logo

Entrée en vue d’Archos au capital de Logic Instrument

vendredi 13/12/2013 par

Commentaires

Surprise ! Archos vient de publier ce matin un communiqué financier annonçant le souhait des cadres dirigeants du fabricant d’entrer à hauteur de 48,9% au capital de Logic Instrument, en entreprise française créée en 1987 - soutenue par OSEO - et proposant des systèmes PC mobiles durcis destinés aux environnements hostiles. Montant de l’investissement : 3,6 millions d’euro, à la charge d’Archos et de ses cadres dirigeants.

PDF - 480.4 ko
Communiqué de presse



A ce titre, la page produits de l’entreprise est pour le moins explicite :


Logic Instrument est une société d’une quarantaine de salariés, à la peine depuis un an : ses comptes (positifs en 2012) s’étant fortement dégradés (déficitaire de 830k€ à mi-année) sur fond de restriction budgétaire des défenses françaises et américaines.

De quoi faire un lien évident avec la récente sortie du smartphone Quechua Phone 5, dont la robustesse était avancé comme argument principal. Mais contrairement à ce dernier, destiné au grand public, ce partenariat vise à conquérir le marché de terminaux mobiles pour le monde professionnel :

Des besoins urgents sont recensés dans de nombreux secteurs : logistique, hôtellerie, transport, aide à la vente, éducation, santé, construction, industrie. Les clients professionnels réclament des solutions adaptées à leurs besoins : taille écran, pochette de protection, claviers, autonomie renforcée, WIFI ou 3G ou 4G, capacité de stockage, sécurité des données, gestion de flotte.

PNG

Fort de l’expertise logicielle et métier de Logic-Instrument, le partenariat s’appuie sur la capacité d’Archos à proposer des produits peu onéreux.

Dans ce contexte favorable, ARCHOS apportera :
- une force de frappe industrielle avec une de gamme complète de tablettes, smartphones et objets connectés
- une maîtrise d’Android unique en Europe
- un réseau de distribution et une réputation mondiale

LOGIC INSTRUMENT apportera :
- une connaissance de plus de 20 ans des secteurs industriel et militaire
- une expertise des produits durcis
- un savoir-faire reconnu en maintenance et service client

Le groupement souhaite ainsi se positionner rapidement en acteur de référence pour les professionnels en Europe en apportant :
- une gamme de produits extrêmement variée : tablettes, smartphones, objets connectés
- une approche agnostique et constructive sur les solutions de sécurité et de gestion de flotte
- une expertise unique sur les couches basses d’Android
- des solutions clés en main ou sur mesure avec possibilité de marque blanche
- un service client adapté aux besoins des responsables et des utilisateurs

LOGIC INSTRUMENT compte s’appuyer sur ARCHOS pour combiner le meilleur des deux mondes : personnalisation du service aux entreprises et agressivité des prix de l’Electronique Grand Public, pour accompagner la révolution de la mobilité en entreprise.

Pari gagnant ?

S’il est trop tôt pour s’assurer de la pertinence réelle de ce rapprochement de deux sociétés vacillantes, le marché professionnel est quant à lui bien réel. Et souvent générateur de marges plus confortables que dans le grand public : à peu près doublées, d’après Loic Poirier.
Ces marges confortables sont rendues possibles par un segment du marché à la fois insuffisamment volumineux pour les grandes marques (Apple, Samsung, LG etc.) et suffisamment volumineux pour une entreprise agile de la taille d’Archos.

De même, ce positionnement d’Archos est favorisé par la double émergence du BYOD dans le monde de l’entreprise et de l’environnement Android qui monte en puissance. Et donc un OS immédiatement accessible pour la PME d’Igny.

Reste que si Archos dispose effectivement d’une image de marque, celle-ci a subi de nombreux contrecoups ces dernières années par la stratégie low-cost enclenchée et est quasi-nulle jusqu’ici dans le monde professionnel. Un vrai challenge donc, pour Loic Poirier. Mais quel challenge ! Par cette annonce, le nouveau PDG d’Archos affiche ici une vraie stratégie long-terme, ambitieuse et concrète. Une gageure chez le fabricant français...

Ce rapprochement doit encore être définitivement validé par le biais d’une augmentation de capital au profit d’Archos, de la société Logic Instrument. Opération devant être approuvée le 23 janvier prochain.
Cependant, les opérations commerciales communes ont d’ores et déjà été lancées auprès de plusieurs gros clients, qui ne seront visibles dans les comptes qu’au 1er semestre 2014.

Désormais, Archos poursuit donc une stratégie à triple volets :
- dans le B2C, avec des produits vendus sous la marque Archos
- dans le B2B, avec des produits vendus en marque blanche aux grands distributeurs tels que Toys’r’us, Auchan ou encore Hudl
- dans le B2B toujours, avec désormais des produits à destination des professionnels via la marque Logic Instrument (hors éducation nationale, qui reste sous la marque Archos)

Et cette stratégie à trois bandes s’appliquera aux trois gammes de produits : smartphones, tablettes... et objets connectés.

Une chose est certaine : la direction d’Archos croit à une croissance boostée dès le début de l’année 2014. Et pour ces dires de s’appuyer sur une fin d’année en fanfare, avec la prédiction par Loic Poirier d’un retour à la profitabilité dès cette année, en sus d’une croissance à deux chiffres sur le dernier trimestre.


Partagez cet article sur les réseaux sociaux: + FB
[ télécharger l'article au format PDF]