logo

Chiffre d’affaires du T3 2016 : la croissance est stoppée

mercredi 12/10/2016 par

Commentaires

Archos a publié ce mercredi soir son chiffre d’affaires pour le 3ème trimestre 2016.

Avec 107,8M€, c’est désormais un deuxième trimestre d’affilée en décroissance que nous propose le PDG de la PME française. Après un bon 1er trimestre affichant +14,9% de croissance par rapport à l’année passée, le 2ème trimestre avait douché les espoirs de croissance forte en 2016 en affichant un recul de 2,9%. Alors que le 3ème trimestre laissait espérer un regain des ventes, notamment portées par la sortie du Diamond 2 Plus, c’est un nouveau recul qu’affiche Archos - même si léger - avec -0,6% par rapport au 3ème trimestre 2015.

JPEG - 75.9 ko

Comme à son habitude, la direction financière joue avec le communiqué en affichant la croissance (faible) sur le cumul des trois premiers trimestres (3,9%) et en passant sous silence le recul trimestriel.
Mieux encore, elle fait appel à l’excuse des taux de change pour mettre en avant une croissance plus forte (+5,5%), sans valeur aucune au-delà du simple affichage dans le communiqué.

JPEG - 155.2 ko

Dans le détail, c’est Logic Instrument qui tire son épingle du jeu grâce à une forte croissance de +73% sur ce trimestre. Une dynamique d’autant plus intéressante pour Archos que cette filiale dédiée au B2B génère habituellement une marge bien plus élevée que celle de sa maison mère...
Quant à la répartition géographique, elle a tout simplement été supprimée du communiqué pour le deuxième trimestre consécutif. Il faut se porter sur l’article de Challenges pour y voir plus clair : « la situation dans les pays émergents se complique –nous avons des problèmes en Turquie, en Egypte et en Russie-, et la livre sterling à la baisse nous handicape ».

Autre élément d’intérêt de Logic Instrument, le partenariat avec Tikeasy - une filiale de La Poste - semble déboucher sur les premières livraisons de tablettes destinées aux populations "sénior". Une offre à découvrir sur le site Tooti Family.

PNG - 229.6 ko

Difficile évidemment de présager du futur succès de cette offre et des revenus qui seront générés chez Archos...

Dans ses perspectives, Archos semble rester confiant même si - oh surprise - la cible initiale des 200M€ en 2016 n’est plus évoquée. Loic Poirier devrait en effet, sauf miracle, échouer loin du seuil déjà ambitionné à son époque par le fondateur de l’entreprise, Henri Crohas, qui avait alors tenu la même promesse aux actionnaires. A remettre pour 2017 ?

Plus pragmatiquement, le communiqué évoque la poursuite de la montée en gamme grâce notamment à la large gamme de smartphones Diamond dévoilée lors de la rentrée scolaire. Avec pour conséquence positive, une marge en théorie plus confortable.

C’est que Loic Poirier espère enfin pouvoir satisfaire les actionnaires, comme révélé dans Challenges : "Loïc Poirier a un objectif : préserver la marge brute du groupe au-dessus de 20%, coûte que coûte. « Ce que les gens attendent, c’est qu’Archos gagne de l’argent en 2016 »".
Favoriser la marge au dépend du chiffre d’affaires, le pari est louable.

Par ailleurs, le communiqué annonce que le déploiement du réseau IoT PicoWAN se poursuit. Sur quel périmètre ? A quel rythme ? Avec quelles échéances ? Mystère...
(note : voir l’article suivant pour les explications)

Enfin, Archos annonce pour conclure que l’entreprise "compte poursuivre sa croissance au 4ème trimestre de l’année 2016 et recouvrer ainsi une profitabilité saine de ses opérations sur l’exercice."
Une formulation quelque peu bancale puisque, de fait, la croissance est d’ores et déjà cassée. L’actionnaire peut donc visiblement espérer que cette croissance reprenne au dernier trimestre. Et si elle se fait principalement sur les produits les plus haut de gamme, il y a de quoi laisser espérer effectivement un retour à la profitabilité, après l’avoir raté de peu l’année dernière...

Pour télécharger le communiqué de presse :

PDF - 566.2 ko

Partagez cet article sur les réseaux sociaux: + FB
[ télécharger l'article au format PDF]