logo

Chiffre d’affaires 2015 : en croissance de +20%

jeudi 14/01/2016 par

Commentaires

L’année 2015 étant clôturée depuis deux semaines maintenant, l’heure est désormais aux comptes et, surprise, Archos nous dévoile son chiffre d’affaires un mois plus tôt qu’à l’ordinaire - preuve probablement d’une optimisation ou simplification de ses comptes et de son processus de clôture.

PDF - 571.2 ko
Communiqué de presse



L’entreprise francilienne dévoile donc une croissance de +20% sur l’année 2015, comparée à l’année précédente, en touchant les 158,6M€.

Dans le détail, on constate que le dernier trimestre a vu se poursuivre la forte croissance hors Europe (+99% tout de même) mais une stagnation sur le vieux continent (+3%) :

JPEG

Au final, avec +14% de croissance au T4 2015, l’entreprise a vu sa belle dynamique ralentir quelque peu même si ce chiffre s’explique par le fait que le dernier trimestre 2014 avait été globalement plus performant que les mois précédents.
Néanmoins, le constat est là : Archos propose sur 2015 son 2ème meilleur CA annuel (après celui de l’année 2011 et son record de 171,4M€) mais son 3ème meilleur CA au T4 seulement (derrière 2011 et 2013).

Ce dernier trimestre pourrait donc être considéré comme un semi-échec pour la marque, qui a semble-t-il rencontré un plafond de verre. A voir s’il est lié aux capacités de production ou à l’attrait des produits...

JPEG - 153.5 ko

Dans ses facteurs clefs de succès, la direction financière d’Archos cite notamment son positionnement réussi sur la gamme de smartphones et tablettes, respectivement 7ème et 5ème sur le marché européen, ainsi que sur le développement de l’entreprise sur les nouveaux marchés africains, russes et en Europe de l’Est.

Côté perspectives, Archos souhaite évidemment poursuivre sa croissance confirmée tout au long des 4 derniers trimestres, en visant les 200 millions d’euro annuel en 2016. Un chiffre quelque peu symbolique pour les connaisseurs historiques de la marque, puisque ce seuil avait été évoqué par Henri Crohas en son temps... et fait long feu.

Plus intéressante que ce seuil symbolique, le groupe semble viser aujourd’hui un regain de marge - à la peine depuis la virée low-cost de l’entreprise, via une montée en gamme (enfin !) et sa marque Logic Instrument.

Enfin, le concept PicoWAN et la filiale éponyme doivent évidemment jaillir en 2016, à partir du 2ème semestre, pour faire basculer le groupe dans le monde des opérateurs IoT. C’est sans conteste la perspective la plus enthousiasmante du groupe, puisqu’elle mêle innovation technologique et positionnement sur un marché prometteur dans lequel aucun acteur n’a encore imposé sa vision.
En cas de succès, l’entreprise pourrait alors changer radicalement de dimension. Mais de la théorie séduisante à la pratique...


Partagez cet article sur les réseaux sociaux: + FB
[ télécharger l'article au format PDF]