logo

Disparition des fonctions qui ont fait jadis la renommée d’Archos

mardi 31/08/2010 par

Commentaires 4 commentaires

Disparition des fonctions qui ont fait jadis la renommée d’Archos

Il faudra s’y faire : cette nouvelle génération fait l’impasse sur nombre des accessoires qui ont fait la spécificité d’Archos. Passage en revue :

- Le GPS : Archos a estimé qu’il n’était pas en mesure d’apporter quelque chose de plus qu’un classique GPS d’entrée de gamme (100 Euros). Archos n’a donc pas voulu offrir à ses clients un baladeur qui n’aurait pas su rivaliser avec eux. Les soucis de réception GPS rencontrés sur l’Archos 5 IT par de nombreux consommateurs ont aussi influencé ce choix (certains ont pu estimer que les versions Flash captaient mieux que les versions à disque dur, temps de localisation parfois très long, voir notre test du Archos 5 IT)). L’absence de 3G est en effet déterminant pour la qualité de réception, les dernières puces utilisant fortement cette connexion pour accélérer la détection des satellites...

- L’enregistrement vidéo : alors que nous nous attendions à ce que l’on nous présente une DVR Station enfin capable d’enregistrer au format HD (et de dépasser le 640X480 d’antan), Archos nous a une nouvelle fois surpris en nous annonçant qu’aucun des nouveaux produits ne disposera de la capacité d’enregistrer un flux vidéo (on ne parle pas ici des webcams et autres caméras intégrées aux produits).

Pour nous, qui connaissons Archos depuis de nombreuses années, cette nouvelle a fait l’effet d’une douche froide ! Il n’y aura plus de DVR Station, ni de DVR Snap ON. Raison invoquée, cette fonction n’intéressait qu’une minorité de clients. Minorité qui n’a cessé de se réduire d’années en années avec l’arrivée des Box internet permettant l’enregistrement vidéo. Depuis de nombreuses années la DVR Station était une option, tout le hardware et le software étaient intégré en standard à chaque baladeur.

Une option qui permettait aux membres de cette niche d’ajouter une fonction à leur baladeur.
Ce compromis convenait à tous. Mais Archos, soucieux de toujours tirer vers le bas les prix de ses produits à finalement décidé d’éliminer purement et simplement l’enregistrement vidéo ; une fonction qui caractérisait pourtant depuis 5 ans les baladeurs/PMP/tablettes Archos.

- La TNT : les différents modèles A704 TNT, TV Snap ON fonctionnaient relativement bien dès lors que l’utilisateur était dans une zone très bien couverte par la TNT. La couverture TNT ne s’étant pas améliorée aux fils des ans, Archos n’a pas souhaité relancer une fonction/accessoire dont l’usage était finalement limité.

- Helmet Cam : elle ne sera une nouvelle fois pas reconduite. Archos invoque une fois encore un marché de niches. Pour filmer avec un Archos, il faudra se contenter de l’Archos 43 Internet Tablet équipé d’une caméra capable de filmer en HD. L’Helmet Cam n’avait aujourd’hui clairement plus la vocation d’être une petite caméra d’appoint, seule une vocation d’utilisation sportive (utilisation où la caméra est fixée à celui qui filme) pouvait perdurer. Mais ce marché, abandonné depuis plusieurs années maintenant par Archos, se partage aujourd’hui entre plusieurs acteurs spécialisés qui offrent des solutions dédiées.

- 3,5G : important surcoût. Ce surcoût est traditionnellement dans le secteur subventionné par l’opérateur mobile, mais Archos n’a pas réussi à convaincre d’opérateur(s). Mais "si un opérateur s’engage, nous sommes en mesure de sortir un tel produit". D’un autre côté, les opérateurs démontrent leur volonté de s’affranchir des constructeurs en proposant leur propre tablette (voir le cas d’Orange). Pas de tablettes Archos 3,5G ni d’ArchosPhone.

Il faudra donc se contenter du tethering (qu’est-ce ?) qu’Archos compte rendre plus accessible par des tutoriaux didactiques intégrés aux produits. Certaines tablettes pourraient (fort conditionnel, cette promesse n’étant pas nouvelle) être compatible avec les clés USB 3,5G du commerce.

- Les capacités de stockage réduites : l’Archos 5 IT avait deux capacités de référence : 500Go pour les versions à disque dur (déjà adopté pour l’Archos 5 TIM) et 64Go pour les versions Flash. Désormais, en l’état actuel des choses (on se rassure en espérant qu’Archos se décide plus tard à augmenter ses capacités) la capacité la plus élevée est 250Go, pour l’Archos 7 Internet Tablet et seulement 16Go pour l’Archos 10 IT (dans lequel il était difficile d’introduire un disque dur tout en gardant cette finesse). Tous les autres baladeurs plafonnent à 8Go. Alors que la version de l’iPad qui se vend le plus est la version 64Go.

Bref, Archos tend à perdre, comme nous l’avions constaté, l’une des spécificités qui la caractérise. Mais ce choix s’inscrit logiquement dans la nouvelle politique énoncée plus haut : sortir des niches. Les grosses capacités restaient la cible d’un marché de niche. Et les marchés de niche génèrent des difficultés de stocks. Par ailleurs, limiter les capacités, c’est limiter les prix. On se souvient que l’Archos 5 IT 64 Go était vendu au même prix que sa version 500Gb à disque dur.

- Non-renouvellement de l’Archos 5 IT : l’Archos 5 IT ne sera pas remplacé avant plusieurs mois et, quand il le sera, il devrait perdre au passage sa fonction GPS actuelle. Il restera jusque là un produit un peu à part dans la nouvelle gamme, en devenant le seul produit Archos à posséder le GPS et l’enregistrement vidéo. L’Archos 43 Internet Tablet le remplace plus ou moins, malgré son format plus compact et ses fonctions plus limitées. L’apparition plus tardive d’un Archos 48 Internet Tablet semble peu probable tant elle cannibaliserait les différents baladeurs de la gamme. L’Archos 5 IT montera-t-il en gamme s’agissant des versions d’Android ? Mystère et boule d’Archos.

- Non-renouvellement de l’Archos 9 : cette tablette ne sera a priori pas renouvelée dans les prochains mois. Il n’y a pas eu suffisamment de bouleversements technologiques pour nécessiter un nouveau modèle (pas de nouveau processeur disponible). L’Archos 9 a récemment vu son prix chuter de 120 Dollars sur le Store officiel US, et peut se trouver sur les boutiques en ligne française aux alentours des 450 Euros. A priori peu de premières versions (à processeur Z510) sont toujours sur le marché. N’hésitez-pas à contacter les vendeurs pour qu’ils vous confirment la version qu’ils proposent.
Sachez qu’il y a une petite astuce pour différencier les deux versions lorsque le produit est déballé.

Sur la première version le pointeur optique est blanc/chrome. Tandis que sur la deuxième version il est noir.


— - ✈ Lire la suite : Une gamme d’internet tablet élargie



Partagez cet article sur les réseaux sociaux: + FB
[ télécharger l'article au format PDF]

Disparition des fonctions qui ont fait jadis la renommée d’Archos

Les commentaires pour les anciens articles sont désormais fermés.

4 commentaires


  • Bob Kraskowitch - le 31 août 2010 à 18h08min

    « la capacité la plus élevée est 250Go, pour l’Archos 7 Internet Tablet et seulement 16Go pour l’Archos 10 IT (dans lequel il était difficile d’introduire un disque dur tout en gardant cette finesse). Tous les autres baladeurs plafonnent à 8Go »

    Argh pas plus de 8go pour les version de moins de 7 pouces...

    Oui je vais fair un commentaire sur ce qui me choque à chaque page :D

  • Nastyatak / Marien - le 31 août 2010 à 18h15min

    C’est le but ;-)

  • ipsos - le 31 août 2010 à 20h57min

    Archos fait une erreur monumentale d’abandonner la 3,5G, au profil du Tethering.
    Un bricolage digne des années 80.
    La main gauche pour tenir son téléphone 3G & bluetooth
    et la main droite pour tenir sa tablette !
    Exit les manchots... :-)

    Blague à part ce choix technique va à l’encontre du bon sens, qui vise à intégrer le maximum d’outil dans un seul appareil. C’est la base même de la mobilité, et c’est le choix de tous
    les autres constructeurs de tablettes.

    Le pari Tethering n’est pas risqué, il est suicidaire...

  • - le 17 mars 2012 à 19h33min

    Je ne suis pas d’accord avec ipsos, le thetering est au contraire la solution idéale. Pourquoi payer deux abonnements alors qu’on a déjà un smartphone android avec internet illimité, qui peut partager sa connexion en un clic en point d’acces wifi ?