logo

Chiffre d’affaires 2016 : Archos rate sa fin d’année face à un contexte international difficile

jeudi 16/02/2017 par

Commentaires

Haa... la croissance... Vous en rêviez pour 2016 ? C’est raté.

Après un début d’année en fanfare, Archos a rapidement marqué le pas dès le 2ème trimestre pour basculer à l’équilibre au 3ème. La fin d’année s’annonçait donc cruciale pour la marque, qui rêvait de faire une nouvelle année de croissance en chiffre d’affaires, après une année 2015 prometteuse.

Malheureusement, le contexte international en a décidé autrement. Avec 46,6M€ au T4, c’est un chiffre d’affaires qui est en baisse de 15% par rapport à la même période 2015.

JPEG - 90.1 ko

Sur l’année, la baisse n’est que de 2,65%. Rien de bien dramatique, certes, mais la pilule reste amère compte tenu des perspectives que se donnait le groupe...

La répartition entre les deux marques du groupe est assez claire : Logic Instrument remonte la pente assez fortement, tandis qu’Archos encaisse le choc d’un marché de grande consommation peu en forme sur la fin d’année pour les smartphones et tablettes.

JPEG

Cette performance de Logic Instrument est une bonne nouvelle pour le groupe, puisque c’est la filiale qui dégage la plus grande marge de ses ventes, compte tenu du marché professionnel qu’elle adresse.

Comme à l’accoutumée depuis quelques communiqués, la direction financière fait l’impasse sur le détail géographique. Mais le communiqué est relativement explicite sur le sujet :

"Si l’activité ralentit dans certains pays émergents, en Egypte et au Nigéria notamment, où ARCHOS a privilégié prudence en raison de contextes géopolitiques instables, le Groupe poursuit sa croissance sur ses marchés historiques (+14% en Europe de l’Ouest) et son expansion sur de nouveaux territoires (Europe de l’
Est, particulièrement en Pologne).
"

La direction financière d’Archos reste cependant confiante dans sa capacité à proposer un EBITDA positif lors de sa prochaine annonce le 13 mars prochain, grâce au maintien de sa marge. Un résultat qui permettrait alors de sortir de cette année 2016 par le haut, la capacité à faire des profits restant encore et toujours le challenge principal de la marque.

Côté produits, Archos met en avant la solidité de sa gamme de tablettes (notamment Oxygen) dans un marché en difficulté, ainsi que sa vaste palette de smartphones.
Plus intéressant, Archos semble évoquer un relatif succès de son drone, grâce auquel la marque se serait "installée dans de nombreux foyers à travers l’Europe". Avec son prix d’attaque de 80€, il a peut-être constitué en effet une offre intéressante pour les fêtes de fin d’année.

La mobilité urbaine est également évoquée. Mais si le marché se veut porteur, difficile actuellement de savoir si ce segment constituera un réel apport de valeur pour Archos ou bien restera anecdotique.
Idem pour son concept PicoWAN dont le déploiement reste aujourd’hui assez mystérieux, compte tenu de l’absence de statistiques et de carte de couverture.

Pour finir, côté perspective, Archos se montre visiblement prudent et évite d’afficher des prévisions chiffrées (et n’évoque pas PicoWAN...) :

  • Maintenir la croissance sur les segments tablettes et smartphones
  • Conclure de nouveaux partenariats pour concevoir conjointement des offres à forte valeur ajoutée en termes de services associés, comme celle présentées avec Arkéa On Life, Groupama et Kodak
  • Développer le portefeuille des solutions sur les nouveaux segments : drones, mobilité urbaine
  • Continuer à investir sur la notoriété de la marque, grâce à des partenariats forts (Fédération Française de Football, par exemple)
  • Implanter des boutiques éphémères dans les plus grands centres commerciaux pour présenter les nouvelles collections et promouvoir les propriétés des véhicules électriques
  • Dégager un EBITDA positif

Téléchargez le communiqué de presse complet :

PDF - 255.1 ko

Partagez cet article sur les réseaux sociaux: + FB
[ télécharger l'article au format PDF]