logo

Fin de parcours pour les OMAP

vendredi 16/11/2012 par

Commentaires 9 commentaires

Alors qu’il représentait le partenaire historique d’Archos dans la conception de ses baladeurs, PMP puis tablettes, Texas Instrument rend les armes : comme pressenti ces dernières semaines, le fondeur américain a annoncé hier soir un recentrage de ses activités vers les produits embarqués et sans fil. Exit, donc, les tablettes et autres smartphones... L’accélération de la concurrence lui aura donc été fatale, ainsi qu’aux 1 700 employés qui se retrouveront sur le carreau.

Ce changement stratégique a bien évidemment un impact direct sur Archos, qui devra par conséquent se retourner vers de nouveaux partenaires. Et le choix semble déjà tout trouvé : les puces RockChip semblaient prendre une place de plus en plus prépondérante au sein de la gamme de la PME française, puisque même le 80xs - censé représenter le haut de gamme de la marque aux côtés des 101xs et 97xs, tourne d’ores et déjà sur ses processeurs.
Quel impact pour le consommateur ? Directement, probablement aucun puisque le dernier né du fondeur chinois - le RK3066 - propose des performances dignes des plus grands, pour un prix en revanche plus modique. Un changement qui devrait donc se faire dans une relative douceur, pour le consommateur en tous cas. En revanche, la relation privilégiée entre Archos et Texas Instrument ne pourra peut-être pas se réitérer avec RockChip : la R&D d’Archos réussissait en effet, génération après génération, à commercialiser en avant première les tous derniers processeurs de l’américain. Au prix souvent d’une phase de bêta test lourde et douloureuse pour les équipes d’Archos... Un mal pour un bien ?

Source : PCINpact


Partagez cet article sur les réseaux sociaux: + FB
[ télécharger l'article au format PDF]

Fin de parcours pour les OMAP

Les commentaires pour les anciens articles sont désormais fermés.

9 commentaires


  • Charbax - le 16 novembre 2012 à 02h07min

    1. Gen11 sur OMAP5, ptet meme Gen12 aussi sur OMAP5, donc si il y a un shift, c’est pas pour avant 2014 ou 2015, pleins de temps.

    2. Je pense que Google peut racheter OMAP et le continuer. Je crois pas que Google soit interesser de voir les 1400 ingenieurs TI s’eparpiller, je pense plutot que Google veut les avoir travailler pour eux, pour avancer la technologie ARM, TI OMAP4 est reference design pour Android 4.0 et 4.1, c’est dans la plupart des Motorola de 2011v et premiere moitie 2012, c’est dan Nexus Q, probablement dans Google Glass, etc, Google peut facilement racheter TI et le continuer, pousser les avances ARM et partager toutes avances avec tous les partenaires Android, donc tous les autres ARM chip makers, un genre d’avancement ARM open source, open source hardware tout comme les prochains developpement Motorola, open source hardware pour avancer Android encore plus rapidement.

    3. Il ne s’agit pas de slow-down dans le business de TI, il s’agit d’un prix trop consequent pour continuer, le 28nm est deja super cher, apres il y a 22nm, 20nm, 16nm, 14nm, ca coute une fortune de le continuer, TI n’en a pas les moyens. Metre au point OMAP6 coute plus d’un milliards de dollars, c’est plus que le revenu annuel total de TI OMAP.

  • amha - le 16 novembre 2012 à 07h11min

    C’est pas faux...

  • - le 16 novembre 2012 à 07h49min

    je ne vois pas l’intérêt de Google de financer à perte OMAP alors qu’il y a au moins une dizaine d’autres fondeurs ARM aussi bons ... Même Apple qui" a un processeur " et est très encré dans le hard ne fabrique pas ses processeurs ( et les conçois via une filiale ) .

  • ncommiss - le 16 novembre 2012 à 08h03min

    @Charbax : Pourquoi Google voudrait-il racheter la branche OMAP ?! Ils vont se reporter sur nVidia ou RockChip et l’histoire s’arrête là...

  • - le 16 novembre 2012 à 08h49min

    @Charbax, comme tu as les mails de larry et sergey , tu peux les contacter.

  • Thocan - le 16 novembre 2012 à 09h25min

    Charbax, tu vois déjà que dès la Gen10, les OMAP sont cantonnés à un ou deux produits. Donc le voir disparaitre dès la Gen11 ne me parait pas déconnant. Quel intérêt pour la R&D (ou ce qu’il en reste) d’Archos de continuer à s’investir dans de l’OMAP s’ils savent qu’ils devront de toute manière migrer vers un autre processeur rapidement ?

  • Charbax - le 16 novembre 2012 à 15h53min

    Qualcomm vaut presque autant que Google, ils valent plus qu’Intel meme. Nvidia et Freescale sont probablement pas encore a vendre. TI OMAP est un majeur, et un des seuls concepteurs ARM aux USA. Il s’agit pour Google d’engager les ingenieurs dans Google. Les TI OMAP sont les meilleurs processeurs ARM du monde, depuis 10 ans, ils ont la meilleure connaissance de conception de meilleurs processeur aux USA. Google veut TI OMAP pour faire en sorte que Android, Google TV, Chrome OS, les serveur parcs future de Google, le Internet of Things, etc etc, Google veut controler ce future. Ils peuvent le faire en integrant TI OMAP dans Google. Tout comme Google achete Motorola, le seul concepteur de smartphones non-Apple aux USA et l’inventeur du cellphone. It’s the same deal. TI a pratiquement tout invente dans le domaine chip design, un des premiers concepteurs de processeur ARM, inventeur de l’ordinateur de poche calculette.

    Archos reste probablement sur OMAP5 sur Gen11 et OMAP5 sur Gen12 meme. Tout comme OMAP3 a fait Gen7 et Gen8 et OMAP4 a fait Gen9 et Gen10. Archos utilise tout le temps chaque generation de OMAP pour deux generations. Donc pas de shift off OMAP pour Archos en tout cas jusqu’a 2015. Et de toute maniere, on peut etre assez sur que OMAP6 sera fait, ARM Cortex-A57 en 20nm ou meme 14nm, un truc dingue du genre. Faut juste voir si d’ici la TI OMAP appartient a Google ou Intel, faut esperer Google, car Intel c’est destructeur d’innovation alors que Google est de loin la meilleure plus innovante grande compagnie au monde.

  • anobemaster - le 16 novembre 2012 à 16h04min

    Charbax, t’as une petite piste ou moins sur le potentiel rachat de la branche OMAP par Google ou autre ? J’ai pas l’impression que ce soit à vendre...

    les OMAP sont des bon proco certes et on été des vrai précurseur en la matière. De plus l’OMAP 5 semble vraiment prometteur mais à pris énormément de retard j’ai l’impression car des démo TI en fait depuis plus de 6mois il me semble.

    J’ai vraiment l’impression que TI à fait n’importe quoi dans sa gestion et c’est fait passer devant par Nvida, Samsung et Qualcomm dans ce leur domaine de prédilection. Quand on voit que Samsung à investie plus de 9 milliards de $ dans son unique usine ARM au Texas (sachant qu’elle en a au moins deux autres en corée, peut être davantage), peut être de TI ne pouvait plus suivre financièrement pour innover dans ce secteur. Gout amère de gâchis surtout quand on pense aux personnes qui ont perdu leurs emplois.

  • Little_iki - le 18 novembre 2012 à 17h39min

    Google racheter la section TI .. Ahahahahah

    Google a aucun intérêt à investir dans le hard, source d’investissement massif dans les usines et problème de gravure sans compter les licences de design à ARM ... Ou commentée mettre les copains à dos :-(

    Le seul intérêt pour Google serait les brevets pour contrer les amis Apple et Microsoft ! Google vend du soft de l’expérience utilisateur et le destin de Motorola le prouve bien !

    Je prend les Paris ... Faut être réaliste de temps en temps, c’est comme crier qu archos crée les meilleurs tablettes et quelles enterrent la concurrence :-)