450$ le tout.

JPEG - 21.5 ko

Et Archos dans tout ça ? On sait déjà que la Gen10 proposera une tablette très fine (Henri Crohas ayant évoqué moins de 8mm), à laquelle on pourra ajouter un clavier lui aussi très fin.
Avec ce procédé qui semble plus fin que la majorité des netbooks et des ultrabook, Archos semble avoir de quoi s’imposer comme un des outils de production les plus fins et légers. Mais est ce que cela va être suffisant pour assurer une place solide avec cette concurrence croissante ? Ce marché de niche tablette-clavier devient un segment à part entière et Archos ne sera pas le seul dans ce secteur, autrefois dominé exclusivement par la Transformer d’Asus.

PNG - 151.6 ko

La finesse et la légèreté semble être de la partie pour cette Gen10xs, nous en saurons plus lors de l’annonce officielle fin Aout. Mais il reste la question du prix.

L’Ipad + clavier coûtent 450-600€ selon le modèle de tablette et de clavier.
Les différentes Asus Transformers débutent à 600€ pour sa version Prime 32Go + clavier. La Infinity avec écran full HD sera plus chère. L’entrée de gamme est assurée par la T300, 100€ de moins que la prime avec clavier.

De son côté, la Surface de Microsoft ne sera certainement pas donnée non plus.

Enfin, la future Xperia sera donc à 450€ avec clavier.

Archos s’est imposé comme un sérieux concurrent avec sa Gen9 grâce à un rapport puissance prix très intéressant, proposant un prix d’attaque pour des tablettes puissantes largement en dessous des 400-500€ de référence et débutant même sous les 300 euros. Ainsi Archos n’a pas été en concurrence directe avec l’iPad ni avec les autres leaders du marché qui ont d’ailleurs du mal à s’imposer face au leader pommé.

Il semble indispensable qu’Archos poursuive cette voie en proposant un produit avec un bon rapport qualité prix, sous la barre symbolique des 400€ fixée par l’iPad 2, toujours commercialisé.

On peut donc espérer une 101G10 à moins de 400 euros. Reste la question du clavier. Sera-il disponible en bundle ou faudra-t-il l’acheter indépendamment ? Quel sera alors son prix sachant que le clavier des Transformer Pad et des accessoires iPad flirtent avec les 80-100 euros ?
La réponse ne tardera pas puisque l’annonce officielle aura lieu à la fin du mois, ce qui nous empêche pas de spéculer !

En tous cas les enjeux peuvent être importants : avec des solutions de bureautique de plus en plus complètes (quoi que payantes sur iOS, Android à 5-10€), une tablette-clavier bien fichue, fine, légère, autonome et relativement peu chère comme peut (et doit !) être la 101G10xs, ce nouvel produit pourrait proposer une alternative intéressante dans plusieurs secteurs actuellement dominés par le netbook, et l’ultrabook.

JPEG - 6 ko

On peut penser aux étudiants, qui n’ont pas forcément de quoi acheter un PC très puissant. La tablette reste un accessoire pour se faire plaisir, qui n’est pas à la portée de tous les étudiants. Mais avec cette nouvelle perspective de prise de note et de consultation de cours, avec des dimensions réduites, une réactivité supérieure au monde du PC (pour les applications de base telles que la bureautique) et un prix similaire voire inférieur à ce qu’il se fait actuellement (netbook, notebook, ultrabook, facebook), le couple tablette-clavier peut devenir le nouveau compagnon de l’étudiant.
Les ultrabooks, avec un prix à quatre chiffre, sont réservés aux plus aisés.
Les netbooks permettent de faire le minimum, avec un encombrement et un poids relativement faible par rapport aux PC, mais important face aux tablettes. Surtout les netbooks ont de nombreuses concessions : stockage mécanique, écran non HD, processeurs et RAM bridés...
Les PC portables plus traditionnels ne profitent généralement pas d’une autonomie extraordinaire avec 4 ou 5 heures en moyenne.

JPEG - 26.5 ko

Le couple tablette/clavier permet d’avoir un écran plus confortable (généralement 1200x800, voire plus), une réactivité accrue (veille, stockage flash), une autonomie décente et un prix inférieur aux ultrabooks (qui partagent ces avantages).

Si Archos propose un produit fiable, bien fichu et peu onéreux (moins qu’un netbook de puissance égale, qu’un ultraportable et que les autres tablettes-clavier du marché), il a de quoi constituer une offre intéressante pour ce secteur.

Le monde étudiant n’est pas le seul à pouvoir être intéressé par ce type d’objet : il existe aussi un groupe hétérogène de consommateurs, qui ne se séparent pas d’un bon clavier. Celui qui écrit une news sur un site à propos de l’avenir des tablettes à clavier, celui qui doit rédiger des mails conséquents, et également ceux qui ne sont pas habitués aux tablettes et qui se sentent rassurés par la présence du clavier, permettant une transition douce vers le tactile.
Tout ce petit monde pourrait trouver son bonheur avec la future Gen10xs. Si tant est que la PME française tienne ses promesses, bien entendu...

Comme on le dit souvent dans le monde du Hi Tech : wait and see !


Partagez cet article sur les réseaux sociaux: + FB
[ télécharger l'article au format PDF]

Le clavier : une nouvelle force de frappe pour les tablettes

Les commentaires pour les anciens articles sont désormais fermés.

9 commentaires


  • sailor - le 4 août 2012 à 23h06min

    "netbook, notebook, ultrabook, facebook"

    WTF ? xD

    Sinon, belle analyse même si pour moi, je trouve que les tablettes, même avec un clavier sont inadaptées à la bureautique du fait de la navigation par l’écran tactile.

  • Nathan22 - le 4 août 2012 à 23h34min

    J’avais relevé aussi ça... ^^

    Sinon merci belle analyse...

  • Perfectfred - le 5 août 2012 à 09h46min

    C’est mon petit Easter Egg ^^’

  • Va84 - le 5 août 2012 à 09h55min

    @sailor : Pour avoir utilisé un clavier sur tablette ( En USB ) avec Office suite je peux dire que c’est quand même relativement agréable à utiliser, surtout pour de petits textes, prises de notes.

    Là où Archos pourrait frapper fort c’est en proposant le combo ( clavier + tablette ) à un prix défiant toute concurrence, en effet comme tu l’as dit Perfectfred, de nombreux concurrents vont proposer des claviers mais c’est toujours dans les plus de 400€...

  • cajl - le 5 août 2012 à 18h03min

    Merci pour cette analyse, le clavier a été souvent un argument pour dénigrer les tablettes ; Maintenant qu’il sera présent sur les tablettes, sur quoi les chieurs vont râler ? A mon avis sur la connectique, le type de clavier concernant les langues et idiomes ?
    Comme VA84, le prix fera la différence mais aussi l’utilisation. Car voudrais je payer plus si je l’en ai pas l’utilité, pour ma part OUI car j’utilise souvent un clavier avec mes tablettes.
    L’intégration sera également un facteur de réussite.

  • Perfectfred - le 5 août 2012 à 22h39min

    On sera vite fixé ;-)
    Allez on y croit :D

    En espérant pas une version non turbo et une turbo :D

  • Va84 - le 6 août 2012 à 13h09min

    @cajl : Pour moi si le clavier est pas intégré j’hésiterais a le prendre car j’en ai pas l’utilité très grande.
    Après par contre je vois pas comment ils pourraient critiquer la connectique : elle est plutôt complète sur pas mal de modèles ;)

  • - le 23 septembre 2012 à 09h40min

    Bonjour,

    Je ne vois pas trop l’utilité, la tablette est tout de même assez limitée je trouve !
    plan cul

  • arachid - le 15 octobre 2012 à 15h12min

    Bonjour,

    Adjoindre un clavier quand on en a vraiment besoin me semble être un plus. C’est le top la géométrie variable dans une optique nomade. Au lit en tablette, et en bibli on sort le clavier.