logo

Archos en manque d’innovation ? Laissez le CTO vous prouver le contraire...

vendredi 26/09/2014 par

Commentaires

Le succès - ou plutôt la survie - d’Archos semble depuis plusieurs années déjà bien plus imputables aux adaptations de tablettes et smartphones chinois, qu’à la performance de l’innovation interne de la PME francilienne.
Car certes, si les 101XS, Gamepad2 et autres TV Connect ont remporté des succès d’estime, le grand public s’en est visiblement peu intéressé. Et s’est en revanche bien davantage penché sur les gammes Éléments tout droit sorties des linéaires asiatiques, au prix il est vrai d’optimisations et de certifications gérées par la R&D d’Archos.

Plus récemment, la nouvelle gamme d’objets connectés a permis de découvrir une nouvelle facette de l’innovation archosienne : pas du côté des "self connect" (tracker d’activité et autres balances connectées), qui sont là aussi directement importées d’Asie, mais du côté de la domotique. Avec, au centre de toutes les attentions la fameuse tablette Smart Home (appelée également "Gateway"), pilotant tout un écosystème de produits (détecteurs de mouvements, caméras et autres stations météo). Nous vous l’avions testé ici-même.

C’est lors de la récente DroidCon que nos confrères de FRandroid ont pu interviewer assez longuement, Marc de Courville - le CTO d’Archos.


L’occasion pour lui d’exposer sa vision des objets connectés, de leur environnement, des contraintes et enjeux qui leur sont liés. L’occasion pour lui également de dévoiler des travaux en cours sur une future Android TV, ainsi que ses attentes vis-à-vis d’une future montre connectée ("je ne peux rien dévoiler pour le moment") sur laquelle Loic Poirier, le DG d’Archos, a déjà teasé.

Au final, cet exercice de style est à saluer : il permet non seulement d’éclairer les lecteurs sur les réflexions en cours d’une R&D, avec un discours globalement accessible de tous, mais également à Archos de tirer parti de la proximité permise par la taille de sa société. Une proximité dont ne peut évidemment pas se permettre les poids lourds du secteur...

A renouveler !


Partagez cet article sur les réseaux sociaux: + FB
[ télécharger l'article au format PDF]