logo

Archos : vers un UMPC sous Linux ?

samedi 12/05/2007 par

Commentaires 3 commentaires

Rjonas attire notre attention sur une réflexion qu’il a eu il y a quelques jours.
Il m’a paru intéressant de vous en faire part ! Je rajoute au texte brut mes annotations en italique et entre parenthèses...

"Archos, 1er constructeur français d’UMPC sous Linux ? Que nous réserve les baladeurs de la 5G ? De la HD ? Plus de contenu ? Des baladeurs moins cher ? Un design épuré ? Du Wi-fi ? (NDLR : oui pour tout)

Moi, j’espère autre chose... Un véritable concurrent aux UMPC !

- Bien meilleur marché (NDLR : que les UMPC actuels, c’est sous entendu je pense. Je pronostiquerai cela plus pour la 6G).
- Plus polyvalent parce que réellement Full Multimédia
- Avec une autonomie bien plus grande (NDLR : ah, on peut tout avoir...)
- Plus rapide pour l’aspect multimédia que le concurrent sous Windows.
- Plus sûr en matière de sécurité parce que sous Linux.

Comment ? Vous pensez que c’est du délire, du rêve ?

La nouvelle tendance dans le milieu informatique c’est l’utilisation d’applications domiciliées sur internet.

Besoin d’un traitement de texte ? d’un tableur ? d’une suite bureautique ?

- Google

- Zoho

- Ajax Write

Besoin d’une messagerie instantanée sans rien installer ?
- Meebo

Besoin de retoucher des photos ?
- Picnik

Du montage vidéo ?

Adobe s’apprête à lancer Première Online. Photoshop online est aussi dans les cartons...

Certains sites permettent aussi de recréer un bureau complet avec explorateur de fichier, barre des tâches, et icônes...

(NDLR : bonne idée sur le papier. Mais faire du montage vidéo, de la retouche photo sur des écrans de 4 à 7 pouces ca ne me parait pas très viable. Hein ? Ensuite, quel modèle marketing Archos pourrait-il adopter ? Bonjour, je vous vend un baladeur, il va sur internet. Donc, heu sur internet on peut envoyer ses mails, faire de la retouche photo, du montage vidéo, jouer à des jeux... Non c’est pas très bon comme modèle marketing. Peugeot nous vend des voitures. Avec une voiture, je peux aller à Berlin, provoquer un accident de voiture, faire des concours de tuning. C’est pareil pour internet, on peut faire pleins de choses, mais dans ton idée le baladeur est dépourvue de fonction, il n’a que des possibilités. Possibilités qui sont totalement incontrôlables pour Archos. Archos pourrait créer des partenariats, mais dans quelle limite ? internet offre tellement de possibilités...

De plus, sur le plan technique, toutes ces applications en ligne sont dévoreuses de ressources processeurs. Vous n’avez qu’à faire l’expérience sur un PC, imaginez-donc sur des processeurs de PMP. Je pense qu’il faut rester réaliste.)

Il est proche le jour où les ordinateurs n’auront plus besoin que d’une connexion web pour fonctionner !
(NDLR : tu perds des perfs, avec ce que bouffe ton navigateur internet !)"

Et vous, qu’en pensez-vous ?


Partagez cet article sur les réseaux sociaux: + FB
Enregistrer au format PDF

Archos : vers un UMPC sous Linux ?

Les commentaires pour les anciens articles sont désormais fermés.

3 commentaires


  • bonobo - le 12 mai 2007 à 19h00min

    On c’est dèjà fait plumer avec le PMA400 vendu à l’époque 800€. Pour ma part je travaille tout les jours sur un Q1 (version pentium) de chez Samsung, que du bonheur par rapport ( et sans comparaison ) à la brique de chez Archos (prete à tout mais bonne à rien) !
    Archos c’est Franco-Français avec comme idée de toujours ré-inventer la roue !

  • - le 14 mai 2007 à 11h21min

    Houlà là … j’ai la sensation que ma réflexion n’a pas été très bien comprise par Nasty et donc probablement par beaucoup d’autres lecteurs du Lounge. Je vais donc apporter quelques précisions importantes qui en même temps répondent en partie aux objections avancées par Nasty.

    Quand je parle d’applications domiciliées sur internet, cela signifie que les programmes qui sont employés ne s’exécute pas sur votre pc, sur votre baladeur ou autres smartphones. Les programmes exploitent vos données sur des serveurs d’applications spécialisés par exemple dans le traitement des images. Avec votre navigateur vous ne faite qu’envoyer et recevoir des données, ce n’est pas le processeur du terminal qui est sollicité pour le traitement. On peut néanmoins penser qu’ il sera toujours plus rapide d’envoyer les informations à traiter vers le processeur de son pc que vers un serveur distant. Je le conçois mais n’oublions pas qu’aujourd’hui les vitesses de connections internet explosent et que certains peuvent recevoir des programmes de télévision en HD via leur FAI.

    « De la retouche photo sur des écrans de 4 à 7 pouces ça ne me parait pas très viable, Hein ? » C’est oublier qu’un Archos se branche aussi très facilement sur un écran de télévision ou un moniteur. Il est évident que l’on ne s’amusera pas à retoucher des images ou à monter un film dans le métro ou en voiture.

    Quand on achète une caméra, des applications de montage sont intégrées à celle-ci. Si l’on ne dispose pas d’un pc, il pourrait être beaucoup plus pratique de substituer ces applications à celles proposées online en transitant par l’Archos. Il ne faut pas oublier qu’Archos souhaite maintenant s’adresser au plus grand nombre et donc aussi aux personnes dépourvues d’un pc.

    L’informatique est en perpétuelle (r)évolution. Nous nous retrouvons entouré de terminaux internet : dans notre voiture via les GPS, dans notre salon via console de jeux et autres set top box, dans notre bureau via notre pc, certains prédisent dans notre cuisine via des électroménagers communicants… et partout ailleurs via notre téléphone ou notre baladeur. Microsoft (avec Office Live), Google, Adobe,… se lance à grand coup de centaines de millier de dollars dans le développement de ces serveurs d’applications afin de vous libérer de la dépendance de votre PC « personnel » que se soit pour le travail ou les loisirs. Dans ce modèle, chaque PC ou chaque terminal devient votre propre PC. Cela permet de pouvoir travailler instantanément partout et à plusieurs quelque soit l’OS utilisé : Windows, Linux ou Mac OS.

    Attention, je n’ai pas dit que le pc n’avait pas encore quelques belles années devant lui…mais je prédis que nous en serons de moins en moins dépendant au profit de terminaux internet qui pourront, je l’espère, porter la marque Archos.

    Rjonas

  • Nastyatak - le 14 mai 2007 à 13h06min

    Et oui ca se défend ;-)