logo

Archos intègre le Programme d’investissements d’avenir grâce au projet FED4PMR

samedi 23/04/2016 par

Commentaires

Archos a, depuis toujours, su s’immiscer au sein de programmes d’innovation - tel que Systematic, sans que l’on sache par ailleurs réellement qu’elles en ont été les retombées tant pour le territoire que pour l’entreprise.

Cette fois-ci, Archos grimpe d’un échelon en intégrant le programme d’investissement d’avenir sur le sujet des "radiocommunications sécurisées" lancé par l’État :

PDF - 151 ko
Communiqué de presse du gouvernement



L’objet de ce projet est de concevoir un démonstrateur visant à proposer un réseau de radiocommunication sécurisé spécialement pour les communications critiques lors d’évènements de crise et pour des équipes (police, pompiers, etc.) et sites sensibles.

Deux projets (pour un total de 55M€) sont définis pour proposer deux démonstrateurs complémentaires sur les réseaux PMR (Réseaux Radiomobiles Privés), afin de remplacer à terme des technologies en œuvre depuis plus de 15 ans :

- le LTE4PMR, réunissant Airbus DS, Nokia, Sequans et l’Institut Mines Télécom
- le FED4PMR, réunissant Thales, Archos, Eolane, Expway, Air-Lynx, Sysoco, Silicom, Ibelem, SFR et l’université Pierre et Marie Curie (Paris VI)

Pour ce dernier, on peut ainsi lire sur le site de Silicom :

Pour ce faire, il ambitionne de réaliser les travaux suivants :

- L’adaptation, voire l’évolution des architectures et des technologies de réseaux 4G/LTE, pour répondre à des besoins et des contraintes de mobilité, de résilience, de garantie de service et de sécurité
- La définition des services multimédia mission-critique répondant aux besoins primordiaux des utilisateurs
- L’intégration de concepts opérationnels, tels que la priorité/la préemption des communications, des mécanismes et des technologies existants ou à définir dans les réseaux 4G/LTE
- La conception de solutions visant à optimiser l’usage des ressources, notamment spectrales
- La souplesse, voire l’autonomie de configuration des stations déployables, mises en œuvre à des fins de complément de couverture ou de renfort de capacité de communication
- La gestion de flotte de terminaux, répondant à des modes d’emploi particuliers dans les systèmes PMR et devant répondre à des critères de sécurité très strictes
- Le développement d’un terminal PMR/LTE simple, personnalisable et proposant un logiciel adapté aux besoins des utilisateurs.

Dans le cadre de ce projet, Archos aura donc la tâche de fournir les smartphones et tablettes capables de gérer la technologie fédératrice développée.

Si Loic Poirier s’emballe quelque peu dans son communiqué de presse (« Le
choix de l’État, qui a sélectionné ARCHOS comme partenaire technologique dans la fourniture de terminaux pour les réseaux de radio communications sécurisés du futur,
confirme notre position de leader français en matière d’innovation
 » - sic), reconnaissons néanmoins la capacité de l’entreprise à se faire reconnaitre comme entreprise innovante par l’État... à défaut de ses actionnaires qui voient la part R&D du groupe s’amenuiser d’année en année...

Les différentes phases d’expérimentation se dérouleront jusqu’en 2018, ce qui (attention : troll) indique là encore que Loic Poirier a réussi à convaincre l’État que son groupe réussirait à survivre jusque là.

PDF - 360.4 ko
Communiqué de presse d’Archos


Last but not least, ce projet impliquera assez logiquement la filiale Logic Instrument - spécialisée dans le B2B.


Partagez cet article sur les réseaux sociaux: + FB
[ télécharger l'article au format PDF]