logo

Archos à la DroidCon et sa stratégie des objets connectés

mercredi 24/09/2014 par

Commentaires

En ce début de semaine se tenait la conférence Droidcon Paris 2014. Nous avons pu assister à la conférence animée par Marc de Courville à propos de la stratégie d’Archos sur les objets connectés.

JPEG - 1.1 Mo
Autobiographie d’Archos

Même si cet événement est surtout axé développeurs, nous avons pu y glaner quelques éléments intéressants.

Tout d’abord, Archos planche toujours avec énergie sur le problème d’autonomie des Mini Cam de la Smart Home. Avec des termes si techniques que votre humble serviteur a cru avoir une attaque cérébrale transitoire, Marc nous a expliqué que la batterie se vide à cause d’un trop grand taux de connexions/déconnexions. Un correctif est en cours de développement, permettant enfin de profiter d’un minimum de 1000 photos par webcam en autonomie.

JPEG - 991.3 ko

D’ailleurs, petit détail technique : les mini cam ne prennent non pas une mais deux photos, la première servant d’étalon pour la balance des blancs et l’auto gain.

Concernant le fonctionnement du cloud Archos, nous sommes rassurés de savoir que leurs serveurs ne stockent aucune donnée personnelle, sutout en cette période de polémique sur les photos de stars nues volées !

JPEG - 1.2 Mo
Aucun nuage dans le ciel bleu du cloud d’Archos !

Les serveurs servent juste de passerelle entre les périphériques clients contenant l’application Smart Home et la Station Smart Home

Si Marc est revenu sur les difficultés techniques à pouvoir connecter non pas 4 mais 13 périphériques en Bluetooth Low Energy (déja évoqué à notre passage au Loft), prouesse que seul Archos est capable de faire actuellement, nous apprenons qu’il est théoriquement possible d’appairer une infinité de périphériques RF 433MHz.

JPEG - 1.1 Mo
JPEG - 1.1 Mo

En effet, ils sont basés sur le concept de Learn&Play, copiant l’information d’un périphérique un peu comme une télécommande universelle. La seule limitation étant que la Smart Home n’est capable de donner qu’un seul ordre à la fois.

Enfin, quelques slides annoncent la stratégie -ambitieuse- de la marque :
Ils souhaitent en effet élargir le cercle de leurs partenaires, afin d’avoir une place centrale dans le commerce des objets connectés :

JPEG - 1.1 Mo

Regardez bien à droite !

- Diversifier les possibilités techniques d’Archos afin de contrôler le plus d’objets possibles (BTLE, radiofréquence... )
- Lier des partenariats "grand public" afin d’optimiser la visibilité de la marque (et alléger la charge de travail de la marque).
- Enfin dans la partie "roadmap" d’Archos, nous tombons sur une image qui n’est pas sans rappeler le robot aperçu lors de certains brevets de la marque ici et  !

Nous avons eu quelques mots sur la station météo connectée : rien de neuf à l’horizon.

Marc ne s’est pas étendu sur leurs autres périphériques connectés qui tournent autour de la santé et du bien être (balance, bracelet tensiomètre). Aucun mot non plus sur leurs montres connectées : Est-ce qu’Archos est frileux, attend le moment propice pour lancer un objet qui ne peut pas plaire à tout le monde, un objet nécessitant un marché suffisamment mature ? Est ce qu’Archos attend le lancement de l’Apple Watch afin d’utiliser ce produit comme tremplein marketing comme ce fut le cas avec l’iPad et les premières Internet Tablet de la marque ?

Un grand merci à Cajl pour son invitation !


Partagez cet article sur les réseaux sociaux: + FB
[ télécharger l'article au format PDF]