logo

Gen8 et innovation : éléments de compréhension

lundi 20/09/2010 par

Commentaires 6 commentaires

Suite à la présentation de la huitième génération d’Archos, nous avons eu l’opportunité de rencontrer Henri Crohas, le PDG d’Archos, et de pouvoir ainsi recueillir quelques éléments de compréhension toujours appréciables.

Génération 8

Archos est le premier fabricant au monde à avoir porté Android sur des tablettes grand écran, performantes et fonctionnelles, que ce soit au travers de l’Archos 5 Internet Tablet ou des Archos 7 et 8 Home Tablet. Plus d’un an avant la concurrence.
Cette innovation est d’autant plus notable qu’elle l’a été sur des versions d’Android peut propices aux écrans de grande taille (Cupcake et Donut).

Avec cette nouvelle gamme, Archos propose des tablettes sous Android performantes à des prix largement inférieurs à ceux pratiqués par la concurrence (notamment Apple, Samsung et Toshiba) : les équipes R&D de la PME d’Henry Crohas ont capitalisé sur leur expérience de l’année passée pour faire des choix techniques et logiciels leur permettant de proposer des produits au rapport qualité / prix imbattable. Archos propose également une gamme large composée de 5 tablettes allant de 2.8’’ à 10’’, large gamme qu’aucun concurrent ne propose à ce jour.

Ce positionnement est également accompagné d’un form factor résolument compact et léger, bien davantage que la concurrence, qui s’appuie notamment sur des brevets d’assemblage jugés novateurs.

De plus, l’évolution des produits à 100 euro est ainsi, pour Henry Crohas, révélatrice : en un an, le consommateur est passé d’un A3 Vision aux fonctions relativement basiques à un Archos 28 sous Android...

L’innovation...

Cet entretien fut évidemment aussi l’occasion pour nous de revenir sur notre chronique quelque peu caustique de fin août et de recueillir son avis sur le sujet abordé : l’innovation.

Sans surprise, Henri Crohas goûte peu à l’idée qu’on puisse douter de l’esprit d’innovation de sa société. à‰léments de réponse :

La DVR Station : cette très belle innovation d’Archos qui avait toute sa pertinence il y a quelques années et qui disposait d’un taux d’attachement important, semble désormais être devenue marginale aujourd’hui. En cause :
- Le déploiement important des box internet chez les opérateurs télécoms
- Le passage de l’analogique vers le numérique, qui interdit l’enregistrement du flux vidéo (cf. HDMI)

La réception TNT : vrai succès technologique de la part d’Archos, qui a réussi à proposer une technologie fonctionnelle contrairement aux nombreux produits type lecteurs DVD, ce mode de réception pâti cependant du peu d’investissement de la part des opérateurs et donc du rejet de cette technologie par les consommateurs finaux qui ne constatent généralement pas la qualité attendue. Archos n’a pas les moyens de lutter contre ce sentiment général...

La réception DVB-SH : malgré le succès des tests effectués, le coût prohibitif de l’infrastructure a entraîné un gel du déploiement de cette technologie et, par conséquent, celui du projet d’Archos.

D’une manière générale, les accessoires génèrent un coût important pour Archos, que ce soit par les développements nécessaires pour les porter d’une génération à une autre, ou par les contraintes de stockage. D’où l’importance d’un fort taux d’appropriation par les consommateurs pour en justifier la pérennité...

Ainsi, comme on peut le constater, l’épuration des accessoires d’Archos est avant tout pragmatique : faute de réelle demande de la part des consommateurs, la présence au sein de la nouvelle génération des accessoires comme la DVR Station ou le TV Snap on n’était par conséquent plus justifiée.
Par ailleurs, ce discours n’est pas nouveau : l’abandon des batteries amovibles avait à l’époque (lors de la 5ème génération) reçu la même justification. Nombreux étaient les consommateurs à réclamer ces batteries amovibles, mais peu au final en achetaient...

Enfin, en marge de cet entretien, nous avons pu constater grâce au dernier communiqué financier, que l’investissement en R&D avait continué de progresser lors de ce premier semestre, malgré le contexte difficile. C’est probablement le signe le plus rassurant...

Archos ne compte pas rester sur cette première lancée. Contrairement aux autres années où la PME d’Igny avait communiqué sur des produits encore hypothétiques (on se rappelle de l’Archosphone ou de la version TNT de l’Archos 9), le marketing d’Archos semble cette fois-ci avoir été plus sage en se réservant des surprises pour les prochains mois.
Nous verrons donc si Archos réussi le challenge de revenir dans le marché de masse, nécessaire à sa survie, tout en conservant sa capacité à proposer des fonctions uniques...


Partagez cet article sur les réseaux sociaux: + FB
[ télécharger l'article au format PDF]

Gen8 et innovation : éléments de compréhension

Les commentaires pour les anciens articles sont désormais fermés.

6 commentaires


  • cajl - le 21 septembre 2010 à 07h46min

    merci pour cet éclairage sur l’innovation, donc le courant repasse mieux entre Archos et AL.

  • wumps13 - le 21 septembre 2010 à 08h40min

    Bien

    en attendant faudrait pas trop trainer sur la disponibilité de cette nouvelle gamme.... Le nouveau ipod touch est déjà en vente lui et samsung a finalement annoncé une version wifi only de sa galaxy tab pendant sa conférence de presse US.

  • Charbax - le 21 septembre 2010 à 09h01min

    L’Apple iPad, le Samsung Tab et le Dell Streak sont des aubaines énormes pour Archos, elles représentent de la pub gratuite pour Archos car les années passées, lorsque Archos était le seul constructeur de Tablettes Internet, personne parmi les consommateurs ne savaient qu’ils voulaient acheter une telle sorte de produit. Maintenant, grâce à l’effet Apple, c’est plus de 20% des consommateurs qui considèrent acheter une tablettet Internet dans les prochains mois ! Il s’agit d’une opportunité pour Archos de vendre 10x plus de produits que l’année passée tout simplement en offrant une alternative qualité/prix au méga-constructeurs !

    Android c’est l’aubaine technologique pour avoir put affiner les fonctions et la différentiation et l’iPad est l’aubaine marketing !

  • neothoms - le 21 septembre 2010 à 10h19min

    Charbax : oui et non, effectivement, les concurrents vont faire de la pub pour l’utilité des tablettes, etc...

    Mais le problème c’est que plus il y aura de produit et plus le placement de produit chez les revendeurs sera difficile.
    Et du coup archos ne bénéficiera pas forcément de cette concurrence car les autres ont les moyens de payer les remises arrières et les coups de publicité demandés par les grandes surfaces et les grandes enseignes.

  • Ravajalamuker - le 21 septembre 2010 à 13h08min

    Bonjour,

    - ...le premier fabricant au monde à avoir porté Android sur des tablettes grand écran...
    => Et sans doute l’un des seuls aussi à proposer une tablette 2,8".
    => Peut-on parler de portage pour une version non qualifiée ? La différence entre ce travail et celui d’openaos, à part que ce dernier est allé plus loin ?

    - Le déploiement important des box internet chez les opérateurs télécoms
    - Le passage de l’analogique vers le numérique, qui interdit l’enregistrement du flux vidéo (cf. HDMI)
    => Les sociétés innovantes ont anticipé cela. Les normes ne s’établissent pas en un jour et il y a toujours derrière un train de grosses boîtes pour promouvoir, les infrastructures c’est encore pire.

    - ... par les développements nécessaires pour les porter d’une génération à une autre.
    => D’où l’intérêt d’avoir une gamme homogène dans le temps avec des sauts qualitatifs et fonctionnels maîtrisés.

    D’une manière générale, Archos se place en victime. Les gens n’achètent pas les accessoires (pourquoi ?), le sentiment général est à ceci ou cela, être précurseur vous ruine, les autres méchants ne vous aident pas.
    Pour que les consommateurs adhèrent, il y a deux solutions :
    - Faire un truc qui marche. Imparable ! Après la bataille ce n’est plus le CPU, la RAM, l’OS, la taille d’écran ou le prix.
    - Faire des consommateurs des con-sommateurs. C’est à la fois facile et difficile car d’autres ont déjà eu l’idée. du coup, la concurrence est plus rude.

    - ... le marketing d’Archos semble cette fois-ci avoir été plus sage...
    => Pour une bonne nouvelle c’est une bonne nouvelle.

  • wewewi - le 21 septembre 2010 à 23h52min

    Le HDMI n’interdit aucunement l’enregistrement vidéo ; ils devaient plutôt parler de la norme HDCP (High Difinition Copyright Protection) ... Qui n’est pratiquement utilisée que par les lecteurs blu-ray !
    Les lecteurs DVD "simples", les consoles, les PC et autres récepteurs satellites ou câble ; pas de HDCP.

    J’ajouterai que les "box" telles que vous les connaissez sont inexistantes en Amérique. Il se vend (à gros prix) des enregistreurs vidéos numériques (TiVo) soit par le fournisseur de câble ou de satellite, mais rien de tout ça ne vient du fournisseur d’accès internet ou de téléphone.
    Et surtout ; ce qui est enregistré est très difficilement transférable vers un ordinateur ou autre chose.