logo

GamePad2, une tablette Android

lundi 11/11/2013 par

Commentaires
Une tablette Android



Bien qu’équipée d’un concept singulier et innovant, l’Archos GamePad 2 reste une tablette classique avec son système d’exploitation Android qu’on ne présente plus. Celle-ci bénéficie de ce fait de toutes les fonctionnalités qu’on attend d’une tablette tactile en 2013 : multimédia, navigation web et les milliers d’applications disponibles sur le Google Play Store...

- OS et interface

PNG - 1.1 Mo

L’Archos GamePad est équipée de la version 4.2 d’Android, surnommée Jelly Bean. Désormais coutume chez Archos : l’OS n’a subi quasiment aucune modification et garantit ainsi une expérience très pure d’Android. Archos a quand même ajouté, pour le bonheur de l’utilisateur, ses applications maison de lecture de vidéos, musique et un explorateur de fichiers (faisant défaut à Android Stock). Enfin, dernier ajout essentiel : le GameTool, sur lequel nous reviendrons.

L’interface générale de la tablette est stable et fluide, même si les optimisations sont toujours possibles. Les habitués d’Android post-Honeycomb retrouveront bien évidemment sans souci leurs habitudes et se seront en terrain connu.

Si l’absence de customisation de l’interface est "vendu" par Archos comme un argument marketing afin de conserver l’essence même d’Android, il s’agit surtout pour le constructeur français de limiter au maximum les efforts à produire lors des futures mises à jour. De là à espérer qu’Archos sera capable de supporter la fréquence des nouvelles versions de Google, la 4.4 venant d’être publiée récemment ? Ne rêvons pas : si, historiquement, Archos a toujours assuré un suivi important de ses produits pendant la première année, nul doute qu’ils ne prolongeront pas davantage aujourd’hui, tant ces mises à jour sont coûteuses pour les fabricants compte tenu des tests de certification contraignants à faire passer pour les vrais produits certifiés par Google.

- Applications multimédia Archos

Côté multimédia, pas de surprise : Archos nous ressert une fois de plus ses applications vidéo et musiques de grande qualité, adaptées et optimisées pour le processeur RockChip embarqué. Carrousel fluide, très large compatibilité en codecs audio/vidéo ainsi qu’en sous-titres (une - si ce n’est la - meilleure du marché), fonctionnalités avancées telles que la récupération automatique des fiches synoptiques, etc.

PNG

Dans les tests réalisés (notamment ceux de Big Buck Bunny), la totalité des vidéos a été correctement lue - qu’elles soient en 720p ou 1080p. Bonheur.
Seul bémol, habituel avec Archos, la lecture de certains codecs (type le Mpeg2) demanderont d’acquérir le plugin dédié disponible (5€).

On notera enfin qu’avec la bonne puissance des haut parleurs stéréo, le multimédia prend tout son sens - même sans écouteurs.

Autres applications Archos

Comme toujours également, Archos fournit par ailleurs quelques logiciels complémentaires :

- Le gestionnaire de fichiers, très agréable à utiliser grâce à son système de double fenêtre et qui supporte les opérations les plus courantes (renommer, copier, coller, déplacer, dézipper etc.). Ce gestionnaire permet aussi de parcourir et de gérer les fichiers présents sur la carte micro-SD ainsi que les éventuelles clés USB ou disques durs branchés via un adaptateur vendu séparément.

PNG - 203.5 ko

- Le gestionnaire de tâches, qui permettra de tuer si besoin est les applications gourmandes en ressources (un outil par ailleurs de moins en moins utile avec le temps, compte tenu des mémoires RAM qui s’allongent et de leur relativement bonne gestion par le système Android...)

Bureautique

La GamePad 2 étant avant tout une tablette Android, toutes les applications bureautiques fonctionneront de la même manière que sur une tablette standard. La suite office pré-installée et offerte sur les Archos XS n’est bien entendu pas présente sur l’Archos GamePad 2, ceci n’étant pas la visée première de la tablette. Il reste en revanche possible d’installer QuickOffice (récemment acquis par Google et donc gratuit) pour consulter et modifier à la volée la plupart des documents. Aucune surprise à avoir de ce côté là, donc. Si ce n’est évidemment le design global du produit qui ne présente pas son meilleur visage une fois passé à la verticale. Mais pas de contrainte fonctionnelle en soi, juste de l’esthétique.

Photos, webcam

La présence d’un écran plus flatteur et de meilleure résolution que la première version permettra sans conteste d’utiliser l’Archos GamePad 2 pour la consultation de photos. Leur rendu est en effet nettement meilleur et lors d’un voyage notamment, la console se transformera aisément en outil de consultation des photos souvenir.

Archos a par ailleurs de nouveau doté sa console de jeu Android d’une webcam dont la qualité reste malheureusement excessivement mauvaise. Sa présence pourra cependant s’avérer suffisante dans le cadre d’une visioconférence de "dépannage" (skype ou autre), mais cela fait tout de même quelque peu tâche dans un parcours quasi sans faute.

JPEG - 127.1 ko
Oui, c’est une... heu... photo prise avec la webcam



Compatibilité Google Play

Pas de surprise avec le store de Google : de par la certification complète de la GamePad 2 par Archos, la compatibilité de la tablette avec les applications et jeux est maximale. Pour les jeux, seules les contraintes liées au processeur peuvent éventuellement restreindre l’accès à un jeu. Du classique, puisqu’en raison de la fragmentation de l’écosystème Android, cette situation se retrouve sur l’ensemble des produits en étant équipés. En revanche, force est de reconnaître que les tablettes embarquant des processeurs Nvidia sont souvent favorisées en termes d’optimisation de jeux. Mais l’écart tend à se réduire de plus en plus compte tenu du parc de plus en plus diversifié...

Cela nous amène justement au prochain chapitre : avec la GamePad 2, quelle expérience pour un gamer ?

>> Chapitre suivant : quelle expérience pour un gamer ?


Partagez cet article sur les réseaux sociaux: + FB
[ télécharger l'article au format PDF]