logo

Deux vidéos sinon rien

mardi 20/03/2012 par

Commentaires 13 commentaires

Sans surprise, la conférence de la semaine dernière a bien évidemment généré quelques interviews par les confrères professionnels.

La première, par Europe1, propose un entretien avec Henri Crohas riche d’enseignements : le PDG d’Archos revient bien évidemment sur son succès commercial passé, ses espoirs sur le futur et ses innovations technologiques. La cerise sur le gâteau viendra du gentil tacle envers les politiques, à la toute fin de l’émission :

Moins riche en contenu, mais plus en images, le reportage de BFM TV permet en revanche de s’attarder sur les locaux de l’entreprise et d’apercevoir quelques éléments de conception des tablettes :



Partagez cet article sur les réseaux sociaux: + FB
[ télécharger l'article au format PDF]

Deux vidéos sinon rien

Les commentaires pour les anciens articles sont désormais fermés.

13 commentaires


  • white russian - le 20 mars 2012 à 16h31min

    j’aime bien la 1ere video, tres interressant

  • cajl - le 20 mars 2012 à 17h52min

    Tout à fait white russian, j’ai l’impression que dans la 2éme vidéo les images viennent d’un autre reportage et j’adore le journaliste qui parle d’Archos en tapant sur son Ipad.

  • dEcmir - le 20 mars 2012 à 18h49min

    Pas bête l’idée des deux vidéos ça permet de concilier le conflit YouTube Dailymotion de Français adeptes de produit Google. Ou alors je suis fou, ce qui explique tout !

  • - le 20 mars 2012 à 18h51min

    personne n’a osé lui parler de la tablette qooq ....assemblée et pratiquement entièrement fabriquée en france....

  • Thocan - le 20 mars 2012 à 21h32min

    J’ai pas mal discuté de QooQ avec le DAF d’Archos. Sa réponse est simple : volumes ridicules, simple coup marketing, positionnement de niche où le prix du produit peut finalement être peu concurrentiel et enfin... absurdité environnementale puisqu’il moins écolo de faire venir 50 composants de multiples lieux asiatiques plutôt que le résultat final packagé...

    Certains y trouveront peut-être à redire mais au moins le discours était clair !

  • - le 21 mars 2012 à 09h18min

    Voyons mr crohas ,vendre son clavier comme magique cela fait pas très sérieux,pas de charnière mécanique et protégé écran,cela existe déjà chez acer,pour finir votre coque surmouler et une innovation oui,mais vos produits souffre d’une rigidité et d’un design daté,source de nombreux problème de fiabilitée,quand à être champion du monde de l’épaisseur,c’est inutile car cela n’intéresse pas les consommateurs qui ne pèse pas la tablette avant de l’acheter.

  • alt - le 21 mars 2012 à 09h30min

    J’admire toujours des personnes qui parlent au nom des consommateurs de la terre entière. Mais je crois que d’autres marques ont par le passé communiqué sur la finesse de leurs produits donc pourquoi archos s’en priverai aujourd’hui.

  • arno - le 21 mars 2012 à 10h53min

    Surtout que si, le consommateur pèse... J’ai eu un Ipad en test pdt 3 mois. L’utilisation à la main est pour moi, assez pénible, c’est trop lourd comme bête. Je préfère ce que l’on trouve chez Android (souvent plus léger)

    L’épaisseur j’en ai rien à faire (3 ou 4mm à l’oeil nu on s’en rend pas trop compte), par contre le poids est important.

  • white russian - le 21 mars 2012 à 20h26min

    l’utilisateur veut une tablette fine et legere. Archos a remonté la pente en 2011 avec ces tablette 101 et 70 it les plus fine et legere a l’epoque.
    Apple fait tout une pub sur le poid et finesse de ces ipad comparé a son pavé qu’etait le 1. C’est pas pour rien
    Sinon oui parler d’archos et filmer un ipad c’est vraiment agacant.

  • dEcmir - le 22 mars 2012 à 12h52min

    @Thocan estce plus dur de faire venir le produit ou les pièces détachées ? L’argument de fiabilité évoqué par le fabriquant de QooQ est loin d’être absurde. Évidemment fabriquer en France est un peu absurde si tous les composants viennent de Chine mais on pourrait se payer le luxe d’une filière européenne, décision qui dépasse bien sûr Archos.

    ces interview sont sympathiques mais ça serait bien que vous puissiez en faire une ! Il ne s’en tirerait pas si facilement !

  • Thocan - le 23 mars 2012 à 10h14min

    L’idéal serait bien évidemment de pouvoir assembler complètement les produits en Europe et fabriquer les composants en Europe également : mais cela dépasse totalement le périmètre d’Archos.

    Je ne suis pas certain que l’argument de la qualité assené par Qooq soit justifié : ce n’est pas le lieu qui fait la qualité (Chine vs Europe) mais simplement l’argent qu’on y investi. Si Archos investissait réellement (et ce n’est pas faute de l’avoir demandé au DAF lors de la conférence... ^^) dans le suivi Qualité sur ses chaines de production - même chinoises - cela résoudrait tous les problèmes. Il ne faut pas croire qu’un ouvrir chinois travaille forcément plus mal qu’un ouvrier français...

    Enfin, pour l’interview, oui nous avions sollicité Archos pour en faire une. Sans réponse malheureusement... :-/

  • Little_iki - le 23 mars 2012 à 20h14min

    Finesse oui ... Mais rigidité OUI !
    Finesse oui ... Mais écran lisible OUI !
    Finesse oui ... Mais autonomie OUI !

    Ne comparons pas Apple et archos ... Les arguments des uns sont possibles car il ne souffrent pas de faiblesse intrinsèque.

    Oui pour la finesse si les 3 points ci dessus sont valides, dans le cas contraire on se tait, et on fait un peu plus épais.

    Attendons la Gen10 pour voire cette nouvelle révolution dans l’epaisseur

  • dEcmir - le 23 mars 2012 à 21h01min

    @Thocan Certes mais je crois d’après ce que j’ai entendu que les relations avec des sous-traitants chinois typiquement des petits comme ceux d’Archos sont compliquées, précisément parce que Archos ne peut pas les quitter du jour au lendemain ou entrer librement à leur capital. Il y a ce qui est arrivé à Danone ou à d’autres par exemple : le sous-traitant aux dents longues qui veut être calife à la place du calife !

    Ainsi je pense qu’il est complexe pour Archos d’imposer des standards de qualité à ce genre de boites qui refuseraient de réduire leur marge.

    M. Crohas doit avoir idée de ce qui l’attend s’il se risque à une interview ^^