logo

L’essentiel à retenir

jeudi 20/10/2011 par

Commentaires 5 commentaires

Pour ceux qui n’ont pas le courage de lire tout le test, voici l’essentiel à retenir.

Je vous incite tout de même à regarder les chapitres précédents n’est ce que pour regarder les images et les images qui bougent ! ;-)

L’Archos 9 incarne réellement les habitudes d’Archos : une tablette très intéressante, mais où l’enthousiasme est freiné par des défauts notables…
Archos nous propose encore une fois un appareil qui allie performance et mobilité, mais le tableau est terni par la difficulté à l’utiliser tout de suite, on est pratiquement obligé de la bidouiller un petit peu ou en profondeur pour profiter pleinement des capacités de l’engin. A chaque fois ou presque, quand on trouve un point positif à la tablette, on peut trouver un point négatif qui limite son attrait.


JPEG - 2.1 Mo


On peut apprécier le design général de l’Archos, très sobre avec des boutons peu nombreux et discrets. Le fait de n’avoir aucune ventilation donne à l’Archos un aspect « monobloc » et solide.
Comme il y a peu de boutons, certaines fonctions sont un peu complexes pour les réaliser, mais on s’habitue à la longue et ce n’est pas réellement un problème.

JPEG - 2.5 Mo

Pour la prise en main, son poids limite quelque peu son utilisation comme une tablette sous un OS « mobile », elle va donc se retrouver sur une table avec sa béquille, mais ce n’est pas grave vu qu’elle est essentiellement faite pour ça. On peut aussi l’utiliser en mode « canapé » posée sur nos genoux, mais là le confort d’utilisation est limité car d’une part les bords de l’appareil sont un peu trop tranchants, et d’autre part, l’utilisation du clavier virtuel étant fastidieuse, on est obligé de le poser pour utiliser un clavier physique passées quelques minutes.
L’A9 est définitivement un appareil de travail, les usages « décontracts » sont assez limités.

L’écran résistif est à des années lumières des derniers écrans capacitifs (voire même de ce qu’Archos nous a donné en résistif dans sa gen8), cette tablette est donc à voir comme une sorte de netbook ultra compact sans aucun bruit ni ouverture avec un petit plus tactile, mais pas une tablette 100% tactile.

PNG - 619 ko

L’A9 est proposé à 400€ ce qui en fait l’une des tablettes sous Windows les moins chères du marché. Pour celui qui n’a pas peur des performances du Z515 ou de l’écran résistif, il n’y a pas vraiment à hésiter, c’est une machine performante pour le travail et le net.
Mais face aux écrans capacitifs HD de l’AcerW500 avec son C-50 double cœur, on peut quand même comprendre que certains investiront quelques dizaines d’euros de plus pour avoir un produit avec un matériel objectivement meilleur.

L’écran Résistif de l’A9 est un « semi problème »
Cet écran réagit parfaitement avec des objets relativement durs comme un stylet ou l’ongle, il est parfait pour faire des opérations « pointer/cliquer » ce qui est quand même 80% des gestes sur Windows.
Par contre les opérations nécessitant un déplacement de la souris comme le glisser déposer ou faire monter/descendre l’ascenseur sont très délicates, on préfèrera le trackpoint qui est quand même une bonne chose sur ce genre de produit pour effectuer ce type d’opérations.
Tous ceux qui s’attendent à du multi touch et à une sensibilité digne des capacitifs doivent changer d’appareil. Ce résistif répond très biens aux « critères d’utilisation pour le bureautique et le netbooking » mais vraiment pas à ceux des écrans capacitifs, multi touch et fluidité des gestes.

Dans la même optique, je recommande un clavier physique pour avoir tout l’écran disponible pour son travail et éviter d’avoir une crise de nerfs avec le clavier virtuel. Celui-ci est pratique pour une petite note, mais c’est un véritable challenge de l’utiliser durant des heures…
Une fois que cela est accepté, qu’on a bien compris que l’Archos 9 est un appareil pour le travail et non pour le fun, on se retrouve avec une tablette Windows qui exécute ce qu’on lui demande d’exécuter, à condition de limiter le multi tache sous Seven ou d’investir du temps pour le rendre très réactif sous XP.

Son silence, son poids, son absence d’ouverture en fait un outil relativement tous terrains…
Même s’il n’est pas waterproof, les composants ne pouvant pas être exposés à la poussière, celui-ci ne s’abimera pas précocement et ne demandera pas un entretien particulier, surtout que son revêtement et même l’écran ne prennent pas facilement les traces de doigts. Le plastique est solide et est assez résistant aux rayures.

Sous Windows Seven Starter, l’ajout du SSD ne permet pas réellement à l’Atom Z515 et au petit giga de ram d’avoir une expérience totalement fluide, même si le gain de confort par rapport à la V2 est notable et qu’une utilisation quotidienne est possible.
Sous Seven Familial ou Intégral, l’utilisation est globalement fluide, mais on voit bien que la RAM est saturée et que le disque SSD travaille derrière pour essayer de sauver les meubles… Il est clair que le seul giga de mémoire est pour ainsi dire responsable à lui tout seul des soucis rencontrés sur l’A9.
Sous XP, l’interface est plus basique mais l’appareil est très efficace, l’Atom Z515 avec le SSD permette une utilisation agréable des différents logiciels, la RAM est raisonnablement exploitée et le tout tourne très bien ! C’est un véritable bonheur de voir s’exécuter rapidement tous nos logiciels, et en silence !

Pour moi, cette tablette délivre son véritable potentiel sous Windows XP, cette tablette doit être un complément d’un PC plus puissant et doit donc être équipée du minimum vital en terme de logiciel, un traitement de texte, un anti virus, Google Chrome pour la navigation, un client mail léger (thunderbird). Il faut aussi limiter les logiciels qui se lancent au démarrage, ralentissant la machine comme les logiciels bluetooth (le bluetooth est actif même sans le logiciel), le logiciel gérant l’écran tactile (celui-ci fonctionne bien même sans le logiciel) etc…


La tablette est donc destinée à ceux qui veulent un outil de travail pour la bureautique, le surf et le multimédia « basique » les enceintes stéréo offrent un son convenable même si une grande partie des EeePC par exemple sont capables de délivrer une puissance sonore supérieure et réellement confortable notamment dans un environnement un peu bruyant.
Mais face à la concurrence, l’A9 a des atouts majeurs qui peuvent peser fort dans la balance.
Qu’est ce qu’il y a de bon dans cette tablette ?
Déjà le prix pour une tablette tactile même si résistive, ensuite le poids, le silence, l’absence d’aération (qui associe au silence et à l’esthétisme l’avantage de ne pas faire entrer de poussière dans l’appareil), la batterie amovible, le trackpoint pour des opérations où le tactile est peu performant, le SSD véloce et réactif, la béquille associée à un clavier permet d’avoir une station de travail optimale.

Il faut compter 400€, c’est cher pour sa puissance brute, mais il faut constater que j’en ai un depuis un moment, que je travaille avec et que je ne suis pas près d’acheter un autre netbook.
Tout simplement parce que pour celui qui cherche un ordinateur pour le travail en complément d’un équipement plus puissant chez soi, l’A9 offre un confort de mobilité exceptionnel. Sous XP, c’est un outil de production performant.
A ce prix, on a le choix avec un netbook 12" avec capacités et résolution HD, et donc le choix se fera selon ses demandes.

Besoin Appareil Prix
Mobilité et bureautique/surf Archos 9 400€
Confort ; HD, 3D Netbook 12’, w500 450-550€
Budget serré Netbook 10" entrée de gamme 250€
Fun, consultation, rapidité Tablettes iOS Android 500€

Il reste un souci embarrassant, l’autonomie. A peine 4h sous XP en mode bureautique, c’est très juste, il faudra alors user et abuser de la veille ou de l’extinction d’écran lors des pauses pour faire une demi journée complète.
La batterie double capacité permet d’exploiter l’Archos9 toute une journée (Plus de 8h !), mais du coup la mobilité et l’esthétisme en prennent un coup. De plus le poids de la batterie ne risque-t-il pas un jour d’abimer les pièces maintenant celle-ci à l’A9 ? Peut être…


En ultime conclusion, l’A9 est pour ceux qui ont besoin d’un matériel de production. Il saura répondre à vos besoins en bureautique et en web. Il offre un confort de mobilité indéniable. Cependant attendez-vous à devoir le bidouiller pour pouvoir réellement en profiter.
La v3 offre quelques avantages comme le silence et des performances globales améliorées.
En comparaison, ma V2 démarre plus lentement, mais une fois les logiciels ouverts il n’y a plus de grandes différences, surtout que je n’ai pas noté une réelle différence dans l’autonomie.
A moins d’avoir une affaire, les possesseurs de V2 n’ont pas besoin de la revendre pour une V3, au pire il existe des tutoriels pour y ajouter un SSD.


Partagez cet article sur les réseaux sociaux: + FB
[ télécharger l'article au format PDF]

L’essentiel à retenir

Les commentaires pour les anciens articles sont désormais fermés.

5 commentaires


  • - le 21 octobre 2011 à 00h10min

    Une tablette également à voir pour des professionnels, moins chère que les vraies tablettes pro. En déplacement : diagnostic, audit, conseil, visite d’immeuble, état des stocks, etc ... un notebook est une horreur avec son écran et son clavier. Peu utilisable debout, il lui faut un support (y compris un capot de voiture) ou le sol. Une tablette s’utilise très bien dans ces situations. Regardez dans votre supermarché préféré ceux qui font l’état des rayons avec leur portable à la main comme ils galèrent !

  • Perfectfred - le 21 octobre 2011 à 06h58min

    Pour soutenir ce que tu dis : Le personnel de sécurité employé dans un centre commercial du Havre utilise un Archos9 pour faire son rapport, avec un accessoire USB je pense pour communiquer sans fil avec des appareil de sécurité.

  • spyck2 - le 12 décembre 2011 à 02h18min

    Merci pour ce test intéressant, bien qu’au final on ne sais pas vraiment trop quoi en penser...

    Personnellement je cherche une tablette pour travailler sur sketchbook, photoshop, et tous logiciels de dessins, je me doute que l’idéal serait la Asus Slate (ou la Samsung du meme nom), d’autant plus que l’Asus a une dalle Wacom si je ne dis pas de bétises ? mais le prix est vraiment excessif pour moi...

    Je voulais donc savoir si pour cette utilisation l’A9 v3 s’en sortirais quand même bien (utilisation donc principalement au stylet) et si elle prend en compte les différents niveau de sensibilité ? Les tablettes graphiques ne m’ont jamais trop convenues (le fait de dessiner d’un coté et regarder de l’écran...)ou pour regarder quelques divx, ou jouer au poker en ligne pendant que mon pc finalise ces rendus 3D qui lui prennent parfois plusieurs heures en monopolisant le pc.

    Un autre produit plus adapté à me proposer pour cette utilisation peut etre ?

  • - le 1er décembre 2012 à 15h38min

    Bonjour,
    Je me permets de vous écrire suite à la lecture attentive de votre test sur l’Archos 9 v3.
    On vient tout récemment de m’offrir cette tablette-pc. Cela fait quelque temps que j’hésitais à faire l’acquisition d’une tablette tactile pour un principal usage : m’en servir de portfolio afin de présenter des illustrations (donc écran assez grand ainsi qu’une facilité pour passer d’une image à l’autre, zoomer et dézoomer facilement d’un simple déplacement de doigt), si je pouvais en plus m’en servir pour dessiner un peu ça serait le top mais pas indispensable non plus.
    Or à l’essai et à la lecture de votre article je doute que l’Archos 9 soit le meilleur choix pour l’usage que j’en aurais et je n’arrive pas à trouver de conseil sur le net concernant ce type d’utilisation (et la fnac se borne à me conseiller encore et toujours un ipad).
    Je voudrais donc savoir si il était possible en ajoutant des logiciel de faire de l’archos 9un bon portfolio (donc à oublier la visionneuse photo de Windows) ou s’il fallait mieux que je la revende au vu d’une autre tablette sachant que je ne voudrais pas y mettre plus de 200€max et ne sais pas si android offre des application portfolio (du moins un écran capacitif serait mieux) et ne sais pas vraiment ce qui serait mieux pour moi (android ou Windows) sachant que je ne me suis jamais servi d’android.
    Et merci pour cet article qui m’a aidé à y voir un peu plus clair :)

  • Thocan - le 2 décembre 2012 à 20h32min

    Bonjour,

    mieux vaudrait poser votre question sur le forum...

    mais non, en effet, l’A9 n’est pas ce qui est de mieux pour faire un portfolio sympa... quel est le type de formats utilisés ? d’une manière générale, une tablette android peut en effet faire l’affaire. mais attention au choix ! >> forum...