logo

Android Market non, AppsLib oui

mardi 31/08/2010 par

Commentaires 3 commentaires

Android Market inaccessible : AppsLib se perfectionne

Mauvaise surprise : les nouveaux baladeurs Archos n’auront toujours pas accès à l’Android Market. Alors que le cahier des charges de Google pour avoir droit à cet accès reste vaguement défini, il apparaît qu’Archos n’est pas allé dans le sens de Google en n’intégrant toujours pas certains des éléments qui jusqu’alors semblaient être la cause de ce désamour. Si cela peut se comprendre pour les tablettes à très large écran (d’office hors des spécifications de Google), il est plus difficile de comprendre ce choix pour les tablettes compactes. En effet, toutes les tablettes sont dépourvues de boussole et certaines de caméra.

Si chez Archos, il est bon de dénoncer l’inutile pléthore d’applications disponibles sur l’Android Market, reste qu’il est toujours meilleur d’avoir un choix totalement libre qu’un choix réduit. Un accès officiel n’aurait d’ailleurs pas empêché (en théorie car en pratique Archos n’aurait sans doute pas financé un portail annexe) de proposer parallèlement un portail opérant un tri dans cette multitude d’applications comme Appslib.

On pourra néanmoins se rassurer en se rappelant qu’une application non officielle fut développée pour les tablettes précédentes afin de permettre l’accès à l’Android Market. On peut donc fort logiquement s’attendre à la même chose avec cette nouvelle génération.

à€ la sortie de la boîte il faudra donc se contenter de l’AppsLib et de ses 3 000 applications (dixit le marketing). A ce sujet, Rémi Durand a par ailleurs été particulièrement prolixe (doux euphémisme...) en vantant les mérites de leur système d’approbation qui sollicite une dizaine de salariés.
Visiblement, Archos ne souhaite pas s’arrêter là puisque ce sont près de 10 000 applications qui sont attendues pour la fin d’année. Et ainsi faire de l’AppsLib un portail majeur dans le monde Android. On ne peut évidemment qu’espérer que ce challenge réussisse, mais il sera difficile à atteindre si l’optimisation de l’AppsLib ne réussit pas un réel bond qualitatif...

— - ✈ Lire la suite : Conclusion


Partagez cet article sur les réseaux sociaux: + FB
[ télécharger l'article au format PDF]

Android Market non, AppsLib oui

Les commentaires pour les anciens articles sont désormais fermés.

3 commentaires


  • Bob Kraskowitch - le 31 août 2010 à 18h26min

    Je me demande comment ils vont arriver aux 10 000 applis, malgrés l’arrivé des applis payantes je ne suis pas sur que cela suffise...

  • firebird2 - le 31 août 2010 à 19h06min

    Rien d’intéressant dans tout ca autant se payer un bon smartphone comme le galaxy S. Sérieux j’étais fan d’archos mais je vois pas l’intéret de cette nouvelle gamme ,pour couronner le tout pas de remplacement de l’archos 5IT c’est le ponpon, adieu archos je t’aimais bien, je t’ai soutenu longtemps mais la tu as fais la connerie marketing de trop

  • Zarkenciel - le 31 août 2010 à 23h41min

    Là y’a vraiment un effort à faire et un coup à jouer. Pour percer il faut offrir un market bien fourni, et surtout une interface agréable à parcourir.

    Bien fourni, ça veut pas forcément dire 100,000,000 applis.

    A un moment, la quantité d’applications on s’en fout un peu, ce qui compte c’est de trouver l’application qui fait ce qu’on veut, et qu’elle soit de qualité.

    Pour comparer, c’est vrai que l’appstore propose des milliers d’apps intéressantes, mais il y a aussi 2000 applis identiques qui font juste lampe de poche ou bloc-notes.