logo

Disques durs : Archos fait-il le bon choix ?

mardi 7/06/2011 par

Commentaires 32 commentaires

C’est un vrai serpent de mer, mais avant la présentation d’iOS 5 et de l’iCloud, on pouvait croire qu’un service nouveau allait enfin voir le jour : le streaming musical. Annoncé depuis des années, mais jamais réalisé totalement, pour des raisons de droits d’auteur, le streaming musical ne verra pas encore le jour. Les rumeurs selon lesquelles Apple, prenant de court Amazon et Google, se serait entendu avec les principales majors de l’industrie musicale, dont Warner et EMI, pour proposer le service d’écoute musicale en ligne le plus complet, se sont révélées très inexactes, car il ne s’agira pas de streaming musical, mais de simple partage par le cloud des titres achetés sur iTunes et, moyennant un abonnement de 24,99$ à iTunes Match, des titres achetés ailleurs (ou téléchargés illégalement d’ailleurs) sur toutes les plates-formes d’Apple : iPhone, iPad, iPod et même Mac.

JPEG - 70.2 ko
Cloud
Avec le cloud, le ciel s’obscurcit-il pour Archos ?

Pourtant l’horizon du streaming musical reste bien là Google et Amazon cherchent toujours à négocier avec les majors. Les produits les plus récents de la gamme Apple vont d’ailleurs dans le sens d’une réduction progressive de l’espace de stockage physique : le dernier modèle à disque dur, l’iPod Classic de sixième génération d’une capacité atteignant 160 Go, est sorti en 2007. Les nouveaux modèles, iPods Touch et iPads, n’atteignent plus que 64 Go, et il s’agit des modèles les plus chers.

Android et le streaming

La plupart des concurrents sous Android risquent de suivre Apple dans la future guerre du streaming musical, car Google parviendra sans doute, tôt ou tard, à un accord avec les majors et proposera un service similaire, sans interopérabilité bien sûr. Et dans cette guerre du streaming musical, aucun concurrent du français Archos ou presque ne semble faire le pari du disque dur, à court ou moyen terme.

Or pour sa part, Archos n’a jamais renoncé à ce qui faisait sa principale caractéristique, les baladeurs et désormais les tablettes à disque dur de grande capacité, dont les plus récents sont la 70 IT (250Go) et la 48 IT (500 Go). Même si, avec la gen8, Archos a majoritairement favorisé les tablettes à mémoire flash (jusqu’à 16 Go), il reste le seul constructeur à proposer des tablettes de grande capacité, quitte à adapter techniquement Android à la spécificité du disque dur pour lequel il n’est pas conçu. Et pour la Gen9 qui sera présentée le 23 juin prochain (la troisième génération Android), on peut gager qu’Archos va sans doute annoncer de nouvelles tablettes à grandes capacités.

Tablettes et baladeurs ayant tendance à se confondre, le choix devient donc stratégique. Disque dur ou streaming, stockage physique ou serveur distant : laquelle de ces solutions représente l’avenir des tablettes ? Archos fait-il un bon choix ?

Les disques durs : une technologie obsolète ?

A première vue, les disques, étant plus fragiles et moins réactifs, consommant davantage d’énergie, pesant plus lourd et prenant plus de place, semblent dépassés. Sans compter qu’ils imposent de longs transferts, des synchronisations fastidieuses et des sauvegardes régulières.

Néanmoins, les inconvénients du streaming musical n’en restent pas moins importants : s’il s’agit de streaming pur (c’est-à -dire sans téléchargement local), une connexion internet non seulement permanente mais fixe sera nécessaire : les tablettes ou baladeurs Wifi n’offriront qu’un streaming limité aux seuls points Wifi : pas d’écoute à la campagne, dans le train, sur la route etc. Pour une connexion permanente, un abonnement 3G sera nécessaire et risque de s’ajouter à l’abonnement musical proprement. Or, depuis un an, on déjà pu constater le peu d’engouement pour les tablettes 3G, plus chères et imposant un abonnement pour l’accès à internet. De plus, le fair use des opérateurs téléphoniques sera bien plus rapidement atteint avec des contenus musicaux, et les abonnement forfaitaires risqueront d’être revus à la hausse. Sans même parler des problèmes d’encombrement du réseau.

Autre inconvénient important : la fermeture du système. Avec Apple par exemple, passage obligé par iTunes évidemment ainsi que sans doute par un player spécifique sur la tablette (sans liberté de choix) et impossibilité de profiter de sa bibliothèque musicale avec un autre produit qu’un produit Apple. Sans compter que les conditions d’utilisation (limites d’écoute, de volume mensuel etc.) ou les tarifs pourront être revus à tout moment : le consommateur risque fort de se retrouver pieds et poings liés.

Dernière chose : l’économie d’énergie par rapport au disque dur risque fort d’être perdue par une connexion Wifi ou 3G permanente.

Bref le streaming musical n’est pas encore prêt pour s’imposer.

A bien y regarder, les disques durs récents ne consomment pas beaucoup plus d’énergie, sont de plus en plus fins et légers et restent bien moins chers comparativement à la mémoire flash. Ils offrent d’autres avantages : outre qu’ils offrent un partage simplifié et convivial, ils permettent de stocker des films de plus en plus volumineux. Or la course aux tablettes passe également par des définitions supportées de plus en plus grandes, pour l’affichage interne ou externe, la plupart des tablettes récentes proposant déjà un affichage externe en full HD : un film full-HD occupe entre 9 et 50 Go selon le taux de compression.

Il est vrai qu’à l’usage, d’après certaines études, les tablettes sont pour l’instant utilisés de manière principalement sédentaire. Mais en ce cas, un réseau local peut avantageusement remplacer le streaming musical. On voit d’ailleurs que les plates-formes concurrentes, Spotify ou Deezer, ont récemment restreint leurs conditions d’accès pour obliger leurs utilisateurs à s’abonner, preuve que l’abonnement musical n’est pas encore un système économique viable (un peu plus d’un millions d’abonnés premium pour vingt millions d’utilisateurs de Deezer). Il est vrai qu’elle ne permettent pas d’écouter les titres déjà possédés.

Conclusion

Finalement, en proposant les deux modèles (disque dur et mémoire flash avec une « solution innovante 3G » peut-être modulable), Archos joue sur les deux tableaux et ne s’interdit pas un futur streaming musical sous Android tout en conservant sa spécificité : les disques durs de grande capacité.

En définitive, même si le streaming musical peut avoir une certaine pertinence, on peut supposer que la solution du disque dur risque d’être utile pendant longtemps encore s’agissant des contenus audio, voire incontournable s’agissant des contenus vidéo en usage nomade.

Bref le disque dur a encore de beaux jours devant lui.


Partagez cet article sur les réseaux sociaux: + FB
[ télécharger l'article au format PDF]

Disques durs : Archos fait-il le bon choix ?

Les commentaires pour les anciens articles sont désormais fermés.

32 commentaires


  • cajl - le 8 juin 2011 à 06h33min

    merci Luigi B pour cette analyse.
    tu as tout à fait raison, le DD restera un point important pour le choix de tel ou tel baladeur par rapport au SSD

  • - le 8 juin 2011 à 07h22min

    Très bon article !

  • Perfectfred - le 8 juin 2011 à 08h06min

    Pour moi Archos a fait le bon choix de garder les HDD.
    Archos s’est toujours marqué de la concurrence par une offre multimédia vidéo toujours très performante, et le stockage fait partie de ses qualités.

    Le cloud c’est bien quand il se fait de manière transparente, et cela est possible uniquement par des petits fichiers de quelques kb voire quelques mb que sont les documents textes/tableur/power point, les mails, les notifications, les petites annonce.
    ou alors le cloud reste transparent quand on peut streamer facilement, c’est le cas avec la musique, où on peut streamer avec une qualité relativement acceptable.

    Pour les vidéo, le cloud pose plusieurs problèmes
    - Chaque fichier vidéo pèserait plusieurs centaine de MB, c’est impossible pour archos d’offrir des serveurs, sauf avec un prix exorbitant, pour héberger tout cela
    - Le streaming vidéo est possible mais la perte de qualité est quasi obligatoire, en wifi, et en 3G n’en parlons pas.
    - La bande passante générée serait trop importante.

    Archos ne peut proposer du cloud pour sa aprtie vidéo, qui reste son plus grand atout.

    Le HDD est parfait pour la vidéo avec des capacités élevées pour un prix toujours en baisse. Le débit est satisfaisant vu que ce n’est pas un OS genre windows qu’on lance donc le gain au démarrage ne devrait pas se faire sentir plus que ça
    par rapport à un SSD.
    La consommation électrique plus basse avec un ssd serait perdue par le streaming constant en wifi/3G.

    De plus, archos propose depuis longtemps ce qui est ni plus ni moins du "cloud local" à savoir l’UPNP qui permet de streamer son contenu multimédia présent sur ses pc et serveurs domestiques.

    En conclusion, archos utilise encore les disques dur, qui sont certes plus bruyants plus fragiles plus gourmands, quoi que un disque dur fragile... j’en ai certains qui datent de 10 ans et qui se comportent très bien :-)

    Un service cloud made in archos qui lui permettrait de se démarquer n’est techniquement pas possible pour être lié à son atout : la vidéo.

    Cependant, je viens de tester l’Os Jolicloud et quelque chose est vraiment sympa : ils proposent un "cloud logiciel", il garde en mémoire les applications téléchargées et synchronise tous mes pc (4) avec mon même compte et je me retrouve avec mes mêmes configurations sur tous mes pc juste en entrant un login/mdp.

    Archos, avec ses Internet tablet basées sur le même OS peut faire un truc sympa.
    Ces tablettes ayant a même "unité logicielle" imaginez que tout ce que vous avez configuré sur votre 101IT qui vous a pris des heures se retrouve automatisé lorsque vous achetez votre 48IT... Pour les logiciels basiques (donc hors jeux où il peut y avoir une différence et certaines applications sont inutilisables sur les "petits" it) vous vous retrouvez avec les mêmes applications configurées... Voila un truc qui ne prendrait pas beaucoup de mémoire ni de bande passante, archos stockerait uniquement les "actions" c’est à dire les liens de téléchargements et les données perso telles que les configurations pour le client mail (la sécurité est une autre histoire).

  • - le 8 juin 2011 à 09h16min

    Enfin un bon article, clair,pertinent, non partisan,intelligent et bien écrit sur ce site.

    (quand c’est bien, faut le dire aussi )

  • dkfx77 - le 8 juin 2011 à 09h42min

    Très bon article Luigi :-)

    Le disque-dur a encore quelques années devant lui.
    Son successeur ne sera pas le streaming mais des disques à mémoire flash...

    Je me souviens de la vidéo qu’Archos mettait dans ses baladeurs gen4 ("Fifty years of the Haaaard driiive") http://www.youtube.com/watch?v=6ljO24yJoMM

  • Luigi B - le 8 juin 2011 à 11h08min

    Très drôle, ce clip. C’est vrai qu’on a tendance à enterrer le disque dur sans lui rendre l’hommage qu’il mérite encore aujourd’hui. Et puis la mémoire flash n’est qu’une évolution technique du même concept.

    L’an passé j’ai numérisé deux dictionnaires de quatre kilos chacun, et je suis vraiment heureux de les emmener partout avec moi dans les 300g de ma tablette.

  • Perfectfred - le 8 juin 2011 à 11h27min

    ...Ils étaient pas dispo en pdf sur le net ??

  • Luigi B - le 8 juin 2011 à 11h34min

    Non, ce sont des ouvrages techniques à caractère professionnel.

  • lsjduejd - le 8 juin 2011 à 15h15min

    Super l’article Luigi.
    Merci pour le clip dkfx77, j’en suis fan maintenant !

  • SWITCHEREMAC - le 8 juin 2011 à 20h26min

    L’exemple iPod chez Apple est un bon exemple , mais dans la pérénité du disque dur ... L’iPod classique survit toujours et il y a des rumeurs d’augmentation de capacité . Dommage qu’ Archos ne fasse plus de baladeurs à disque dur ( pour moi une tablette n’est pas un baladeur , de fait , un écran tactile est très handicapant pour un baladeur car trop sensible )... Bref l’ iPod Classic reste le seul baladeur à disque dur classique et j’en ai un , c’est vraiment devenu une technique fiable ( ma crainte avec les disques dur , ce sont les chocs , eh bien cela résiste ).

    Par contre une transition 100% streaming a été celle de l’ Apple TV, c’est sympa , mais pour moi c’est un gadget pour ceux qui n’ont pas de télécommande sur leurs Macs ( donc les portables ). On fait bien plus avec une tablette ...

  • thinderboy - le 9 juin 2011 à 01h29min

    très sympa l’article =)

    Qu’on nous laisse le choix est encore mieux ^^

    Perso, le cloud m’intéresse pour le partage de fichiers, mais je ne suis pas (et ne serais sans doute jamais) disposé à laisser mon DD de 500 Go de côté juste pour ça ;)

  • Luigi B - le 9 juin 2011 à 13h33min

    L’iPod Classic perdure... mais par la volonté des consommateurs, pas d’Apple, qui n’a pas renouvelé la gamme depuis 2007 et dont tous les nouveaux produits les plus séduisants sont exclusivement en mémoire flash (iPod Touch, iPhone et iPads 1 et 2). Ce qui confirme mon opinion sur les disques durs : ils sont toujours demandés et le seront de plus en plus.

  • SWITCHEREMAC - le 9 juin 2011 à 19h55min

    Pas exactement : 2009 ( 160 Go ) en 2007 c’etait la version 80 Go et 2008 120 Go , Mais c’est vrai que 2 ans pour un iPod c’est vieux ... Mais le Shuffle 2 nde génération est resté inchangé 3 ans ...

  • Luigi B - le 9 juin 2011 à 20h19min

    Tu te trompes, SwitcherMac : l’iPod Classic 160 Go a été présenté en 2007. Je veux des excuses ! ^^

  • SWITCHEREMAC - le 9 juin 2011 à 22h00min

    J’ai un soft qui recense TOUTES les versions de produits Apple mais comme tu ne peux y accéder ...

    http://www.apple-history.com/?page=gallery&model=ipod_classic&sort=date&performa=off&order=ASC

    http://www.apple-history.com/?page=gallery&model=ipod_classic_late_09&sort=date&performa=off&order=ASC

    De fait les produits ot souvent des coques quasi similiaire ou identiques . De fait , la seule differene estre la génération 2008 et 2009 est le poids ,la version 2009 est plus légère ...

  • SWITCHEREMAC - le 9 juin 2011 à 22h07min

    A vrai dire pour simplifier :
    1ere generation iPods Classics : de 80 et 160 Go
    2nde generation iPods Classics : de 120 Go
    3ème generation iPods Classics : 160 Go

  • Luigi B - le 9 juin 2011 à 23h18min

    D’après Apple lui-même, les iPods Classic de 2007 à 80/160 Go constituent la 6e génération et je n’ai pas trouvé trace de génération ultérieure officielle. Comme tu le dis toi-même, les modifications sont ensuite mineures. On en revient donc à ce que je disais : l’iPod Classic n’est plus une priorité de développement d’Apple.

  • Lionl - le 10 juin 2011 à 17h31min

    J’ai abandonné l’iPod classic au profit de l’archos 48it parce que j’avais explosé les 160go. Quel regret !!! L’archos en voiture est une vraie galère à manipuler (écran tactile oblige), sans parler du danger à quitter la route des yeux pour changer de morceau. Je rêve d’un iPod classic de 250go (ou + :D ), pour remiser mon archos au fond d’un placard...

  • SWITCHEREMAC - le 10 juin 2011 à 19h00min

    Je crois qu’il y a un quiproquo dû au manque de connaissance d’ Apple !

    Apple modifie presque toujours à la marge le look et parfois même les entrailles des machines ...

    Si on regarde les noms commerciaux et le look ( et non la référence produit ) , les MacBooks sont des produits de conception bien plus ancienne : 2006 quand au look des MacPro date de ... 2003 !

  • switcheremac - le 10 juin 2011 à 19h27min

    Ceci eit sur le fond de ton sujet je plusoie, seulement je suis pointilleux,...

  • Hectow - le 11 juin 2011 à 10h46min

    Ce que je ne comprends surtout pas avec le projet Icloud d’Apple, c’est comment faire accepter qu’on demanderait à Mme Michu de payer pour écouter les fichiers qu’elle a déjà achetés ??!! (que ce soit à l’unité ou sur CD) Certes, on le fait déjà avec notre argent. Mais faut pas pousser Mimi dans les orties non plus.

    Sans compter que c’est un service inhérent à un abonnement totalement illimité et à une réception sans parasite ; allez faire ça en voiture sur une autoroute qui passe du 3G au Edge voire rien toutes les 5 minutes !!

    En revanche, améliorer le support grande capacité, ok (j’attend beaucoup de la technologie holographique qui pourrait résoudre pas mal de problème de ce côté-là ). Bon, c’est sûr, il y a peut-être un critère écologique à prendre en compte...

  • SWITCHEREMAC - le 11 juin 2011 à 14h44min

    Car une partie , la plus intéressante , est totalement gratuite , seul iCloud pour la musique est payante . iCloud n’est pas un réel service cloud comme on l’imagine ... Ce n’est qu’un cache provisoire le temps que tous les ordinateurs de mme Michu i aient les mêmes fichiers ... Mr Michu est à Tokyo et fait des photos avec son iPhone , Mme Michu verra les photos qu’il a pris , le tout automatiquement , tant pis pour Mr Mih s’il a pris de photos des cartiers chauds de Tokyo ...

    Un autre cas est celui des applications achetées mais soit desinstallées soit pas encore installées ...

  • Hectow - le 11 juin 2011 à 18h16min

    OUI, bah ça revient à ce que je disais : payer pour seulement écouter la musique déjà achetée !
    Et les satellites ont beau couvrir une large majorité des zones habitables de la planète, il en reste une grande partie fortement voire totalement "déconnectée"...

  • SWITCHEREMAC - le 12 juin 2011 à 07h52min

    Apple n’est avant tout pas une entreprise de baladeur mais une entreprise généraliste en informatique ... Apple gagne beaucoup d’argent avec iTunes mais voir iCloud que sur l’aspect musical c’est voir les baladeurs vision que pour le visionnage de photo !

    De plus Apple n’est pas responsable du dictat des majors !

  • Luigi B - le 12 juin 2011 à 14h31min

    Bien sûr que l’iCloud est plus général et apporte la nouveauté d’une synchronisation des applications. Mais les attentes des consommateurs portant principalement sur l’accès en ligne à des contenus volumineux et protégés en droit, comme les fichiers musicaux. Apple ne s’y est pas trompé qui a entretenu la confusion avec son nouvel iCloud : or, comme tu l’as concédé, il ne s’agit en aucun cas de streaming musical.

  • SWITCHEREMAC - le 13 juin 2011 à 23h53min

    Luigi B Honnêtement moi je n’attends pas du cloud de transformer mes appareils informatiques en minitel de luxe ... Or ce que veut Google ou Microsoft , c’est cela , avec par exemple l’inutile et ridicule projet Chrome OS !

    Je ne suis pas certain que cela soit ce que recherche aussi le client , il suffit de voir le flop de l’ Apple TV.

    Le clous ( à la façon Google ) n’avait un intérêt que quand les machines avaient des problèmes de stockage , ce n’est plus le cas ...

    De fait , le cloud ( même façon Apple ) pose un réel problème : la confidentialité et la sécurité . Ces grosses boites auront un trésor dans leur bases de données : nos infos personnelles . Ils seront tentés de s’en servir ... C’est de fait déjà le seul commerce de Google : exploiter notre intimité pour vendre des services à des marchands ...

  • wewewi - le 14 juin 2011 à 05h45min

    Les gros modèles Archos ont toujours été dédiés aux vidéos ; dans ce contexte, le choix du disque dur prend tout son sens..
    Particulièrement avec la HD.
    8gb en standard, microSD ou pas, c’est vraiment bien peu.
    Et puis ne serait-ce que pour se différencier des autres et exploiter un créneau un brin différents de tous les autres..

    Côté solidité, on a vu récemment que disque dur ou pas, si votre tablette 7-10pouces tombe d’une hauteur moyenne, c’est l’écran qui vole en mille morceaux, alors..

    Côté fiabilité, force est de constater que ça s’améliore.
    J’ai passé un 605 et deux "5 TIM" en quelques mois, mais mon 5it est toujours aussi friguant depuis plus d’un an !

  • - le 15 juin 2011 à 15h11min

    bah , mon 605 fonctionne tjs...mon 5IT lui n’a jamais tenu la distance.

    Donc, les généralités avec Archos , c’est pas top possible.

  • Luigi B - le 19 juin 2011 à 13h23min

    Un article très intéressant du 17 juin 2011 qui s’inscrit dans la suite de cet article sur à‰crans (repris de Libé) : "Musique virtuelle, écoute que coûte".

  • Gyscos - le 6 juillet 2011 à 13h49min

    Même si un disque dur consomme plus qu’un SSD, la connexion 3G ou wifi consomme beaucoup également, et compense bien cette différence...

  • - le 17 juillet 2011 à 11h56min

    une tablette n’est pas un baladeur audio... allez courir avec votre tablette sur le bras ou dans la poche de votre short...

    il ne faut pas confondre les usages. le streaming musical aura pour destination les smart-phones...

    d’autre part le prix de la FLASH baisse fortement, et 16 Gigas permettent d’emporter au moins 3000 ou 4000 chansons... c’est déjà pas mal non ?

  • ahd33 - le 17 septembre 2011 à 20h55min

    il n’y a pas que musique dans multimédia, me trimbaler une tablette de 10 pouce pour stocker 50000 albums non par contre me trimbaler une tablette de 10 pouces et pouvoir stocker , un certains nombre de films HD pour visionnage sur telé pendant les vacances, stocker pendant ces mêmes vacances un certains nombre de photos, non compressé . le cloud c’est faire une confiance aveugle pour des données parfois personnelle à des entreprises pour lequel le respect de la vie privée n’a plus de sens commun.