logo

Design et qualité de fabrication

dimanche 5/02/2012 par

Commentaires 6 commentaires

Dimensions et poids :

A la présentation en juin dernier, une déception nous attendait : alors que la génération 8 se voulait ultra fine et légère pour l’époque (10mm à peine pour la 70IT), les deux tablettes 101 et 80G9 prenaient de l’embonpoint.

JPEG - 1.5 Mo

Pour l’Archos 101G9 :
- Version Flash : 276 mm x 167 mm x 12.6 mm - 649g
- Version Disque Dur : 276 mm x 167 mm x 15.6 mm - 755g

Rien de très excitant donc, à l’heure où la concurrence annonce fièrement des tablettes de l’ordre de 8 à 9mm d’épaisseur et des poids frôlant les 600g.

Design et finition

Le design général, quant à lui, reste dans la ligne de celui de l’année dernière - voire régresse encore davantage : le plastique rigide utilisé est sobre mais peu flatteur, et donc bien loin de ce que peut proposer la concurrence haut de gamme.

Autre élément peu flatteur, le procédé d’emboitement des coques - pourtant vanté par Henri Crohas et son brevet - laisse entrevoir une rainure sur chaque côté. Alors même si aucun jeu ne fut constaté pendant ces longs mois de test, l’utilisateur n’est pas forcément mis en confiance...

La différence entre les versions "turbo" et classique se fait juste, en termes d’esthétique, sur le petit logo positionné sur la face avant :

JPEG - 460.1 ko

Enfin, quatre picots sont positionnés aux quatre angles au dos du produit afin d’éviter d’en rayer le plastique. Pas très sexy mais pragmatique.

Au global, sur l’aspect général, la séparation des gammes Arnova et Archos se fait malheureusement de plus en plus mince...

JPEG - 1.4 Mo
JPEG - 1.2 Mo
Bords haut et bas

Boutons et prise en main

Aucun doute, l’équipe R&D a dû boire un peu trop : que ce soit le bouton On/Off (positionné sur le bord gauche) ou celui de volume (bord droit), ils font l’exploit d’être à la fois disgracieux et proéminents. Si proéminents d’ailleurs que, lorsqu’on tient la tablette à la verticale posée sur une table ou ses genoux par exemple, le bouton en contact avec le support s’active tout seul. Il n’est ainsi pas rare d’augmenter ou diminuer le volume sonore sans le vouloir. A croire que les ingénieurs qui ont pondu ce design n’ont pas manipulé une seule minute le produit...
Fort heureusement, ce défaut assez lamentable (car pas bien difficile à prévoir et régler) est minimisé quand la tablette est insérée dans une housse.

JPEG - 1.9 Mo
JPEG - 1.3 Mo

Un appui court sur le bouton On/Off permet d’éteindre l’écran (ou, si défini comme tel dans l’écran de paramétrage d’Android, de faire une capture d’écran), un appui long de proposer la mise en veille, le redémarrage ou l’extinction.

Côté prise en main, en revanche, le ressenti est plutôt agréable grâce aux bords arrondis et peu anguleux. Et, cerise sur le gâteau, la décalage d’alignement (encore un brevet) entre la coque et l’écran n’est plus préjudiciable avec Honeycomb (Android 3.x), puisque le classique déroulé de la barre de notification sous Android 1.x et 2.x à disparu.

La tablette reste évidemment un peu lourde pour une utilisation à pleine mains sans support et l’utilisateur appréciera de poser assez rapidement la tablette sur un support. Rien de vraiment différenciant de la concurrence en tous cas, sur ce point là.

D’une manière générale, le format 10" est bien plus adapté à une utilisation au domicile, bien au chaud posé sur son canapé ou dans son lit, quand dans la rue ou les transports en commun. Pour ces derniers cas de figure, mieux vaudra alors plutôt se tourner vers la version 8", l’Archos 80G9, aux performances identiques, mais dont la compacité et la légèreté plus importantes se révèleront appréciables.

Chauds les marrons !

Dernier point significatif à noter, la chaleur est omniprésente et il n’est pas nécessaire de lancer de gros films Full HD ou le dernier jeu 3D à la mode pour sentir rapidement la coque chauffer sous ses doigts.

Connectiques

Comme vu en préambule, les connectiques constituent un point fort du produit.

Sur la tranche de gauche vous trouverez :
- Le port mini-HDMI, qui permet de connecter la tablette à sa télévision HD
- La prise jack, pour les écouteurs ou chaîne hifi ; attention, elle n’est pas A/V mais simplement audio et ne permet donc pas malheureusement de branchement sur une TV ; Archos a en effet privilégié le numérique au dépend de l’analogique
- Le port micro-USB, désormais assez standard pour les appareils mobiles
- Et enfin le port micro-SD (uniquement sur la version flash, pas la version disque dur)

Aucune prise d’alimentation en revanche, la tablette ne se rechargeant que par l’intermédiaire du port USB, qu’on peut brancher à un ordinateur évidemment, mais également à une prise secteur grâce aux adaptateurs fournis.

Temps de charge : qui dit port USB dit durée de charge relativement longue. Comptez 4 heures pour recharger intégralement la batterie à partir d’un branchement sur secteur. A partir d’un port USB d’un ordinateur, tout dépendra de la qualité dudit port... (très variable, surtout sur les portables) mais il faudra alors généralement patienter bien plus longtemps.
A noter également que le chargement ne peut se faire que tablette allumée, afin de pouvoir profiter de l’optimisation logicielle de la charge. Quand la batterie est totalement vide, plusieurs dizaines de minutes sont alors nécessaires pour recharger de façon purement matérielle (et donc non optimisée) la batterie jusqu’à lui permettre de booter. Un fonctionnement qui peut paraitre déroutant...


Test de l'Archos 101G9 turbo à 1,5GHz : design par ArchosLounge

Clef 3G

Largement vantée par Henri Crohas lors de la présentation presse de juin 2011, cette innovation d’Archos - protégée par un brevet - se révèle réellement être une excellente idée. Une idée certes pas dénuée de contraintes (l’épaisseur de la tablette, notamment), mais clairement utile :
- soit l’utilisateur vise une utilisation fréquente et peut alors souscrire à un forfait dédié auprès de son opérateur Bouygues, SFR ou Free
- soit l’utilisateur vise une utilisation ponctuelle et peut alors simplement utiliser la carte SIM de son téléphone en l’insérant dans la clef USB dédiée (49 euro)

Hormis le design, plat pour s’insérer parfaitement dans la tablette, cette Clef 3G est somme toute classique et peut donc également être utilisée sur son ordinateur portable.

Testée en ville ou dans le train, rien à redire : cela fonctionne parfaitement (dans les limites du réseau 3G évidemment).

Bref, la mission de cette innovation est parfaitement remplie.

Haut-parleurs

Belle déception : l’unique haut parleur de cette Gen9 (oubliez donc la vraie stéréo) est positionné... à l’arrière. Très dommageable pour l’utilisateur, donc, qui profitera d’un son étouffé puisque projeté vers l’arrière de la tablette.

JPEG - 1.5 Mo

Difficile de comprendre pourquoi la Gen8 réussissait à se doter de deux haut-parleurs frontaux... La raison est probablement à aller chercher du côté de l’emplacement de la clef USB 3G. Mais tout cela est bien dommage.

Béquille

Marque de fabrique de la PME française, la sacro-sainte béquille est toujours au rendez-vous. Positionnée au dos, près du bord droit de la tablette, elle ne propose qu’un seul angle d’inclinaison, à 45° environ : on aurait aimé pouvoir disposer d’un angle plus à plat, plus pratique pour écrire et visualiser des films une fois posée sur la tablette du siège d’un train, par exemple.
Comme le reste du produit, elle ne respire pas la grande solidité - puisque fait du même plastique que la coque - mais n’a pas encore posé problème au bout de 3 à 4 mois d’utilisation.

JPEG - 460.8 ko
JPEG - 1.7 Mo

>> Chapitre suivant : l’écran


Partagez cet article sur les réseaux sociaux: + FB
[ télécharger l'article au format PDF]

Design et qualité de fabrication

Les commentaires pour les anciens articles sont désormais fermés.

6 commentaires


  • - le 5 février 2012 à 10h50min

    l’emplacement du haut parleur à l’arrière est aberrant, j’exclue cette tablette d’office, n’importe quoi cette manie chez archos et arnova !

  • cajl - le 5 février 2012 à 12h44min

    Qui utilise la tablette avec le haut parleur tout le temps ?

  • - le 5 février 2012 à 13h10min

    chacun est libre de donner un avis selon son utilisation non ? on est pas en Russie hein...

  • Thocan - le 5 février 2012 à 14h03min

    Il t’a interdit de donner ton avis ?

  • Bruce - le 5 février 2012 à 17h48min

    Russie ? c’est limite la Corée du nord non ? :-))

  • cajl - le 5 février 2012 à 19h23min

    Je posais tout simplement la question .... (d’où le ? à la fin)