logo

1€ : la glissade sans fin de l’action JXR

dimanche 28/05/2017 par

Commentaires

Avec son arrivée en 2013 à la tête de l’entreprise, le challenge pour Loic Poirier était de taille : redresser une entreprise innovante, certes, mais qui subissait une instabilité chronique de sa santé financière avec des hauts (très haut même, lié à des rumeurs de rachat par Nokia en 2006) et des très bas, lors de ses phases de panne commerciale critique.

JPEG - 297.6 ko

Quelque part, on peut dire que l’ancien directeur financier de la PME francilienne a réussi son pari : avec un cours de bourse chutant de façon quasi ininterrompue depuis sa prise en main de l’entreprise, la situation d’Archos est pour ainsi dire "stabilisée". Ou du moins prévisible.
Au plus grand bonheur des actionnaires qui ont vu ainsi le prix de leurs investissements divisés progressivement par trois sur la période et malgré un niveau de départ déjà peu glorieux.

Après les résultats calamiteux du premier trimestre 2017, le mouvement de baisse généralisé n’a fait que se poursuivre, pour atteindre le cours de 1€ vendredi dernier. Soit désormais très proche des plus bas historiques de la marque...

Si on ne peut que se désoler d’une telle débandade, il faut néanmoins reconnaitre que la société dispose actuellement de plus gardes marges de manœuvre qu’à l’époque de Henri Crohas, grâce notamment à des coûts structurels en théorie moins importants du fait de la transformation de l’entreprise en une activité de distribution principalement (de produits chinois). La qualité de son défaut, en quelque sorte.

Il faudra donc surveiller de quelle manière la direction d’Archos réagit à la chute de chiffre d’affaires (qui avait failli mener l’entreprise à la faillite lors de la mandature précédente) et sa capacité à juguler le retour de pertes chroniques.

D’ici là, l’actionnaire pourra se rassurer en constatant que la direction générale reste visiblement confiante dans la santé florissante de l’entreprise, compte tenu de l’évolution du montant des rémunérations qu’elle s’accorde...

JPEG - 44.4 ko

Partagez cet article sur les réseaux sociaux: + FB
[ télécharger l'article au format PDF]