logo

Chiffre d’affaires T2 2017 : le plongeon continue

mercredi 26/07/2017 par

Commentaires

Sans trop de surprise, Archos a annoncé vendredi dernier un nouveau chiffre d’affaires en très forte baisse (-23%) sur le 2è trimestre 2017, par rapport à la même période de l’année dernière.
La spirale infernale est donc belle et bien enclenchée et c’est un nouveau cycle tumultueux qui s’annonce pour la PME française. Un de plus, preuve s’il en faut que Loic Poirier n’a pas réussi son pari de construire un business model pérenne à Archos.

C’est même une chute de 28% qui a été constatée sur la filiale mère, puisque Logic Instrument s’est en revanche distingué (voir le communiqué de l’époque) avec une progression à contre courant de +68%.

JPEG - 78.1 ko

Côté perspective, rien de bien folichon :

Les performances de ce premier semestre, avec un chiffre d’affaires à 50,4 M€,
ne permettent pas d’envisager la croissance en 2017. Toutefois, les actions mises en œuvre, avec l’organisation de la montée en gamme sur le segment smartphones, les nouvelles tablettes, les opportunités en matière de mobilité urbaine, devraient contribuer à recouvrer une certaine dynamique au cours du second semestre 2017.

JPEG - 131 ko

Autant dire que l’enthousiasme n’est pas vraiment d’actualité...

Alors certes, Archos continue à faire parler de sa marque au travers de certains sponsoring (FFF), d’évènements locaux à portée plus que réduite (boutiques éphémères), mais ses produits passent désormais inaperçus du grand public. Preuve s’il en faut, ils ont déserté les enseignes de grandes distribution et s’affichent assez pauvrement dans les enseignes spécialisées.

La diversification opérée récemment sur les produits en mobilité semble plus opportune que réellement stratégique. Les rares investissements en R&D visibles (PicoWAN...) sont globalement délaissés.

De fait, le seul élément aujourd’hui intriguant est à trouver dans le partenariat avec ZTE, et ses conséquences court (chiffres d’affaires du 2e semestre) et moyen termes (évolution de ce partenariat).

Tristesse...

Retrouvez le communiqué de presse :

PDF - 433.6 ko

Partagez cet article sur les réseaux sociaux: + FB
[ télécharger l'article au format PDF]