logo

Chiffre d’affaires du T3 2015 : la croissance se poursuit

mardi 6/10/2015 par

Commentaires

Cette journée du 6 octobre n’a pas seulement vu l’annonce du concept PicoWAN, mais également celle du chiffre d’affaires du 3ème trimestre 2015.

PDF - 482.6 ko

Et alors que les deux premiers trimestres de l’année voyaient une croissance soutenue par rapport à 2014 (+17% pour le T1, puis +25% pour le T2), cette nouvelle étape confirme la bonne santé du volume de ventes de la PME française avec un +30% plaisant.

JPEG - 169.9 ko

Les 34,7M€ réalisés sur ce T3 2015 constituent ni plus ni moins que le record historique d’Archos sur cette période. Rien que ça. Le précédent record ayant été atteint lors de la fameuse année 2011 avec 34,5M€. Un trimestre qui avait été suivi par le meilleur T4 : on espère donc que Archos réussira à prolonger ce beau succès de la même manière...

Néanmoins, histoire de temporiser quelque peu ce beau score, rappelons que les +30% glorieusement affichés se font grâce à un T3 2014 en forte baisse à l’époque. Alors certes, la croissance poursuit son accélération cette année, mais face à une année 2014 qui était quant à elle en forte décélération.

Dans le détail, la croissance est importante sur les deux régions d’Archos, mais voit - à l’inverse du trimestre précédent - une baisse marquée de Logic Instrument :

JPEG - 80.5 ko

Si le communiqué de presse vante largement la croissance européenne (entrée dans le Top10 des ventes sans abonnement) et sur les nouveaux marchés, il passe en revanche totalement sous silence le mauvais score de Logic Instrument. Impossible par conséquent de savoir s’il est imputable à la conjoncture, aux gammes de produits ou simplement... à la profonde restructuration de la filiale qui a vu son ancien PDG se faire évincer et une diminution très sensible de la masse salariale.

Côté Archos et nouveaux marchés, le communiqué de presse lève le voile sur des nouveaux pays ciblés : après l’Algérie, l’Egypte (4ème place selon GFK), le Nigéria ou encore l’Arabie Saoudite, place au Vietnam et l’Argentine.

Pour terminer, les perspectives de volume renvoyées par le groupe sont positive avec la poursuite de la croissance mais tempérées par une certaine prudence : en annonçant dépasser les 20% de croissance annuelle, le communiqué de presse sous-entend par là qu’il n’assure pas être à ce niveau au dernier trimestre (les 3 premiers trimestres cumulés étant à +24%).
Une fin d’année sympathique, donc, mais sans tambours ni trompettes.

Quant à la marge, le nerf de la guerre, le groupe espère l’améliorer dans la dernière ligne droite grâce à la parité euro/dollar, à un mix produit "favorable" et une meilleure gestion de la chaine de valeur. Dernière ces phrases quelque peu sibyllines, on peut surtout espérer qu’ils réussissent enfin à vendre des produits avec des marges à peu près décentes.


Partagez cet article sur les réseaux sociaux: + FB
[ télécharger l'article au format PDF]