logo

Commentaires

Archos annonce la gamme Graphite avec deux smartphones de 5" et 5,5"

samedi 25/02/2017 à 18h32 par Thocan

Après avoir dévoilé le 101 Saphir, Archos poursuit ses annonces liées au MWC2017 avec cette fois-ci l’arrivée d’une nouvelle gamme : Graphite.

PDF - 217.5 ko
Communiqué de presse



Tous ceux qui étaient déjà perdus dans l’immensité des "éléments" de la marque ne seront donc pas dépaysés puisque la création de cette nouvelle gamme semble peu étayée de critères concrets. Tout juste le communiqué de presse indique que "avec sa gamme Graphite, ARCHOS met à la disposition des utilisateurs ce qu’ils attendent : des écrans plus grands, une authentification rapide, une connexion Internet mobile haut débit, l’accès à des applications sophistiquées, la capture et le partage sur les réseaux sociaux de photos et de vidéos, une charge rapide pour un emploi facile à tout moment".
Bref, ce sont des smartphones.

Cette gamme est donc inaugurée par deux produits, les Archos 50 et 55 Graphite. Soit deux écrans IPS de respectivement 5" et 5,5", chacun avec une résolution de 1280 x 720 (HD) Full lamination avec des bords "Curved 2.5D"
Côté processeur, les deux embarquent un Mediatek MT6737 Quad-Core 1.5GHz, avec GPU Mali T720.
En revanche, la mémoire RAM diffère : 2Go pour le 55, 1Go uniquement pour le 50. C’est ballot.

PNG - 475.1 ko
Le 50 Graphite

Bonne nouvelle, le smartphone est motorisé par Android 7.0 Nougat et emporte 16Go de mémoire interne avec capacité à augmenter de 128Go grâce à l’ajout d’une carte micro SD.

C’est sur les caractéristiques photo que Archos semble vouloir miser avec cette gamme, qui intègre deux capteurs de respectivement 13MP+2MP sur la face arrière, et une plus classique de 5MP sur la face avant : "La caméra à double lentille assure une image plus nette avec plus de détail. Elle offre un mode très grand angle, la possibilité de modifier la profondeur de champ à postériori ou encore de générer des effets Bokeh".
Espérons juste que Archos ne retombe pas ici dans l’erreur du Diamond Selfie où, au -delà du nom du produit, l’appareil photo n’apportait juste rien et restait à un niveau très médiocre. Niveau par ailleurs habituel de la marque sur cette caractéristique précise... Les tests devraient permettre d’être vite fixés.

PNG - 728.3 ko
Le 55 Graphite

Côtés connectivité, on a du bluetooth Smart Ready 4.1, des double SIM 3G/4G et un GPS. Pas de HDMI en revanche, ni de NFC.
Côté capteurs, ces deux produits ont droit à un G sensor, un compass et un gyroscope - ce dernier étant plutôt rare dans la galaxy Archos alors que nécessaire pour la réalité augmentée.

Les deux produits embarquent un lecteur d’empreinte.

La batterie est de 3000mAh pour le 5,5", 2400mAh pour le 5".

Enfin, côté dimensions :
- Pour le 55 Graphite : 158.8 mm x 77.2 mm et 7,8mm d’épaisseur
- Pour le 50 Graphite : 144 mm x 72,7 mm et 8,9mm d’épaisseur

Les deux produits seront disponibles en mai-juin, à partir de 130€.

Les pages officielles :
- Archos 50 Graphite
- Archos 55 Graphite

Commentaires

Archos dévoile le 101 Saphir pour le Mobile World Congress 2017

jeudi 23/02/2017 à 10h04 par Thocan

Archos sera bel et bien présent au prochain MWC2017 (Mobile World Congress 2017) et y présentera comme à l’accoutumée de nouveaux produits.

Le premier d’entre eux vient d’être dévoilé et il s’agit d’une tablette pour la gamme "durcie" : le 101 Saphir

PDF - 202.9 ko
Communiqué de presse



Cette gamme avait été intronisée en août dernier avec le smartphone 50 Saphir, qui en restait jusqu’ici l’unique représentant.

Archos se positionne donc ici sur un segment assez restreint, voire de niche : celui des produits baroudeurs, utile pour certains sportifs ou professionnels. Il est donc fort à parier que ce même produit arrivera également dans les linéaires de Logic Instrument.

PNG - 1.9 Mo

Avec 13,4mm d’épaisseur, ce n’est évidemment pas sa compacité qui le démarquera mais au bien sa capacité de résistance aux chocs, à l’humidité, à la poussière, ou encore son autonomie normalement confortable (au moins une journée, grâce à sa batterie de 600mAh)

En termes de spécifications, le produit semble assez équilibré mais peu ambitieux :
- Mediatek MT8163, Quad core @ 1.3 GHz, Cortex A53, avec GPU ARM Mali T720 MP2
- 1Go de RAM (on aurait préféré 2Go...)
- 16Go de stockage interne, avec une micro SD carte additionnelle jusqu’à +128Go
- Écran 5" de 1280 x 800 pixels, certes IPS mais sans Gorilla Glass (ce qui est clairement dommage pour un produit durci)
- OS Android 7.0 « Nougat »
- Caméra vidéo 2MP en front, 5MP en back
- Connectiques : micro HDMI, USB OTG, Bluetooth...
- G-sensor et Accelerometer

Retrouvez toutes les informations sur la page dédiée du site d’Archos.

Commentaires

HTC continue à perdre de l’argent et abandonne le low-cost

lundi 20/02/2017 à 11h45 par Thocan

HTC continue à perdre de l’argent et abandonne le low-cost

Commentaires

La Poste propose une tablette Archos 7" avec son offre mobile

lundi 20/02/2017 à 11h12 par Thocan

Dans le cadre de son offre mobile, La Poste propose jusqu’au 25 mars 2017 un smartphone Samsung ainsi qu’une tablette 7" d’Archos avec son offre 10Go à 29,99€ :

JPEG - 153.5 ko

Une offre qui confirme que La Poste constitue actuellement un partenaire de choix pour la PME française, puisque ce type d’offre avait déjà été proposé fin 2015, et que la filiale Tikeasy avait elle aussi recourue à un produit Archos pour concevoir son offre pour les séniors...

Commentaires

Chiffre d’affaires 2016 : Archos rate sa fin d’année face à un contexte international difficile

jeudi 16/02/2017 à 18h48 par Thocan

Haa... la croissance... Vous en rêviez pour 2016 ? C’est raté.

Après un début d’année en fanfare, Archos a rapidement marqué le pas dès le 2ème trimestre pour basculer à l’équilibre au 3ème. La fin d’année s’annonçait donc cruciale pour la marque, qui rêvait de faire une nouvelle année de croissance en chiffre d’affaires, après une année 2015 prometteuse.

Malheureusement, le contexte international en a décidé autrement. Avec 46,6M€ au T4, c’est un chiffre d’affaires qui est en baisse de 15% par rapport à la même période 2015.

JPEG - 90.1 ko

Sur l’année, la baisse n’est que de 2,65%. Rien de bien dramatique, certes, mais la pilule reste amère compte tenu des perspectives que se donnait le groupe...

La répartition entre les deux marques du groupe est assez claire : Logic Instrument remonte la pente assez fortement, tandis qu’Archos encaisse le choc d’un marché de grande consommation peu en forme sur la fin d’année pour les smartphones et tablettes.

JPEG

Cette performance de Logic Instrument est une bonne nouvelle pour le groupe, puisque c’est la filiale qui dégage la plus grande marge de ses ventes, compte tenu du marché professionnel qu’elle adresse.

Comme à l’accoutumée depuis quelques communiqués, la direction financière fait l’impasse sur le détail géographique. Mais le communiqué est relativement explicite sur le sujet :

"Si l’activité ralentit dans certains pays émergents, en Egypte et au Nigéria notamment, où ARCHOS a privilégié prudence en raison de contextes géopolitiques instables, le Groupe poursuit sa croissance sur ses marchés historiques (+14% en Europe de l’Ouest) et son expansion sur de nouveaux territoires (Europe de l’
Est, particulièrement en Pologne).
"

La direction financière d’Archos reste cependant confiante dans sa capacité à proposer un EBITDA positif lors de sa prochaine annonce le 13 mars prochain, grâce au maintien de sa marge. Un résultat qui permettrait alors de sortir de cette année 2016 par le haut, la capacité à faire des profits restant encore et toujours le challenge principal de la marque.

Côté produits, Archos met en avant la solidité de sa gamme de tablettes (notamment Oxygen) dans un marché en difficulté, ainsi que sa vaste palette de smartphones.
Plus intéressant, Archos semble évoquer un relatif succès de son drone, grâce auquel la marque se serait "installée dans de nombreux foyers à travers l’Europe". Avec son prix d’attaque de 80€, il a peut-être constitué en effet une offre intéressante pour les fêtes de fin d’année.

La mobilité urbaine est également évoquée. Mais si le marché se veut porteur, difficile actuellement de savoir si ce segment constituera un réel apport de valeur pour Archos ou bien restera anecdotique.
Idem pour son concept PicoWAN dont le déploiement reste aujourd’hui assez mystérieux, compte tenu de l’absence de statistiques et de carte de couverture.

Pour finir, côté perspective, Archos se montre visiblement prudent et évite d’afficher des prévisions chiffrées (et n’évoque pas PicoWAN...) :

  • Maintenir la croissance sur les segments tablettes et smartphones
  • Conclure de nouveaux partenariats pour concevoir conjointement des offres à forte valeur ajoutée en termes de services associés, comme celle présentées avec Arkéa On Life, Groupama et Kodak
  • Développer le portefeuille des solutions sur les nouveaux segments : drones, mobilité urbaine
  • Continuer à investir sur la notoriété de la marque, grâce à des partenariats forts (Fédération Française de Football, par exemple)
  • Implanter des boutiques éphémères dans les plus grands centres commerciaux pour présenter les nouvelles collections et promouvoir les propriétés des véhicules électriques
  • Dégager un EBITDA positif

Téléchargez le communiqué de presse complet :

PDF - 255.1 ko

Commentaires

Archos s’allie avec Kodak pour distribuer ses tablettes en Europe

jeudi 16/02/2017 à 10h25 par Thocan

Alors que le business d’Archos sur la distribution semblait s’être tari ces dernières années, après quelques premiers deals d’importance (comme Toys’r’us, Auchan, Prestigio...), voilà que la dynamique semble reprendre.
Au travers la e-santé d’une part (voir les offres de services de Groupama et Arkea), et aujourd’hui avec Kodak.

PDF - 522.2 ko

Dans un communiqué, la PME française annonce en effet avoir signé avec la firme américaine le développement et la commercialisation des tablettes sous la marque Kodak :

« Nous sommes ravis d’ajouter ARCHOS au réseau des titulaires de notre marque », a déclaré Brian Cruz, viceprésident et directeur général de Kodak Consumer Products Group. « ARCHOS bénéficie d’une solide expérience dans le secteur des tablettes. La marque française a été la première à introduire une tablette GOOGLE ANDROID dès 2009 et est reconnue comme un acteur majeur, avec une forte présence dans les rayons à travers l’Europe »

Les tablettes KODAK seront disponibles à l’achat en Europe avant l’été 2017.

Commentaires

Nouveau smartphone durci chez Logic Instrument : le Fieldbook F60

jeudi 9/02/2017 à 00h54 par Thocan

Logic Instrument fait visiblement feu de tous bois ces derniers temps... Après la tablette, le serveur, voici maintenant un nouveau smartphone durci.

Oubliez la finesse, oubliez l’esthétique, il s’agit ici d’un smartphone dédié à l’industrie. Il faut donc du solide, de l’étanche et peu de compromis.



Il s’agit donc ici d’un smartphone - ou plutôt d’une phablette - de 6" de résolution 720x1280 :

  • Connectivité 4G, NFC, GPS, WiFi, BT, BLE
  • Scanner 1D/2D de Honeywell
  • Station de travail dédiée et batterie amovible
  • Résistance aux chutes jusqu’à 1,2 mètres
  • Résistance aux températures de -20°C à +60°C
  • Résistance aux liquides et à la poussière (IP 67)

Pour le reste, allez voir la fiche complète.

Commentaires

Archos rempile sur la santé connectée avec Groupama

jeudi 9/02/2017 à 00h46 par Thocan

Après une incursion dans le marché de l’assistance à domicile via l’offre Arkea On Life, voilà qu’Archos rempile mais cette fois-ci avec Groupama.

Noé constitue une offre de téléassistance à destination des aidants et des aidés, notamment dans le cadre du maintien à domicile des personnes âgées.
Le dispositif technique se compose d’une tablette tactile, d’un bracelet avec détecteur automatique de chute et bouton d’alerte intégrés, et d’une application gratuite à destination des aidants. Le tout est relié à une plateforme de téléassistance dédiée.

PNG

La bonne nouvelle, c’est que la tablette est proposée par Archos et sa filiale Logic Instrument (dixit le fil Twitter de Loic Poirier).

L’offre est proposée à 29,90€ / mois, dans un premier temps. Et peut faire l’objet d’un crédit d’impôt en tant que produit d’assistance.

Retrouvez l’annonce sur le site de l’Argus de l’Assurance

Commentaires

Archos ouvre son premier magasin temporaire (pop-up store)

mardi 7/02/2017 à 16h14 par Thocan

Le sujet était évoqué depuis de longue date et il devient enfin réalité : alors qu’Archos n’a été jusqu’à présent commercialisé qu’au travers de sa boutique et ligne et de ses différents distributeurs (physiques ou en ligne), voilà qu’ils se lancent dans le concept des "pop-up store".
Qu’est-ce donc ? Tout simplement un espace de vente temporaire, souvent localisé dans des endroits stratégiques, qui permettent aux marques de se donner de la visibilité pendant une période donnée. L’avantage étant évidemment de ne pas engager d’investissement sur le long terme (comme une boutique classique), mais de réussir à organiser des évènements ponctuels de quelques semaines pour permettre à leurs clients - habituels ou non - d’avoir un contact "physique" avec la marque.

Archos et son partenaire (l’agence Côté Face) ont donc choisi le centre commercial de Velizy pour installer leur boutique éphémère : 42 m2, du 1er mars au 30 avril 2017.

JPEG - 88.3 ko
Simulation d’implantation



« Depuis plusieurs saisons, les pop-up stores de nos centres commerciaux remportent un véritable succès, ce qui nous amène à être exigeants tant sur la qualité du concept que sur l’aménagement, qui doivent offrir une véritable expérience à nos visiteurs. » déclare Stanislas Goupil, Directeur Brand Events Groupe – Unibail-Rodamco. « Nous avons retenu le projet d’ARCHOS pour l’efficacité de son design et l’attrait des produits, notamment en terme de mobilité urbaine, qui devraient séduire les visiteurs de Vélizy 2, toujours plus nombreux. ».

Au-delà du discours commercial, nulle doute que l’arrivée des produits "mobilité" chez Archos a dû grandement améliorer la pertinence de ce type d’évènement : s’il est devenu courant d’acheter des tablettes et smartphones sans les avoir tenu en main au préalable, il en va autrement des véhicules électriques type Urban eScooter...

Commentaires

Produire en France ? Archos vs Kapsys

lundi 6/02/2017 à 00h36 par Thocan

Suffisamment rare pour être souligné, qui plus est quand le sujet touche directement notre économie française : dans son JT de 13h, France2 a interrogé Archos sur l’origine chinoise de ses lignes de fabrication pour ensuite comparer ce discours à celui de Kapsys, une entreprise française ayant rapatrié sa production au sein de l’hexagone.

L’occasion déjà pour découvrir Geoffrey Bitard, manager produit d’Archos, nous expliquant pourquoi - selon lui - tout rapatriement des lignes de production reste inenvisageable :



A l’inverse, le président de Kapsys - une société probablement inconnue de la plupart de nos lecteurs - assure le contraire.

La raison de cette différence de perception n’est pas à chercher du simple côté marketing, mais surtout en plongeant dans le business model des deux entreprise : alors qu’Archos cherche à vendre des millions de produits à bas prix, sur un marché très fortement concurrentiel et où la réactivité est primordiale face à l’innovation, Kapsys adresse quant à eux un marché de niche (des téléphones pour personnes âgées déficientes visuelles) et cible... 50 000 unités par an, donc très peu concurrentiel.

Si Kapsys a besoin de pouvoir être très agile dans sa logistique, ils ne sont en revanche que peu impactés par la frénésie technologique.
Tout l’inverse d’Archos : avec des fondeurs chinois inondant chaque semaine le marché de nouveaux form factors, impensable de perdre en réactivité en adressant la fabrication loin de ces acteurs. L’écosystème européen est aujourd’hui dépeuplé de toute la chaîne de valeur nécessaire à la fabrication d’un smartphone. Relocaliser ses lignes de fabrication permettraient ainsi d’y gagner côté logistique aval (vers le client), mais allongerait fortement les délais de la logistique amont (entre fournisseurs).
Aussi, souhaiter relocaliser la production des tablettes et smartphones nécessiterait de refondre tout l’écosystème électronique européen. Vaste chantier...

Merci à JBMM pour l’info !

|